Netflix : un abonnement moins coûteux mais avec de la publicité, ça vous tente ?

20 avril 2022 à 10h40
39
casa de papel netflix

Lors de la présentation des résultats décevants du premier trimestre 2022, le co-P.-D.G. de Netflix Reed Hastings a pour la première fois ouvert la voie à une potentielle implémentation de publicités sur le service de streaming vidéo pour les utilisateurs souhaitant payer moins cher leur abonnement.

La plateforme de SVoD cherche à ramener chez elle les milliers de clients qui ont résilié leur abonnement ces derniers mois.

Une première en 10 ans

Pour la première fois en une décennie, Netflix a perdu des utilisateurs. Si la plateforme a vu le nombre de nouveaux abonnés dans le monde exploser avec la crise du COVID-19, la tendance est désormais tout autre. Le géant du streaming comptait gagner plus de deux millions d'abonnés supplémentaires entre le premier trimestre 2021 et le début de l'année 2022, mais en a finalement perdu 200 000 lors de ce trimestre. Un revers important pour le service aux 221 millions d'abonnés dans le monde.

Netflix

Pour reconquérir du marché, le co-P.-D.G. de Netflix Reed Hastings a fait savoir que l'entreprise est désormais ouverte à l'arrivée de nouveaux tarifs moins chers, mais avec de la publicité en contrepartie dans les un à deux ans à venir. Une nouvelle importante puisque des mots mêmes d'Hastings, Netflix a toujours été opposé à la publicité sur son service : « Nous étions contre la complexité des publicités et très fans de la simplicité de l'abonnement ».

Mais les temps changent et Hastings considère désormais que proposer ce genre d'abonnement moins cher à des consommateurs qui sont tolérants aux publicités aurait « beaucoup de sens ». Il n'est pas le seul à penser cela puisque d'autres services veulent mettre en place ce genre de procédé ou ont déjà sauté le pas, comme HBO Max ou Disney +.

D'autres pistes de réflexion

Mais proposer un abonnement moins coûteux n'est pas la seule idée dans les cartons de Netflix pour de nouveau attirer des abonnés. Le co-P.-D.G. Ted Sarandos, dans une interview donnée à Deadline, a mis sur la table la possibilité de l'arrivée de diffusion en live de sport, comme peut le faire Amazon par exemple avec la Ligue 1 sur Prime Video.

Enfin, la plateforme de SVoD a déjà commencé des tests dans quelques pays pour faire payer un petit montant supplémentaire aux propriétaires de comptes dont ils partagent les accès avec d'autres personnes hors de leur foyer. Cette pratique étant très répandue, faussant donc à la fois le nombre d'abonnés total et les revenus pouvant être engendrés, Netflix veut pousser à la création de comptes de ceux qui profitent de celui d'un ami ou d'un proche.

Netflix
  • La plus complète du marché
  • Séries originales souvent excellentes
  • Compression vidéo irréprochable

Le service américain n'est pas le plus populaire au monde pour rien. Avec une offre de contenus enrichie chaque semaine, une qualité vidéo toujours optimale et une expérience utilisateur très travaillée, la plateforme est un choix incontournable pour se divertir. Notre seul regret reste l'augmentation constante des tarifs d'abonnement, qui rend le service un peu moins attractif qu'à son lancement… Heureusement le nombre de séries et de films compense cette hausse.

Le service américain n'est pas le plus populaire au monde pour rien. Avec une offre de contenus enrichie chaque semaine, une qualité vidéo toujours optimale et une expérience utilisateur très travaillée, la plateforme est un choix incontournable pour se divertir. Notre seul regret reste l'augmentation constante des tarifs d'abonnement, qui rend le service un peu moins attractif qu'à son lancement… Heureusement le nombre de séries et de films compense cette hausse.

