<b>Fin de l'offre illimitée d'AOL ?</b>

Par
Le 10 octobre 2000
 0
00046222-photo-aol-logo.jpg
La décision serait imminente : AOL pourrait mettre fin à son offre d'accès illimité à 99 Francs ... dès le 31 Octobre ! "AOL perd de l'argent", telle est la réponse de Stéphane TREPPOZ, le PDG de AOL France, pour expliquer son intervention aujourd'hui.

Lancée en grandes pompes avec des budgets de communication très importants (publicité en ligne et hors-ligne), l'offre illimitée d'AOL se décompose actuellement en 2 forfaits : 99 F par mois avec un engagement de 2 ans ou 199 F par mois sans cet engagement sur la durée.

0077000000046223-photo-aol-illimit.jpg
Une histoire qui semble recommencer ...
Après les echecs d'autres FAI (notemment WorldonLine et OneTel) sur les offres illimitées à Internet, officiellement pour des raisons techniques ou de "non respect de clauses" dans les contrats liants les surfeurs et les fournisseurs d'accès, le numéro 1 mondial avait pourtant assuré d'avoir pris toutes ses précautions lors du lancement de son offre (testée pendant plus de 6 mois auprès d'un nombre restreint d'utilisateurs).

Aujourd'hui, la raison avancée pour ce probable abandon est donc l'aspect financier : Facturé 6 Francs par heure, l'offre à 99 Francs n'est plus rentable après seulement 17 heures mensuelle de surf ... et on entend parler d'une moyenne largement supérieure (certains parvenant à cumuler plus de 17 heures ... par jour !).


Une solution pour les FAI permettrait une solution pour les abonnés.
Les offres illimitées existent et sont pourtant rentables dans des pays voisins comme en Grande Bretagne. Les FAI locaux bénéficient en effet d'une IFI (pour Interconnexion Forfaitaire Illimitée) leur permettant de pouvoir connecter leurs abonnés au réseau du FAI - et donc à Internet - pour un coût fixe par abonné : 400 £ (soit environ 4500 Francs) par an et pour une ligne débitant à 64 Kbps (soit 375 Francs par mois).

L'offre est donc loin de la promotion (irréaliste ?) du FAI français à 99 Francs par mois mais laisse un espoir pour l'avenir ... car si les surfeurs urbains peuvent bénéficier des technologies haut débit - ADSL et Cable - les surfeurs ruraux sont limités à l'offre traditionnelle.

Interrogés sur la question, France Telecom - qui gère les interconnexions jusqu'à l'usager - ne s'y est pas opposé mais ne pense pas pouvoir proposer de tel forfait avant ... 2002 ! Par ailleurs, ses responsables ont expliqué qu'ils suivront les recommandations qui seront faites par la plus haute autorité des télécommunications en France, l'ART.

Volonté de l'opérateur historique de limiter les offres d'accès illimité ou réelle contrainte de gestion et de prévisions des tarifs (l'argument avancé et de ne pas pouvoir intégrer l'offre dans le "Catalogue d'Interconnexion" comportant les tarifs de tous les services proposés par France Télécom aux FAI) ?


00046224-photo-assembl-e-nationale.jpg
Il est en tout cas certain que la date du 10 Octobre choisie par les responsables d'AOL pour annoncer l'arret possible de l'offre si celle ci ne devient pas rentable n'est pas due au hasard : C'est aujourd'hui que l'Assemblée Nationale a débuté un colloque baptisé "Internet pour tous" visant à proposer l'accès illimité et au plus bas coût au plus grand monde, du villageois du Cantal jusqu'au cyber-branché parisien.
Modifié le 18/09/2018 à 11h57

Les dernières actualités

scroll top