🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% ! 🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% sur le high-tech

Les 10 projets de Nokia en matière de téléphonie mobile de demain

25 septembre 2008 à 12h07
0
Nokia a ouvert pendant quelques heures certains laboratoires de son centre de recherche et développement basé à Espoo en Finlande dans la « Nokia House » accueillant plus de 2000 salariés. Entre délires d'ingénieurs et applications mobiles en cours de développement et de démocratisation, c'était l'occasion pour nous d'en découvrir quelques uns.

  • Un terminal qui répond au doigt et à... l'œil
Cela fait quelque temps déjà que Nokia prévoit l'arrivée d'une nouvelle gamme de mobiles qui intègrera différentes fonctions innovantes. Exit le mobile pour simplement téléphoner ou accéder à internet, il s'agit ici de mobiles que l'on peut porter sur soi pour interagir avec son environnement direct. C'est ainsi que le projet de « suivi du regard » de Nokia est composé d'une paire de lunette qui exploite le principe de la réalité augmentée.

En analysant précisément où regarde le mobinaute, ce système permet de lui envoyer des indications visuelles dans le monde bel et bien réel. En pointant des yeux un magasin ou une personne, le système développé par Nokia permettrait ainsi de pouvoir automatiquement appeler le contact en question. Présenté sous la forme d'un prototype, le système n'autorisait pour le moment qu'un suivi précis de son regard.

012C000001650214-photo-nokia-finlande-sept-2008.jpg
012C000001650196-photo-nokia-finlande-sept-2008.jpg

  • Les écrans 3D deviennent mobiles
Déjà disponible dans certains pays dont le Japon, la télévision en 3 dimensions va s'inviter également dans les mobiles. Nokia a en effet présenté un prototype de tablette Nokia N800 sous Linux doté d'un écran capable d'afficher des images en 3D sans nécessiter le port de lunettes dédiés à cet usage. Assez impressionnant visuellement, le système nécessite tout de même l'utilisation de contenus spécialement encodés à cette occasion, risquant ainsi de freiner son développement en masse. A noter que selon un représentant de la société, l'utilisation d'un tel écran ne devrait faire augmenter sensiblement le prix du terminal. Techniquement parlant, les vidéos mobiles 3D exploitent un format H264/MPEG-4 MWC, acronyme de « multiview video coding ».

012C000001650208-photo-nokia-finlande-sept-2008.jpg
012C000001650210-photo-nokia-finlande-sept-2008.jpg

  • Image Space : Google Street View intégré dans Microsoft Photosynth
Un autre projet intéressant dévoilé par Nokia est nommé « Image Space ». Il s'agit d'un service web développé en Flash qui devrait à terme être porté sur les mobiles. Présentant des cartes numériques classiques qui peuvent provenir de Google ou Yahoo! Maps, il permet de se déplacer dans un univers virtuel, et ce... d'images en images, ou plutôt de photos en photos.

Le mobinaute pourra utiliser son mobile pour géo tagger des photos, les mettre en ligne et les partager auprès de sa communauté. Ces dernières seront ensuite intégrées dans le service en ligne. Ainsi, en suivant un parcours donné, il sera possible d'afficher toutes les photos proches de soi, de les commenter, d'ajouter des commentaires sonores ou de les noter. Un pas de plus vers la navigation GPS en exploitant non plus des cartes numériques mais de simples... photos ?

Le service nécessite un mobile GPS doté d'une boussole intégrée et d'un accéléromètre (Nokia 6210 Navigator) pour fonctionner. Cela permet non pas d'avoir les simples coordonnées d'une photo mais aussi et surtout sa hauteur et placement dans l'espace exact. « Image Space » permet enfin de gérer depuis le portail web des évènements en fonctions de certains éléments des photos. Il sera possible de cliquer sur une boutique pour être redirigé sur sa page web ou de cliquer sur une personne pour avoir son numéro de téléphone par exemple. Le service devrait être gratuit et proposé prochainement auprès du service Beta Labs de Nokia.

012C000001650200-photo-nokia-finlande-sept-2008.jpg
012C000001650202-photo-nokia-finlande-sept-2008.jpg

012C000001650204-photo-nokia-finlande-sept-2008.jpg
012C000001650206-photo-nokia-finlande-sept-2008.jpg

  • Indoor Positioning : un système de navigation dans les bâtiments
Ce programme nommé « Indoor Positioning » se propose d'avoir des indications de guidage et de positionnement d'objets ou de lieux en exploitant les ondes WiFi des hotsposts présents d'une pièce à l'autre ou d'un étage à l'autre. A la manière de Navizon qui propose une géo localisation extérieure par les ondes WiFi ou par triangulation cellulaire, le programme de Nokia possède donc presque les mêmes fonctions mais pour une utilisation en intérieur.

