Google Maps s'autocensure à la demande du Pentagone

Ariane Beky
07 mars 2008 à 09h34
0
A la demande du Pentagone, Google a retiré de son service de cartographie, Google Maps, des images qui présentaient « une menace à la sécurité des bases militaires américaines », ont indiqué les deux parties jeudi.

Disponible sur la version US de Google Maps, la fonction Street View est plus particulièrement dans la ligne de mire du Pentagone. Street View offre une vision à 360 degrés des rues de 30 villes américaines et permet de s'y balader virtuellement. Et, sur certaines images, on pouvait apercevoir des installations militaires et le nombre de gardes chargés de surveiller les entrées.

En plus de la suppression d'images sensibles, le Département américain de la défense (US DOJ) aurait également demandé au spécialiste des technologies de recherche web et des liens sponsorisés de ne plus prendre d'images de ses bases.

00954640-photo.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Test de Ghostrunner : le fruit ninja cyberpunk sous amphétamines !
Among Us : pour des soirées
Radeon RX 6000 : AMD tient sa réponse aux RTX pour la 4K, mais reste discrète sur le Ray tracing
Cyberpunk 2077 : les versions PS4 et Xbox One en difficulté ?
La Société Générale demande à Consensys de l'aider à créer une monnaie digitale
Nintendo Switch : comment fonctionne le Cloud gaming sur la console ?
La série Netflix Resident Evil: Infinite Darkness sera officiellement canon dans l'histoire de la franchise
Plus de 200€ de réduction exceptionnelle sur l'iPad Pro 4ème génération 128Go
Test Honor Watch GS Pro : une montre connectée sport taillée pour durer
Watch Dogs Legion fait surchauffer la Xbox One X
scroll top