Affaire Martinez : le site Fuzz est condamné

27 mars 2008 à 16h45
0
0000009600072988-photo-justice.jpg
Le TGI de Paris a finalement estimé que le site Fuzz (site dont les contenus sont produits par les internautes - « un digg like ») avait véritablement porté atteinte à la vie privée de l'acteur Olivier Martinez. L'affaire pourrait paraître banale, mais elle risque pourtant de changer bien de choses sur la partie française de la toile.

Ainsi, si cette décision fait jurisprudence, bon nombre de sites éditoriaux à vocation « participative », deviendront responsables des contenus qu'ils se chargent de relayer et ne seront plus considérés comme de simples hébergeurs, mais plutôt comme de véritables éditeurs.

Pour rappel, Olivier Martinez a attaqué de nombreux sites Web sur la toile car ces derniers avaient relayé une information selon laquelle il entretenait à nouveau une relation avec la chanteuse Kylie Minogue. Le site fuzz.fr, un agrégateur de contenus, avait relayé cette information via la publication réalisée par un internaute.

Pour le juge, la disposition, la présentation et le titre de l'information laissent à penser que Fuzz avait réellement procédé à des choix éditoriaux et qu'il était donc responsable de l'information publiée. Fuzz devra verser la somme de 1000 euros à titre de dommages et intérêts et rembourser 1500 euros de frais de justice à Olivier Martinez.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

NVIDIA Quad-SLI en test sur Clubic
Xerox veut responsabiliser les entreprises en matière d'écologie
PriceMinister et Wengo satisfaits de leur hotline « communautaire »
Ordure ? Waste Management attaque SAP en justice
MoMac rachète Messagio, éditeur de mobispirit.com
Presse en ligne: CNET Networks supprime 120 postes
Portrait d'entreprenaute : Patrick Robin, 24h00.fr
Vers de nouvelles puces 3D Radeon HD
Nom d'une rose !  The Abbey  s'illustre
Haut de page