Après avoir lancé une OPA sur le cartographe Navteq, Nokia pourrait ainsi par ce développement participer à l'une des prochaines étapes du numéro un des cartes numériques, à savoir le passage de la navigation automobile à la vraie navigation piétonne. Testé par nos soins dans le « Nokia Research Center » d'Espoo en Finlande, il apparait que ce programme fonctionne déjà très bien, permettant de savoir à l'écran où se situent les différentes pièces du lieu, de même que ce qui s'y passe dans ses étages.

Concrètement parlant, il est donc possible de passer d'un stand à l'autre en suivant la position de son curseur sur la « carte intérieure » du lieu audité. Il est possible ensuite de partager ses coordonnées avec d'autres utilisateurs, voire de s'envoyer des messages. Enfin, une interface web permet également à ses contacts « validés » de savoir précisément où nous sommes situés dans un bâtiment donné. Reste à savoir désormais quand ce programme ambitieux pourra être déployé dans des environnement plus vastes comme des parcs, jardins ou centres commerciaux.

Nokia prévoit que d'ici la fin de l'année, tous les bâtiments de la société situés de part le monde bénéficieront de cartes numériques en intérieur compatibles avec le programme. Nokia réfléchit actuellement à une possibilité de permettre à tous les mobinautes de créer des propres cartes d'intérieur.

012C000001650242-photo-indoor-positioning.jpg
012C000001650244-photo-indoor-positioning.jpg

012C000001650246-photo-indoor-positioning.jpg
012C000001650248-photo-indoor-positioning.jpg

  • Nokia Morph : transparence et matériaux flexibles pour ce concept de mobile
Il s'agit d'un concept de mobile qui met en exergue les dernières fonctionnalités que la nanotechnologie est en mesure d'offrir : des matériaux flexibles, des composants électroniques transparents et des surfaces autonettoyantes. Bien évidemment, aucun prototype fonctionnel de ce terminal n'a été dévoilé, ce concept n'ayant pour seul et unique but que de montrer la faisabilité technique des matériaux qui pourraient être utilisés à terme dans les mobiles d'ici quelques années.

Tapani Ryhänen, le directeur du laboratoire NRC Cambridge au Royaume-Uni précise au sujet de Morph que « nous espérons que cette association de l'art et des sciences présentera judicieusement le potentiel de la nanoscience auprès d'un public le plus large possible. Les techniques que nous développons pourraient se traduire un jour par de nouvelles possibilités en termes de conception et de fonctionnement des appareils mobiles ».

012C000001650290-photo-nokia-morph.jpg
012C000001650288-photo-nokia-morph.jpg

00C8000001650284-photo-nokia-morph.jpg
00C8000001650286-photo-nokia-morph.jpg
00C8000001650292-photo-nokia-morph.jpg

  • Nokia Jeppe : un concept de robot commandable via une tablette Nokia N800
Un Nabaztag en vue chez Nokia ? Nokia, via sa filiale de recherche et développement Nokia Research Center, réfléchit aux nouveaux produits communicants grand public qui pourraient à terme s'inviter dans les salons des mobinautes. C'est ainsi un nouveau projet de robot intelligent répondant au nom de Jeppe qui a été présenté en public en Finlande.

Il s'agit d'un robot blanc à roulette qui intègre une webcam, un compas numérique, un capteur ultrason et un module supplémentaire autorisant la vidéo conférence. Il est possible de le commander à distance depuis une tablette Internet Nokia N800 sous Linux. Pour cela, un logiciel a été développé pour le faire se déplacer et pour activer certaines de ses fonctions, dont notamment la webcam.

Car le « Jeppe » peut devenir un robot espion, retransmettant en temps réel les images qu'il capture. Il peut également initier des appels Internet en VoIp via sa compatibilité Google Talk. A terme, Nokia entend permettre à son « Jeppe » d'être contrôlé à distance par Internet, de lui ajouter de nouveaux mouvements, de bouger plus aisément de manière indépendante ou encore de l'autoriser à contrôler plus de données de périphériques « connectés » aux alentours.

Reste à savoir si le numéro un mondial des mobiles entend se servir un jour de ce projet en vue de la sortie d'un produit d'animal communicant plus grand public comme les Nabaztag (lapin) de Violet ou les Pleo (dinosaure) de Ugobe.

