MIT : des micro batteries à base de virus

01 juin 2018 à 15h36
0
Une équipe du MIT dirigée par le Dr Paula Hammond travaille sur la mise au point des micro batteries de la taille d'une demie cellule humaine et fabriquées avec une culture de virus modifiés.

L'équipe a cherché à reproduire le schéma classique d'une batterie composée de deux électrodes (une anode et une cathode) séparée par une électrolyte. Pour ce faire, ils ont employé une technique appelée lithographie douce. Sur un matériau vierge, les scientifiques ont déposé plusieurs couches constituées de deux polymères qui font office d'électrolyte. Sur le polymère se trouvent des virus dont les gènes ont été modifiés afin de former une couche de protéines laquelle pourra collecter des molécules de cobalt. Ces virus forment l'anode.

« A notre connaissance, c'est la première fois que la technologie d'impression microcontact a été utilisée pour fabriquer et positionner des électrodes de micro batterie et la première à utiliser un assemblage de virus » déclare le Dr Paula Hammond. qui perçoit un potentiel d'utilisation énorme dans le domaine médical.

Par la suite, l'équipe envisage d'utiliser une culture de virus différente afin de former la cathode de la batterie. Angela M. Belcher qui travaille aussi sur ce projet ajoute : « nous sommes aussi intéressés pour intégrer ces batteries dans des organismes biologiques ».

Voici deux photos partagées par le MIT : à gauche se trouve le dispositif sur lequel les cavités ont été lithographiées. Plusieurs micro batteries de 4 micromètres de diamètre sont représentées sur la photo de droite.

012C000001564272-photo-microbatterie-1.jpg
012C000001564274-photo.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Amende de 400 000 dollars pour avoir piraté Nintendo
Best Western hacké : 8 millions de victimes
  Left 4 Dead  : léger retard et démo jouable (MàJ)
Bouclé,  Crysis Warhead  sortira bien le 12 septembre
Nvision 08: Nvidia donne le coup d'envoi de sa conférence
Linkedin:
Le Public interest registry recense sept millions de .org
AOL lance un jeu pour séduire les fans de football
Visa se laisse 4 ans pour démocratiser les cartes de paiement sans contact à Londres
Premier transmetteur vidéo Wireless USB chez IOGEAR
Haut de page