Microsoft : 60 millions de $ pour un tableau blanc

Par Vincent
le 29 décembre 2003 à 11h41
0
00056815-photo-logo-microsoft-windows.jpg
Le verdict concernant l'affaire SPX Corp contre Microsoft est tombé le 26 décembre dernier. Microsoft a été reconnu coupable d'avoir violé un brevet concernant la technologie du "tableau blanc" déposé par SPX.

Cette technologie ou concept qui a été employée dans le logiciel NetMeeting de Microsoft, permet de faire des démonstrations à distance via Internet, à l'aide d'une page blanche sur laquelle on peut dessiner avec le curseur de sa souris.

Pour avoir violé ce brevet, Microsoft devra verser 60 millions de dollars de dommages et intérêts à SPX Corp / Imagexpo. Une fois que cette somme aura été versée, Microsoft s'acquittera d'une licence officielle pour exploiter la technologie d'Imagexpo. Une licence qui ne sera finalement pas très utile pour Microsoft, puisque le géant du logiciel à récemment abandonné le développement de NetMeeting, à moins que cette technologie soit employée avec Office Live Meeting qui sera principalement destiné aux professionnels.
Modifié le 18/09/2018 à 14h54
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

L'UE accuse la Russie de désinformation lors des élections
Incredibox : le jeu de beatbox musical français qui cartonne
Google Assistant : la mémorisation automatique du stationnement réactivée
Iliad, maison mère de Free, partenaire du projet de cryptomonnaire de Facebook
Salon du Bourget - L’avion électrique d’easyJet et de Wright Electric dans les airs dans 10 ans
L'application de bureau Twitter de nouveau disponible pour les utilisateurs de macOS
Une base de données laisse filer les informations professionnelles d'1,6 million de personnes
L'application Google teste l'affichage des signets pour ses résultats vidéo
Huawei s'attend à une
Le Motorola One Action fuite : triple module photo, écran 21/9 et SoC Exynos à prévoir
scroll top