Après la 3D, le MIT travaille déjà sur la 6D

01 juin 2018 à 15h36
0
Alors que l'on attend toujours plus de projections en 3D dans les salles de cinéma, une équipe du MIT (l'Insitut des Technologies du Massachussets) travaille déjà sur la « 6D ». Ramesh Raskar, Maître de Conférence au laboratoire des médias de l'université et ses collègues ont mis au point un système entièrement basé sur la manipulation de lentilles optiques et d'ajustements d'écrans. Ce concept sera présenté aujourd'hui à la conférence annuelle de SIGGRAPH (groupe d'intérêt spécial sur les techniques graphiques et d'interaction). Mais quelles sont les véritables différences avec la 3D que nous connaissons?

Raskar explique : « Si l'on veut créer le meilleur affichage synthétique, celui-ci ne doit pas seulement être sensible aux changements de points de visualisation mais doit aussi prendre en compte le degré de luminosité ambiante [...] S'il y a l'hologramme d'une fleur à côté d'une véritable fleur, l'hologramme ne semble pas réel car toutes les ombres et les jeux de lumière ne sont réfléchis sur ce dernier ».

Pour l'instant ce concept n'a été réalisé qu'à très faible résolution. Puisque le coût de production de cette technologie revient à environ 30 dollars du pixel et sachant qu'il faut plusieurs milliers de pixels pour reproduire une simple image, Raskar estime que « nous n'aurons pas d'affichages réalistes et fonctionnels avant au moins dix ans ». En attendant, jetez un oeil du la vidéo de démonstration.

01535772-photo.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Déjà 60 millions de téléchargements pour l'AppStore d'Apple
Une attaque virale identifiée sur Facebook
[Test] iPhone 3G : révolution ou simple évolution?
Protection des données personnelles: Yahoo se met au diapason
Les patrons de Free, DailyMotion et Deezer désignés meilleurs entrepreneurs
Energie : NVIDIA se paie une technologie Transmeta
Un réseau WiFi communautaire déployé sur 3 hectares
Anubex va moderniser les logiciels d'Air France Industries pour environ 750 000 dollars
Bientôt la VX-5500 : une nouvelle webcam de Microsoft
RSF riposte à l'attaque de son site et lance une cybermanifestation
Haut de page