La Chine rouvre un accès partiel à Wikipedia

0
00DC000000344910-photo-dessin-clubic-c-chine-censure-web.jpg
Interpellé par la communauté internationale à quelques mois de l'ouverture des Jeux Olympiques de Pékin, le gouvernement chinois semble avoir décidé d'assouplir quelque peu le contrôle qu'il exerce sur les contenus Web accessibles aux internautes de l'Empire du milieu. Depuis le début du mois d'avril, ces derniers auraient à nouveau la possibilité de se connecter à la version anglaise de l'encyclopédie en ligne Wikipedia. L'accès à certains articles, tels que ceux qui concernent le Tibet ou les événements de la place Tiananmen, est toutefois toujours bloqué. Alors que la flamme olympique s'apprête à traverser Paris aujourd'hui, des associations comme RSF appellent à manifester en faveur du respect des droits de l'homme en Chine et au Tibet.

La réouverture partielle de Wikipedia en Chine intervient quelques jours après que les responsables du Comité international olympique (CIO) ont publiquement demandé aux organisateurs des JO de Pékin de veiller à ce que l'accès à Internet ne soit aucunement bloqué pendant toute la durée de la manifestation sportive, de façon à ce que les trente mille journalistes se rendant à l'événement puisse en assurer la couverture dans de bonnes conditions. Courant mars, la Chine est supposée avoir volontairement bloqué l'accès au portail de vidéos en ligne YouTube, au motif que des vidéos montrant des émeutiers tibétains aux prises avec les forces de l'ordre chinoises y étaient diffusées.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page