Nouveaux portables à venir chez MSI

Alexandre Laurent
05 mars 2008 à 23h19
0
Initialement connu pour ses composants, MSI n'entend pas laisser le très lucratif marché des ordinateurs portables à ses concurrents, et profitait du CeBIT pour dévoiler certains de ses projets en la matière, même si certains ne verront le jour qu'au début de l'été, avec l'apparition des plateformes Montevina d'Intel et Puma d'AMD. Tour d'horizon des gammes d'aujourd'hui et de demain, en compagnie du fabricant taïwanais.

Nouveaux châssis pour joueurs en 14, 15 et 17 pouces

Les séries GX600 et GX700 constituent depuis plusieurs mois le gros de l'offre MSI en matière d'ordinateurs portables à destination des joueurs, avec quelques modèles remarqués pour leur « Turbo Mode », une fonctionnalité permettant d'augmenter d'une simple pression sur un bouton la fréquence du processeur de quelque 20% pour augmenter les performances de la machine en phase de jeu.

000000C800922242-photo-msi-gt730.jpg


Ces séries sont amenées à évoluer vers la fin du deuxième trimestre de l'année, avec le lancement de nouveaux châssis, parmi lesquels les GT730 et GX620, qui reprendront les principaux arguments des modèles précédents : 15 ou 17 pouces, clavier complet avec pavé numérique, design soulignant le caractère gamer de la machine, processeur relativement haut de gamme et carte graphique dédiée. Pour l'occasion, MSI inaugurera de nouveaux châssis, dotés d'une connectique importante et de sorties HDMI, ainsi que d'un nouveau logo que l'on aperçoit sur cette coque carbone. Enfin, il faut s'attendre à l'apparition d'une version 14 pouces de ces machines pour joueurs, le GX400.

000000C800922244-photo-msi-gx400.jpg


Officiellement, les caractéristiques de ces machines ne sont pas encore communiquées, et ne le seront sans doute pas avant le Computex. Officieusement, MSI admet son intention d'utiliser les processeurs Penryn d'Intel montés sur la plateforme Montevina dès que cette dernière sera disponible. Le taïwanais entend continuer à proposer des configurations AMD aux côtés des modèles Intel, et c'est dans ce cas la plateforme Puma qui sera retenue, cette dernière étant en théorie attendue pour le mois de mai. Du côté des cartes graphiques, l'on devrait retrouver les prochaines puces mobiles de nVidia comme d'AMD. Pour le premier, des 9600 et 9800 mobiles sont attendues, sans que l'on sache encore précisément comment seront positionnées ces cartes en termes de performance. Chez le second, des Radeon 3450, 3650 et 3850 devraient voir le jour.

12 pouces : simples évolutions pour le moment

Avec la série des PR200, MSI estime avoir réussi à atteindre un bon compromis entre exigences de qualité et positionnement tarifaire, et envisage de conserver ce châssis 12 pouces pour encore quelques mois. Avec un accent tout particulier mis sur le design, une large palette de coloris, un poids inférieur à 2 Kg et un prix souvent inférieur à 1000 euros, les PR200 rencontrent en effet selon le fabricant un certain succès tant auprès des professionnels que des particuliers. Un nouveau modèle, le PX210, équipé d'une carte graphique dédiée, devrait toutefois venir enrichir la gamme avant que d'autres châssis ne fassent leur apparition.

Economie d'énergies et concurrent de l'Eee PC en vue

Après le Turbo Mode, MSI envisage d'implémenter sur certaines de ces machines un « Turbo Battery Mode », fonctionnant sur un mode similaire. Un bouton permettra donc de modifier les fréquences de fonctionnement de l'ordinateur pour que son autonomie augmente, lorsqu'il est utilisé sur batterie, d'environ 20% par rapport à ce que permettent les utilitaires logiciels.

Enfin, impossible de ne pas glisser un mot du concurrent de l'Eee PC à venir chez MSI. Connu, pour l'instant, sous le nom de code « Win », il adopte des formes et des dimensions similaires à celles de l'Eee PC d'Asus, avec une coque en plastique épais censée lui permettre de résister aux chocs de la vie courante. MSI opterait toutefois pour un positionnement supérieur à celui d'Asus, avec un processeur plus véloce et la possibilité d'utiliser un vrai disque dur, sans pour autant se départir de ce qui fait la principale force de l'Eee PC : son prix.

MSI souhaiterait toutefois plus de modularité, et son Win pourrait ainsi être décliné en plusieurs modèles, dont les prix s'échelonneraient de moins de 300 euros à quelque 500 euros, de façon à répondre à tous les besoins. Côté écran, le fabricant se dirigerait vers un modèle 8,9 pouces, semblable à celui de l'Eee PC 900. Pour MSI, qui dispose des moyens techniques lui permettant de répliquer à l'offre d'Asus, la principale gageure sera de répondre aux frustrations et déceptions des acheteurs d'Eee PC, de façon à proposer une machine à même de séduire les déçus ou les hésitants de la première heure.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

6 mois, 2,5 Tb/s de données : Google dévoile une attaque DDoS extrême 3 ans après
GM va faire rouler des voitures autonomes sans conducteur à San Francisco
BMW déploie une grosse mise à jour et offre Android Auto à plus de 750 000 propriétaires
Raspberry Pi : une carte d'extension offre la 5G au mini-ordinateur
Le disque dur externe Western Digital 2 To à moins de 70€ 🔥
Microsoft aide une ONG à nettoyer les océans grâce au machine learning
Bon plan antivirus : Norton 360 Deluxe passe sous la barre de 35€
En Chine, Auchan cède sa filiale SunArt à Alibaba pour 3 milliards d'euros
Test Amazfit ZenBuds : des écouteurs pour dormir sur ses deux oreilles
L'opérateur RED by SFR casse les prix sur ses forfaits mobiles 4G
scroll top