Accessibilité: le réseau SpokenWeb de IBM

01 juin 2018 à 15h36
0
00C8000001580542-photo-logo-ibm-marg.jpg
En avril 2007, les chercheurs d'IBM se sont penchés sur le développement de A-Browser, un navigateur mettant l'accent sur l'accessibilité et destiné aux personnes à la vue réduite. Cette fois, la compagnie dévoile un nouveau projet bien plus ambitieux, le Spoken Web. En Inde, les chercheurs du laboratoire d'IBM travaillent sur la mise en place d'un réseau parallèle à Internet, lequel serait accessible non seulement pour les personnes souffrant d'un handicap mais aussi à partir des téléphones portables.

En effet, en Inde, « le nombre des appareils mobiles est supérieur à celui des PC connectés à Internet, nous voulons donc nous assurer que tout ce que nous faisons au travers d'un navigateur sur PC puisse être effectué à partir d'un téléphone mobile » déclare Guruduth Banavar, directeur du département. En Inde le prix d'un PC et d'une connexion web reste élévé tout comme le taux d'analphabétisation (64% de la population).

00C8000001598298-photo-phone-accessibilit.jpg
Cette nouvelle technologie baptisée Spoken Web se base sur le protocole HSTP (hyper speech transfer protocol) et utilise le langage VoiceXML (Voice eXtensible Markup Language). Il en résulterait des pages web optimisées (VoiceSites), qui disposeront de leurs propres liens (VoiceLinks). Banavar explique : « cette technologie est un réseau telecom Internet mondial de VoiceSites que l'on peut qualifier de sites web accessibles par commandes vocales et qui se trouvent sur un réseau téléphonique plutôt que sur Internet. »

Les utilisateurs peuvent accéder au Spoken Web à partir d'un numéro gratuit et fabriquer leurs propres VoiceSites à partir de modèles pré-configurés sur le serveur. Le réseau des VoiceSites pourrait éventuellement créer des liens vers les sites de la Toile traditionnelle « mais cela impliquerait que les sites web classiques offrent une compatibilité tant au niveau de la technologie VoiceXML que de l'agencement du contenu » ajoute Banavar.

La mise en place du réseau Spoken Web nécessiterait la participation de plusieurs acteurs tels que des commerçants ou des agences. Cela permettrait notamment à l'utilisateurs de recevoir plusieurs types de contenus locaux. IBM travaille actuellement avec un opérateur local, par la suite, la compagnie décidera de la commercialisation de cette technologie.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

OVI, Exchange... Nokia mise sur la collaboration
Sony Ericsson propose un cadre photo numérique
Des captures pour annoncer le nouveau pack  Sims 2
Sandisk : CompactFlash Extreme III 32 Go et 30 Mo/s
Google et Microsoft ont perdu 250 milliards de dollars...
Seedcamp Week: 22 jeunes pouces en lice pour
Monster acquiert Armees.com, Viadeo renouvelle son espace emploi
Logitech lance le Z-5 : un kit 2.0 omnidirectionnel
NVIDIA trainé en justice par ses actionnaires
Palm lance son smartphone Tréo Pro sous WM 6.1 en France
Haut de page