Scrabulous finalement bouté hors de Facebook aux US

0
Scrabulous, une application en forme de clone du célèbre Scrabble présentée sous la forme d'un add-on Facebook, n'aura finalement droit de cité sur les pages américaines et canadiennes du célèbre réseau social. Menacés par les sociétés Hasbro et Mattel, propriétaires des droits du Scrabble, les concepteurs de Scrabulous ont finalement choisi de céder, et de retirer leur application des pages de Facebook en Amérique du Nord. Pour l'instant, Scrabulous est encore accessible aux membres français de Facebook.

« C'est un événement malheureux et nous n'en sommes pas ravis, surtout que Mattel a porté l'affaire devant les tribunaux en Inde au cours des derniers mois », a expliqué mardi à l'AFP l'un des deux créateurs de Scrabulous, Rajat Agarwalla.

012C000001520620-photo-scrabulous-facebook.jpg


Ses fondateurs affirment que lors de son lancement, en 2005, aucune version en ligne du Scrabble n'était proposée par les ayant-droits. Depuis, la donne a changé : Hasbro a finalement lancé début juillet sa propre application Facebook sur le concept du Scrabble, et annoncé son intention d'entamer des poursuites à l'encontre de Scrabulous. Aujourd'hui, Scrabulous compterait environ 530.000 joueurs par jour, contre... quelques milliers seulement pour le Scrabble lancé par Hasbro.

Les créateurs de Scrabulous semblent toutefois avoir trouvé la parade : si Scrabulous ressemblait trait pour trait au célèbre Scrabble, leur nouvelle application, baptisée Wordscraper, adopte un système de comptage des points, une apparence, et des règles qui varient de celles du célèbre jeu de société, même si le concept reste similaire. Des différences suffisamment marquées pour éviter de nouvelles poursuites ?
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page