Source : The Verge

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
39
27
PlaysGames11
tu payes et t’as quand même de la pub ohlala 2022 l’année du monde qui tourne à l’envers
Tritri54
Le mieux serait de réduire le coût d’abonnement en fonction de l’ancienneté du compte
Doomy
Faudrait que je demande à celui qui me partage son compte.
SPH
Il n’y a rien de pire qu’un film coupé par de la pub… BEURK !!!
weedhopper
J’attends le dolby atmos pour la vf avant de me réabonner sans pub
enduser95
En ce qui me concerne j’ai arrêté l’abonnement le jour où ils l’ont augmenté.<br /> Je ne reviendrai pas aux tarifs actuels et certainement pas avec de la pub quelque soit le tarif.
HAL1
Personnellement je ne m’orienterai pas vers un abonnement comprenant de la publicité, mais je ne vois pas en quoi c’est un problème si Netflix veut proposer une telle offre.
fredolabecane
Bah autant retourner sur TF Nul pour avoir ce genre de chose…
exoje
On ne peut s’empêcher de penser à la redevance TV, payer pour avoir de la pub et des programmes éclatés en majorité…
arsworld
La pub : Jamais. Qu’ils arrêtent de jeter des millions dans du contenu de m… et se concentre sur des bons projets… Ce serai déjà un moyen de perdre moins de rond sans enfler les abonnés.
molotofmezcal
Il n’y aura jamais de coupure pub en plein milieu d’un programme.<br /> Entre chaque épisode, à la limite je préfère je trouve que ça s’enchaîne vraiment trop rapidement sinon sur Netflix…
spip74
Netflix a dégradé son contenu pour offrir du consommable du niveau des boutonneux. Des films du début des années 2000 se retrouvent comme par magie dans le top 10 Netflix. Film vu et revu sur la TNT.<br /> Perte d’abonnés du fait d’une perte de qualité et maintenant la pub en option ?<br /> Et quoi de plus absurde que de devoir payer l’accès 4 écrans pour avoir la 4k. et l’idée de payer moins cher, avec 1/2 accès et 4K ?
Goshi88_1_1
Jamais de la vie mais en tant qu’offre à part, si des gens sont intéressés pourquoi pas.
ld9474
Ne jamais dire jamais :).<br /> Si ca enchaine trop vite, y a un bouton pause
ld9474
Canal a déjà commencé la pub sur MyCanal, mais pour le moment ce ne sont pas des pubs « externes » et ca dure que quelques secondes.
g-m1n1
Je suppose que les pubs passeront avant le film/série et entre chaque épisode.<br /> Au milieu du film/série, ce serait effectivement négatif pour énormément de personnes
Feladan
De mon côté, tout dépend du format de pub.<br /> Si ce sont des pubs types navigation internet, avec un panneau dans un coin d’une pub aléatoire, je m’en cogne totalement.<br /> Si ce sont des pubs entre les épisodes de quelques secondes (ou début/fin), je m’en cogne un peu moins, mais ça va quand même, j’en profiterai pour faire quelque chose.<br /> Si ce sont des pubs en plein milieu type publicité TV, là effectivement, non merci.
pecore
J’avoue ne pas trop savoir ce qui je préfère, dans l’absolu je ne crois pas que la publicité soit une bonne idée. Certain clients risquent de partir par principe et même si Netflix arrive à ne pas augmenter son abonnement il perdra de toutes façon une partie de son audience.<br /> Une plus grande maitrise des dépenses avec moins de séries produites mais de bonne qualité, me semble une bien meilleure stratégie.
Pernel
J’ai bien fait de me barrer de chez eux il y a quelque temps. Déjà qu’ils sont plus chers que les autres et qu’ils augmentent les prix tous les x temps, ils sont fort, très fort.
pascalreedsmith
Netflix avec de la pub, no way, ça s’appelle la TV normale.<br /> C’est à cause de la pub qu’on l’a quittée !<br /> Comme le cinéma, ça me gonfle de payer 10 euros la place pour me farcir 20 min de pub avant le film, les co**** avec leur téléphone ou leur popcorn.<br /> Et si ils mettent du sport, je souhaiterais que ce soit un abonnement séparé et payé uniquement par ceux qui le regardent. Pas question de payer pour du foot que je ne regarde pas, et ce sport est bien assez riche comme ça ! (et le reste du sport non plus d’ailleurs, à part peut etre quelques matchs de hand ou de rugby à l’occasion, mais je peux m’en passer).
HASHERON
Alors déjà qu’on se tape de la pub partout (Youtube, twitch, etc…) sans avoir la possibilité de les zaper, et voir meme pour certains services « payant » la pub est toujours présente…trop cool ! Je pense qu’on nous bouffe déjà trop le cerveau avec des publicités proche de la nullité que pour moi c’est non merci. Même sur les replays de certains chaines TV tu te tapent encore de la pub…vraiment se foutre de la gueule des gens non ?
Gh0st_D0g
On est vraiment heureux de ta décision.<br /> Félicitations
Pernel
Et on est heureux de ton approbation.
HAL1
HASHERON:<br /> Alors déjà qu’on se tape de la pub partout (Youtube, twitch, etc…) sans avoir la possibilité de les zaper […]<br /> Je suis abonné à YouTube Premium et je n’ai jamais une seule publicité dans YouTube.
