Google peaufine son système mobile avant l'annonce du premier smartphone Android

15 septembre 2008 à 12h58
0
00C8000000651908-photo-openhandsetalliance.jpg
C'est la dernière ligne droite pour Google. Depuis l'annonce le 5 novembre dernier d'un système d'exploitation mobile de la marque répondant au nom de « Android » qui verra le jour avant la fin de l'année, il ne devrait plus être nécessaire d'attendre très longtemps pour voir le premier terminal en disposant dévoilé.

Selon les dernières rumeurs en date, confirmées entre autres par Reuters, c'est en effet le 23 septembre prochain que Google, T-Mobile et HTC devraient officiellement présenter aux Etats-Unis le premier smartphone grand public disposant d'un système mobile Android. Andy Rubin, le responsable de la plateforme Android, confirme ainsi à l'agence de presse que ce terminal sera annoncé avant la fin du mois. « Nous sommes en phase de finalisation et nous passons actuellement de nombreuses nuits blanches. Nous sommes très satisfaits du résultat », confirme-t-il.

Après deux années de spéculation au sujet de cette plateforme, Google doit effectivement mettre sur le marché un système mobile - et des terminaux associés - différents de ce qu'il est possible de trouver sur des smartphones Windows Mobile, Mac OS X Mobile, Blackberry OS ou surtout Symbian, le leader actuel du secteur. Et plutôt que de proposer une multitude de terminaux dès la sortie d'Android, Google a préféré en choisir un pour « impressionner les consommateurs ». « Si nous sortons un mobile raté, les gens ne détourneront d'Android », ajoute Andy Rubin.

C'est notamment pourquoi Google a voulu travailler exclusivement avec un opérateur, T-Mobile, et un constructeur de smartphones, HTC, pour concevoir un mobile Android. « Google veut être sûr de contrôler suffisamment le matériel en interaction avec le logiciel ». Andy Rubin précise de plus, contrairement à Apple, ne pas vouloir partager ses revenus avec les développeurs référençant leurs programmes sur le « Android Store », un kiosque de téléchargement de programmes tiers. Google préfère en effet distribuer ces revenus directement aux développeurs ou aux opérateurs qui choisiront de les mettre en avant. Enfin, concernant l'intégration d'un navigateur web mobile performant dans ses smartphones, le responsable d'Android confirme en effet qu'il s'agira d'une version adaptée aux petits écrans de son navigateur web dévoilé dernièrement, « Google Chrome ».
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

EMC étend le support de Replication Manager à VMWare
VLC media player devient plus abordable en version 0.9
Mediamétrie prend la mesure du Web 2.0 et s’offre un nouveau panel
Date et collector pour  WoW : Wrath Of The Lich King
Seagate dévoile ses nouveaux disques externes
« Pourquoi l’iPhone est une révolution », une tribune de Caroline Noublanche
Asus place 1 Go de mémoire vive sur une... 9400GT
Quoi de neuf en jeux vidéo ce lundi ?
Le WSJ.com change, s'ouvre à la communauté
Audiovisuel : accord Dailymotion / sociétés d'auteurs
Haut de page