L'affaire Microsoft / Lindows s'étend à l'Europe

Vincent
09 décembre 2003 à 11h40
0
012C000000060088-photo-lindows-capture-d-cran.jpg
Microsoft a envoyé plusieurs lettres d'avertissement aux responsables en Europe du système d'exploitation Lindows, ainsi qu'à plusieurs fabricants de PC qui utilisent ce même système.

Ces lettres envoyées au Benelux (Belgique, Pays-Bas et Luxembourg) et en Suède font savoir que l'utilisation du nom "Lindows" viole les droits de propriétés sur la marque "Windows" déposée par le géant de Redmond.

Par conséquent, Microsoft demande aux revendeurs ne cesser de proposer Lindows dans ces pays européens, en cas de refus ils s'exposeront à des poursuites judiciaires.

Malgré ces menaces, le président de Lindows a annoncé lundi qu'il continuera de proposer son système en Europe. Selon lui, ces éventuelles poursuites judiciaires n'ont pas de sens puisque d'ici trois mois, une cour de justice américaine devrait se prononcer sur cette affaire. Si jamais la firme Lindows est reconnue coupable, elle sera dans l'obligation de changer le nom de son système.

Microsoft défend sa position en annonçant que le verdict de la justice américaine ne pourra pas forcément s'appliquer à ces pays européens.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
scroll top