Volkswagen veut réduire le coût des batteries de 50 %

© Volkswagen

C’est lors de l’événement Power Day organisé par Volkswagen que la stratégie sur les batteries du groupe allemand a été dévoilée. Au programme, garantir une production d’une capacité de batterie de 240 GWh et faire fondre le prix de celles-ci de 50 %.

Le Power Day du groupe Volkswagen a eu lieu ce lundi 15 mars et son déroulement était assez semblable au Battery Day de Tesla. Ce fut l’occasion d’évoquer la création de nouvelles usines en Europe pour la production de batteries, mais aussi d’évoquer l’épineux sujet des points de charge rapide.

6 nouvelles Gigafactorys en Europe

L’objectif de Volkswagen est de sécuriser son approvisionnement en batteries pour sa montée en puissance sur le marché du véhicule électrique en Europe et dans le reste du monde. Pour ce faire, le groupe allemand prévoit d’ouvrir pas moins de 6 usines pour une capacité de batterie totale de 240 GWh. L'objectif est de réussir à réduire le coût des batteries de l'ordre de 50 % en entrée de gamme et de 30 % pour le marché de masse.

Le constructeur revoit donc son partenariat avec Northvolt, en lui passant commande pour 14 milliards de dollars de cellules de batterie à sa gigafactory suédoise. Fondée par deux anciens dirigeants de la première gigafactory Tesla, Northvolt collabore avec plusieurs constructeurs automobiles européens pour leur fournir des cellules de batterie. Plusieurs d’entre eux ont investi dans la start-up pour soutenir son développement, dont Volkswagen depuis 2019.

Le constructeur allemand va augmenter sa participation dans Northvolt et son usine de Zwei pendant que ce dernier consolidera la production de cellules de batterie dans son autre usine avec cette nouvelle commande de Volkswagen.

Développer les infrastructures de charge rapide dans le monde

L’un des axes de développement du groupe Volkswagen pour que sa stratégie autour du véhicule électrique fonctionne est de mettre en place un réseau de charge performant et disponible pour les utilisateurs.

En Europe, le constructeur automobile a passé des accords avec BP pour la Grande-Bretagne, Enel pour l’Italie et Iberdrola en Espagne. Ces nouveaux accords vont permettre d’exploiter 18 000 points de charge à travers l’Europe d’ici à 2025.

Sur le continent américain, le groupe Volkswagen continue son développement avec Electrifiy America et Electrify Canada pour mettre en place 3 500 points de charge rapide d’ici la fin de cette année. En Chine, la co-entreprise CAMS permettra au groupe de disposer de 17 000 points de recharge rapide d’ici 4 ans.

Source : Electrek

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
10
11
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Comment contrôler vos données personnelles sur smartphone ?
Quel est le meilleur service de SVoD pour vos films et séries du week-end ?
PlayStation : plus de 40 jeux et DLC devraient bientôt être disponibles sur Steam
Le gouvernement américain suspend (définitivement ?) le ban de Xiaomi
Voiture électrique : quelle solution de recharge choisir ?
Le nouveau Google Assistant prend des couleurs pour l'arrivée d'Android 12
Première séquence de gameplay et première cinématique pour Total War: Warhammer 3
Shadow and Bone : la nouvelle série de fantasy de Netflix serait-elle l'élue ?
Avis Coinhouse (2021) : une plateforme crypto sécurisante mais encore trop lacunaire
Les messageries décentralisées, de vraies alternatives à WhatsApp ?
Haut de page