Cinq fois plus de virus Windows en 2004

Vincent
20 septembre 2004 à 14h57
0
Les chiffres parlent d'eux même, les systèmes d'exploitation de Microsoft continuent d'être les principales cibles de créateurs de virus. Ainsi, en 2004 le nombre de virus dédiés aux systèmes du géant de Redmond a été multiplié par cinq par rapport à l'année dernière. La démocratisation d'Internet et la découverte de failles plus ou moins importantes ont permis la multiplication et la propagation de ces programmes qui ciblent des millions d'ordinateur chaque jour.

Environ 5000 nouveaux virus et vers ont été détectés pendant le premier semestre 2004, contre 1000 pendant le premier semestre 2003. On comprend désormais pourquoi Microsoft a décidé de faire de la sécurité son nouveau cheval de bataille, reste qu'aujourd'hui les résultats se font toujours attendre...

Nous vous rappelons que pour rester en sécurité, il est conseillé d'installer sur votre machine un pare-feu et un anti-virus. Vous pouvez trouver ce type de logiciel, sous une forme gratuite, dans notre logithèque complète qui compte à présent plus de 13 000 logiciels.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Des fans de l’excellent Portal 2 lui développent une campagne plutôt prometteuse
Test de Thrustmaster eSwap X Pro Controller : la Rolls des manettes filaires
RED, Free, B&You, Sosh : quelle est la meilleure promo forfait mobile en attendant les Soldes ?
PS5 : Vous pouvez désormais personnaliser la manette DualSense, contre 9,99$
Bonus éco, réparabilité, qualité de l'air, plastique, bornes de recharge : retour sur ce qui a changé au 1er janvier 2021
Un hacker accède au dispositif d'un sextoy connecté et demande une rançon à son utilisateur
Wing Commander I, II et III : quand jeu d'action et PC faisaient déjà bon ménage
CES 2021 : Sony VISION-S, le concept-car, tout en écran du constructeur Japonais se montre
En 2020, plus de 2 milliards de tweets ont traité du jeu vidéo, soit une hausse de 75 % en un an
WhatsApp, Signal : pourquoi tout le monde panique soudainement au sujet de ses données ?
Haut de page