Quake Catcher : calcul distribué contre les séismes

01 juin 2018 à 15h36
0
Après le virus du SIDA, le séquençage des protéines ou les tentatives de communication avec les extra-terrestres, la puissance de calcul laissée vacante par nos ordinateurs pourra bientôt être utilisée pour constituer le premier réseau distribué consacré à l'étude et à la prévention des tremblements de terre. Lancé par Jesse Lawrence, un sismologue enseignant à l'université de Stanford, le projet Quake Catcher ambitionne de faire de chacun des ordinateurs intégré au projet une station sismique, au moyen des capteurs intégrés aux disques durs récents. Les milliers de machines ainsi connectées formeraient une entité capable de détecter les variations du mouvement de la Terre, puis d'effectuer le traitement informatique des données enregistrées.

00FA000001027696-photo-quake-catcher.jpg
La plupart des disques durs pour ordinateur portable sont aujourd'hui équipés d'un dispositif de prévention des chutes reposant sur un accéléromètre. Lorsque ce dernier détecte une variation soudaine d'altitude, les têtes de lecture du disque dur sont alors placées hors de portée des plateaux magnétiques du disque, de façon à ce qu'un éventuel choc ne les fasse pas entrer en contact. Lawrence estime que ces capteurs pourraient être utilisés pour enregistrer les ondes sismiques.

La précision d'un tel capteur n'égalera jamais celle d'un véritable sismographe, mais il suffirait de multiplier leur nombre pour augmenter l'efficacité du dispositif. « Si vous n'avez que deux capteurs sur une zone donnée, vous devez avoir un système d'une précision absolue. Si vous avez quinze capteurs, ils peuvent être moins précis. Avec cent, mille ou dix mille, le besoin de précision diminue », explique Jesse Lawrence.

Pour participer au projet, la seule contrainte est donc de disposer d'un ordinateur portable équipé d'un tel dispositif de mesure. Les Mac fabriqués après le 1er janvier 2005 l'intègreraient en standard, tout comme les portables HP et Acer produits à partir de 2007. Un utilitaire open source permettant de déterminer si sa machine est équipée d'un tel capteur devrait prochainement être mis en ligne. Le client logiciel principal, bientôt disponible, se composera d'un module destiné à l'enregistrement des mesures, et d'un volet dédié à l'exploitation des mesures effectuées par le réseau.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Les puces Wolfson écartées pour les prochains iPod
Cyril Zimmermann, Hi-Media : «  Nous avons acheté Fotolog au bon moment »
Wikipedia fête ses dix millions d'articles
Apple TV : la mise à jour 2.1 disponible
  Pro Cycling Manager 2008  : entre pistes et images
Buzznet aurait levé 25 M$ et racheté The Qloud
Le STRJD, gendarme du web, adopte AdvestiSearch
Craigslist est désormais proposé en français
Le patron de Gearbox et la publicité dans les jeux
Tout pour vos photos et dessins avec la logithèque
Haut de page