La Corée du Nord forme les géants du Web à la pub

Jérôme
01 avril 2008 à 14h59
0
00C8000001033452-photo-dgkap-building.jpg
Siège du DGKAP
La mondialisation peut parfois surprendre. Bien consciente de l'engouement actuel pour les nouvelles formes de publicités dites « comportementales », la Corée du Nord a décidé de créer la DGKAP (Institut de détermination des habitudes de consommation), une agence destinée à partager son savoir faire avec les grands noms occidentaux et asiatiques de l'Internet. Objectif : apprendre aux géants du Web à mieux exploiter les informations qu'ils sont amenés à recueillir sur les internautes pour leur permettre d'offrir des publicités ciblées plus efficacement.

« Notre glorieux pays dispose d'un savoir faire unique en matière de fichage de sa population et d'analyse de son comportement. Nous pensons que nos compétences peuvent intéresser des sociétés capitalistes comme Google, Yahoo ou Microsoft qui multiplient à leur tour les projets en la matière » explique avec un certain cynisme Poa Sonda Vril, directeur de cette officine qui dépendra du Ministère de l'information et du bonheur de la République Populaire de Corée.

00C8000001033454-photo-dgkap-meeting.jpg
Poa Sonda Vril en réunion
L'initiative est dénoncée par la ligue des droits de l'Homme sud-coréenne, mais elle intéresserait les filiales asiatiques et notamment chinoises des grandes firmes de l'Internet. Selon l'agence de presse Xinhua, plusieurs portails chinois auraient en effet déjà monté un groupe de travail avec la DGKAP afin « d'améliorer leurs techniques de récolte des informations et d'affiner leurs modèles mathématiques d'analyse du comportement ».

00C8000001033456-photo-dgkap-techno.jpg
Analyse des photographies
Après la publicité contextuelle, qui consiste à analyser le contenu d'une page Web pour proposer des publicités en adéquation avec le contenu, le ciblage socio-démographique ou comportemental permettrait d'améliorer encore l'efficacité des campagnes publicitaires, en adaptant les réclames non plus au contenu de la page mais à la personnalité de la personne qui la visite. Reste à savoir si les compétences de la dictature Nord-Coréenne seront exploitées par des firmes occidentales cherchant à améliorer leur efficacité publicitaire quitte à faire quelques concessions avec le respect de la vie privée de leurs utilisateurs...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Nvidia : la RTX 3080 déclinée en trois modèles se confirme et arriverait dès septembre
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
La Hyundai Kona passe la barre des 1 000 km d'autonomie
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
Google rejoint Apple et bannit Fortnite du Play Store Android
Le directeur créatif d'Assassin's Creed Valhalla licencié par Ubisoft
scroll top