00C8000001650338-photo-nokia-jeppe.jpg
00C8000001650340-photo-nokia-jeppe.jpg
00C8000001650342-photo-nokia-jeppe.jpg

  • Le mobile... pour détecter les orages
Dans le cadre de l'ouverture au public pendant quelques heures de son centre de R&D, Nokia a présenté un prototype de mobile capable de détecter les orages. Via différents processus de miniaturisation de certains capteurs, il a été possible de les intégrer dans un téléphone. Un programme a également été conçu pour écouter en permanence les bruits ambiants et avertir le mobinaute quelques minutes avant de le début d'un orage. Inutile en Europe, ce programme pourrait devenir très utile dans les pays plus tropicaux où justement les différents orages font encore aujourd'hui de nombreuses victimes.

012C000001650358-photo-nokia-finlande-sept-2008.jpg
012C000001650360-photo-nokia-finlande-sept-2008.jpg

  • Friend View : un réseau social cartographique mobile
Bien que Nokia se soit offert le cartographe Navteq et possède déjà un logiciel cartographique nommé Nokia Maps, la société travaille toujours sur de nouveaux projets dont le dernier « Friend View ». Il a pour but de permettre aux mobinautes de se géolocaliser sur une carte numérique. Il sera possible alors de savoir précisément où se situe un contact, de savoir quels ont été ses derniers déplacements ou de visionner son statut.

Très bien conçu et simple d'utilisation, il est possible à tout moment d'interdire au logiciel de détecter sa position. D'ailleurs à ce sujet, le programme pourra exploiter la puce GPS d'un mobile ou simplement utiliser un système de triangulation cellulaire pour afficher grossièrement où se situe le possesseur du mobile. En attendant donc sa mise à jour dans l'offre « Beta Labs » de Nokia.

012C000001650362-photo-nokia-finlande-sept-2008.jpg
012C000001650364-photo-nokia-finlande-sept-2008.jpg

00C8000001650366-photo-nokia-finlande-sept-2008.jpg
00C8000001650368-photo-nokia-finlande-sept-2008.jpg
00C8000001650370-photo-nokia-finlande-sept-2008.jpg

  • Location Enhanced Connectivity : où comment retrouver un objet perdu
Nokia travaille actuellement sur un nouveau type de téléphone mobile permettant d'utiliser des ondes sans fil pour suivre ou retrouver certains objets. Exploitant dans le cadre de ce test le principe du « Wibree », devenu aujourd'hui un standard « Bluetooth basse consommation », il permet de suivre à la trace via une boussole qui s'affiche à l'écran l'objet en question. Un système de couleur permet de savoir si l'on s'approche ou si l'on s'éloigne de ce dernier.

Etant prévu pour gérer à terme des objets situés de 30 à 500 mètres de distance, il possède le principal avantage de fonctionner sans besoin de connexion data, sans GPS et en intérieur. A noter que ce procédé nécessite l'utilisation d'une nouvelle puce sans fil intégrée dans le mobile. Reste à savoir quelle sera la technologie qui sera à terme utilisée, le Bluetooth basse consommation ne permettant pas de gérer de telles distances.

012C000001650492-photo-location-enhanced-connectivity.jpg
012C000001650494-photo-location-enhanced-connectivity.jpg

012C000001650496-photo-location-enhanced-connectivity.jpg
012C000001650498-photo-location-enhanced-connectivity.jpg

  • Nokia et l'accessibilité
Nokia a enfin dévoilé différents projets en matière d'accessibilité des téléphones mobiles et de respect de l'environnement. Un programme se propose par exemple de calculer le coût environnemental en terme de CO2 lorsque l'on prend l'avion sur un trajet donné. Et le programme se propose même de composer cette dépense en CO2 en reversant une certaine somme d'argent à une association chargée de mieux respecter l'environnement mondial. Nokia a également présenté d'autres projets pour contrôler son mobile entièrement à la voix, pour disposer d'un tour de cou faisant office de kit main libre pour les déficients auditifs ou encore un programme de prédiction vocale. Il suffit de prononcer le début d'un mot pour que le programme le complète automatiquement. Un dernier programme nommé « Mobiledu » permet enfin de traduire en temps réel du texte d'une langue à l'autre et d'apprendre à parler une langue sans assistance extérieure.

00C8000001650508-photo-nokia-finlande-sept-2008.jpg
00C8000001650510-photo-nokia-finlande-sept-2008.jpg
00C8000001650512-photo-nokia-finlande-sept-2008.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Pas de crise immobilière pour Drimki.fr
Vibrant met sa technologie publicitaire au service des éditeurs
Zlio devient une véritable place de marché « décentralisée »
Portrait d'entreprenaute : Samer Roumieh, MusiClassics.fr
<b>Joyeux Noël</b>
Linux : environnnement de bureau Gnome 2.24 dispo
Quoi de neuf en jeux vidéo ce jeudi ?
Record de résolution pour l'écran 2 pouces de Casio
Le Eee PC 901 débarque chez SFR avec 3G intégrée
Haut de page