Cinq fois plus de virus Windows en 2004

Par Vincent
le 20 septembre 2004 à 14h57
0
Les chiffres parlent d'eux même, les systèmes d'exploitation de Microsoft continuent d'être les principales cibles de créateurs de virus. Ainsi, en 2004 le nombre de virus dédiés aux systèmes du géant de Redmond a été multiplié par cinq par rapport à l'année dernière. La démocratisation d'Internet et la découverte de failles plus ou moins importantes ont permis la multiplication et la propagation de ces programmes qui ciblent des millions d'ordinateur chaque jour.

Environ 5000 nouveaux virus et vers ont été détectés pendant le premier semestre 2004, contre 1000 pendant le premier semestre 2003. On comprend désormais pourquoi Microsoft a décidé de faire de la sécurité son nouveau cheval de bataille, reste qu'aujourd'hui les résultats se font toujours attendre...

Nous vous rappelons que pour rester en sécurité, il est conseillé d'installer sur votre machine un pare-feu et un anti-virus. Vous pouvez trouver ce type de logiciel, sous une forme gratuite, dans notre logithèque complète qui compte à présent plus de 13 000 logiciels.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

Compromise suite à l'affaire Huawei, la sortie du Honor 20 est confirmée en France
Vous pouvez désormais acheter les manettes Stadia... mais pas forcément les utiliser
Google et Sanofi : un laboratoire pour développer les services de santé du futur
General Motors envisage... un Hummer 100% électrique
Les vélos et trottinettes électriques bientôt légales dans l'état de New York
Radar 360° et caméra arrière, Damon pousse l'innovation sur ses motos électriques
Dr.Mario World arrive le 10 juillet sur iOS et Android
Volkswagen garantira les batteries de l'ID.3 pendant 8 ans : une première
Selon Kuo, Apple proposerait à nouveau un smartphone compact en 2020
RCS : le successeur du SMS arrive et c'est Google qui s'en charge
scroll top