Du triple play au nplay, le haut débit mondial en ébullition

20 septembre 2018 à 15h53
0
00967570-photo.jpg
Fruit de l'ouverture à la concurrence des marchés télécoms, du développement de la couverture territoriale haut débit (xDSL, câble...)* et de la convergence, le triple play couvre en une même offre d'opérateur l'accès internet, la télévision et la téléphonie sur IP. Les déploiements du très haut débit avec la fibre optique (FTTx)* en Asie, en Europe et en Amérique du Nord, devraient permettre à des services multiples basés sur IP*, « nplay », d'émerger.

L'Asie en passe de dominer le monde du haut débit

Selon l'Idate (« Le marché mondial du haut débit » - décembre 2007) le monde comptait 310 millions d'abonnés à un accès internet large bande à mi-2007. Sur une population totale de 6,6 milliards d'individus, le potentiel de développement reste énorme.

Si l'Europe de l'Ouest reste la zone la plus dynamique, contribuant à 31% des accès haut débit supplémentaires comptabilisés en 2007, contre 28% en 2006, la zone Asie-Pacifique représente à elle seule 38% du parc mondial. « A terme, l'écart devrait se creuser en faveur de l'Asie-Pacifique avec l'émergence de la Chine et de l'Inde et la saturation progressive des marchés nord-américains et européens les plus avancés », observe le centre européen d'études.

Globalement, ajoute l'Idate, « l'augmentation continue des débits, fondée sur l'intensité de la concurrence et les performances des technologies (ADSL2+, VDSL, ou encore DOCSIS* 2 et 3 pour le câble), a favorisé l'émergence du modèle triple play » qui ajoute à l'accès internet, la téléphonie et la télévision sur IP. Plus rare, le quadruple play ajoute la téléphonie mobile à cet ensemble. Les déploiements du très haut débit avec la fibre optique (FTTx) notamment en Corée du Sud, au Japon, en Europe et en Amérique du Nord, devraient permettre à des services multiples, « nplay », basés sur le protocole internet, d'émerger.

Les principaux fournisseurs d'accès et opérateurs impliqués sont, en Europe : l'italien FastWeb, pionnier du triple play, les français Orange (France Telecom), Neuf Cegetel et Free (Iliad), le britannique BT, l'allemand Deutsche Telekom, l'italien Telecom Italia et l'espagnol . En Amérique du Nord : AT&T, Verizon, Comcast. En Asie : les sud-coréens KT et Hanaro Telecom, les japonais NTT et Softbank, le chinois China Telecom.

00967530-photo.jpg


Une Europe du haut débit à deux vitesses

Selon l'organisme statistique Eurostat (« Internet access and e-skills in the EU27 in 2007 » - décembre 2007), 42% des ménages européens disposaient d'un accès Internet haut débit au premier trimestre 2007, contre 30% à la même période en 2006. Contrairement aux idées reçues, la France se situe en deçà de la moyenne européenne, avec un taux de 39%.

L'Union européenne des 27 comptait plus de 90 millions de lignes haut débit au 1er juillet 2007 (+28,7% sur un an, hors Bulgarie et Roumanie). Avec 72,5 millions de lignes, l'xDSL reste la technologie d'accès haut débit la plus utilisée au sein de l'UE devant le câble, la fibre optique, les boucles locales sans fil.

Malgré le développement indéniable du « broadband » dans l'UE des 27, l'écart entre Etats membres est important. Ainsi, l'écart entre le pays où la pénétration du haut débit est la plus élevée (Danemark) et celui où elle est la plus faible (Bulgarie) dépasse les 30 points, « faute de véritables infrastructures alternatives » ou « de mise en œuvre trop lente des remèdes existants ». Dans cet environnement, 15% des ménages européens connectés à l'Internet haut débit auraient passé des appels téléphoniques via Internet en 2007, 13% auraient visionné la TV sur IP.

En Europe, observe l'Idate, « le déploiement des offres devrait s'effectuer à l'avenir autour d'une architecture FTTH/FTTN+VDSL2 dans les grandes villes et ADSL2+ dans les autres zones, afin d'offrir un service triple play 'national' ».

00967582-photo.jpg


La France surfe sur le haut débit et le triple play

La France compte aujourd'hui plus de 15 millions d'abonnés haut débit (90% du marché Internet français - source : Arcep), une majorité par ADSL. Sur ce marché, Orange dispose d'une part de marché de 49,4%, Neuf Cegetel, en cours de fusion avec SFR, d'environ 22% et Free, filiale du groupe Iliad, de 19,7%. Ces parts de marché devraient évoluer prochainement avec le rachat attendu d'Alice par Neuf, Iliad ou Numéricâble.

