Netflix ouvre des bureaux à Paris pour produire plus de contenus français

28 septembre 2018 à 14h50
0
netflix
Pe3k / Shutterstock.com

Après la fermeture d'un premier bureau à Paris, Netflix annonce le retour de l'entreprise dans la capitale avec une équipe de 20 personnes. Le PDG de Netflix ajoute également que la production de contenus français va être doublée.

Une vingtaine de personnes devraient travailler pour le géant du streaming à Paris.

Netflix s'installe en Europe

Certains employés seront nouveaux et les autres auront auparavant travaillé dans le bureau d'Amsterdam. L'équipe sera divisée en plusieurs domaines dont l'acquisition, le marketing ou encore la production.

En Europe, Netflix disposera ainsi de trois bureaux : un à Londres, un à Amsterdam et un à Paris. Il y a quelques mois, Netflix a également installé en Espagne son premier centre de production hispanophone.

Toujours plus de contenus

Reed Hastings, PDG de Netflix a également expliqué lors de son déplacement dans la capitale que 7 nouveaux projets français viendront s'ajouter aux sept productions originales déjà créés, dont « Marseille ».

On découvre ainsi « Marianne », l'histoire d'une jeune romancière dont les personnages créés prennent vie dans la réalité, une série basée sur le livre de Thierry Jonquet « Vampires », ou encore un documentaire réalisé par Stéphane de Freitas.

Une croissance continue

Ce nouveau bureau et les nouveaux contenus sont justifiés par une croissance rapide de l'abonnement Netflix en France. Hastings a déclaré qu'il y avait plus de 3,5 millions d'abonnés dans l'Hexagone.

Le succès du service en France est tel que le PDG n'en oublie pas le célèbre Festival de Cannes. Même si l'entreprise n'a pas pu participer à la compétition, Hastings a mentionné le fait que Cannes et l'entreprise étaient en discussion pour trouver une solution.

Bien que les entreprises américaines soient souvent accusées d'avoir une fiscalité améliorée en Europe, Reed Hastings a déclaré avoir fait son premier chèque à l'Office National du film français. L'entreprise paiera ainsi une taxe de 2% sur ses revenus annuels. Il s'est également exprimé sur la loi toujours en discussion qui obligerait Netflix ou Amazon à « consacrer au moins 30% de leurs catalogues à la demande au contenu local. » Il explique ainsi : « Nous devons nous rattraper, mais nous nous conformerons. C'est une règle difficile, mais elle se concrétisera au cours des deux prochaines années en France. »
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Porn : Macron veut
Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
La loi d'orientation des mobilités (LOM) a été adoptée par le Parlement
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top