Longtemps Free a été le moteur de l'innovation avec une offre triple play facturée 29,99 euros par mois associée à la fameuse Freebox (modem routeur ADSL WiFi). Depuis, Orange et Neuf Cegetel, le premier à s'être lancé dans le quadruple play avec le Twin, un smartphone hybride pour réseaux Wifi et cellulaires (Orange a suivi avec son Unik), ont affuté leurs « boxes ».

Selon l'observatoire des services télécoms du 3ème trimestre 2007 publié par l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), 1 abonnement sur 4 était lié à une « box » (Freebox, Livebox, Neuf Box, etc.) Par ailleurs, le volume des communications émises depuis ces modems/routeurs ADSL représentait un tiers du volume total des appels émis depuis un fixe, contre 20% au 3ème trimestre 2006. L'abonné équipé appelle en moyenne 4h41/mois via une box (téléphonie sur IP), 2h55/mois depuis une ligne classique (RTC) et 2h32/mois depuis un mobile. La téléphonie sur IP n'est pas la seule à se développer, la télévision sur ADSL fait toujours plus d'émules. 4 millions d'internautes en France étaient abonnés à la TV sur ADSL au 3ème trimestre 2007, soit une augmentation de près de 100% sur un an.

Les perspectives : fibre optique et nplay

Le marché reste dynamique et la course au débit se poursuit avec les déploiements 'fibre optique'. En Corée du Sud et au Japon, « la migration vers le très haut débit s'intensifie, avec la perspective à terme d'un débit d'accès à 1 Gb/s par abonné », souligne l'Idate. Aux Etats-Unis, le déploiement des infrastructures FTTx démarre, alors qu'en France, les premières offres commerciales ont été lancées. Sur ce marché, Numericable revendiquait, en octobre 2007, 1,1 million de foyers dont l'immeuble a été raccordé, 350.000 à Paris. Du côté des opérateurs ADSL, Orange a été le premier, en février 2007, à lancer une offre commerciale 'fibre' pour les particuliers, suivi par Neuf Cegetel en avril de la même année et par Free mi-septembre dernier.

Free qui entend obtenir la 4ème licence 3G française (UMTS), revendique, à ce jour, 241.000 foyers raccordés en fibre optique. De son côté, Neuf Cegetel, qui a annoncé en mars 2008 un accord de partenariat avec Numericable dans la fibre jusqu'au domicile (FTTH), revendique plus de 130.000 foyers raccordés, dont 20.000 abonnés à son offre de fibre optique. Neuf vise le million de foyers raccordés, dont 500.000 à Paris, et 250.000 abonnés d'ici la fin de l'année 2009.

Enfin, Orange revendique 146.000 foyers raccordés (FTTH), et ne communique pas le nombre de ses abonnés très haut débit (ce chiffre était inférieur à 8000 au 31 décembre 2007). Au-delà, Orange entend répondre au double défi des réseaux et des services. Lors de l'évènement Digiworld de l'Idate, en novembre 2007, Didier Lombard, président du groupe France Télécom, déclarait :

« On n'est plus dans le triple play, on est dans le nplay [...] plus de large bande, plus de réseaux, d'un côté, et plus de services de l'autre. Les deux devant avancer ensemble [...] Tous les acteurs sont en train de se retrouver sur des business models qui se ressemblent. Vous avez Apple qui se met à faire des terminaux de téléphonie (mobile), vous avez Nokia qui se met à faire des services, vous avez Microsoft qui est aussi présent, il y a Google qui commence à faire du Google Phone, etc. Tout le monde se retrouve dans (cet univers) des services et des réseaux mélangés ».

*Glossaire : xDSL (x Digital Subscriber Line, Asymmetric pour ADSL, Very high bit-rate pour VDSL) ; FTTx (Fiber to the... Home pour FTTH, Building pour FTTB), IP (Internet Protocol) ; DOCSIS (Data Over Cable Service Interface Specifications).
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

iPhone 2.0 : à peine disponible en version beta, déjà hacké
Deux vidéos de plus pour  Rainbow Six Vegas 2
Google Sky arrive dans votre navigateur Web
mysocialplace : Orange lance son portail communautaire mobile
Olivier Dahan perd son procès face à Wikio
  Lost Planet - Colonies Edition  , captures et vidéos
Les spécifications du GeForce 9800 GTX confirmées
Yahoo déménage son QG européen à Genève
Début d'aventure d'  Overclocked - Thérapie De Choc
Captures, vidéos pour  Bionic Commando Rearmed
Haut de page