wackyseb
Jamais de la vie. Service payant = pas de pub.<br /> S’ils mettent de la pub alors retour au torrent, streaming et autres joyeusetés des années 2000
Gh0st_D0g
Sans déconner ?!<br /> Ne serait-ce pas là, une des fonctions justement, de cet abonnement ?
HAL1
En effet, tu es bien renseigné.<br /> Donc dire qu’il n’y a pas de possibilité de zapper la publicité sur YouTube est factuellement faux.
MattS32
exoje:<br /> On ne peut s’empêcher de penser à la redevance TV, payer pour avoir de la pub et des programmes éclatés en majorité…<br /> La redevance TV permet d’avoir beaucoup moins de pubs, et notamment pas de pub au milieu des films, émissions et épisodes de série, pour un tarif qui au final est un intermédiaire entre le totalement payant sans pub (par exemple, plages chiffrées de Canal, sans pub, mais bien plus cher que la redevance…) et le totalement gratuit financé intégralement par la pub, avec du coup beaucoup plus de pubs (les chaînes privées ont droit à jusqu’à 12min de pub par heure et 216min par jour, 24h/24, les chaînes publiques n’ont droit qu’à 8 min de pub par heure et 84min par jour, de 6h à 20h).<br /> Ce que semble envisager Netflix est pas mal je trouve, tant qu’ils laissent le choix entre formule avec et sans pub : tu choisis entre deux modes de financements de ce que tu consommes. Le top serait même de proposer un tarif à X€ sans pub et de laisser l’utilisateur choisir librement son tarif d’abonnement entre 0€ et X€, et de moduler la quantité de pub en conséquence.
kroman
Il y avait déjà de la pub sur Netflix ! Product Placement on Netflix: 6 Examples
Feladan
Ouais, j’ai d’ailleurs eu une envie soudaine d’acheter du Coca Cola en regardant Stanger Things…<br /> Tu ne fais vraiment pas la différence entre quelques produits de la vie réelle (qui objectivement, devrait limite se trouver dans TOUTES les séries prenant place « dans notre monde », tellement ils sont présents partout), qui renforcent de facto le lien spectateur-série, et des publicités intrusives qui te placent toute sorte de produits hors sujet ? ^^’<br /> Il y a publicité … et publicité.
exoje
Mouais… presque 4 milliards d’euros cette année en majeur partie reversé a France télévisions, je ne suis toujours pas convaincu… Surtout, pour se taper des rediffusions de Joséphine ange gardien et compagnie, le mieux c’est de se débarrasser du tuner TNT et de prendre un abonnement effectivement.
MattS32
Joséphine ange gardien, c’est TF1 justement, donc financé 100% par la pub, pas par la redevance… Et si TF1 s’y accroche autant, c’est que ça doit être rentable, donc très regardé, le prix de la seconde de pub dépendant des audiences…<br /> Avec la redevances, France TV et Arte peuvent justement se permettre de faire des programmes sans trop se focaliser sur le besoin de faire de l’audience, et c’est grâce à ça qu’ils peuvent faire du journalisme d’investigation, des magazines culturels, etc… qui seraient peu rentables (voire en conflit d’intérêt dans le cas du journalisme… tu fais pas un Cash Investigation qui dézingue McDo quand tu as besoin de diffuser des pubs McDo pour vivre…) si les chaînes étaient financé exclusivement par la pub. En termes de part du financement, la redevance représente environ 2/3 et la pub 1/4, donc les chaînes publiques auraient grosso modo besoin de 3.6x plus de revenus publicitaires pour faire le même travail sans la redevance…<br /> Accessoirement, une part de la redevance sert aussi à maintenir les infrastructures de radiodiffusion, infrastructures qui sont essentielles en cas de situation de crise majeure et à la conservation des archives (INA).
HAL1
Oui, je suis tout à fait d’accord.<br /> Je ne vois pas ce qu’il y a de choquant à voir par exemple dans une série ou un film un(e) jeune boire un Coca-Cola, ou un personnage faire une recherche sur Google. Ça renforce le côté « réaliste » de l’histoire et l’immersion du spectateur.<br /> Par contre, il est clair que lorsque c’est fait à la truelle ça peut nettement nuire à l’oeuvre. Les deux exemples qui me viennent immédiatement à l’esprit sont :<br /> Dans le film The Island, le placement de produits est tellement omniprésent et peu subtil que ça en devient rapidement insupportable ; la caméra s’attarde longuement sur les logos (Puma, Xbox, Nokia, etc.), sans que ça n’apporte strictement rien au film.<br /> Sur Apple TV+, les méchants n’utilisent jamais de produits pommés alors que les gentils sont sans arrêt présentés avec leur iPhone, Apple Watch, iPad, AirPods, Mac, etc. C’est complètement grotesque, car ça permet immédiatement de savoir qui est qui, et c’est le niveau zéro de la subtilité.<br />
exoje
Je ne crache pas dessus, elle a forcément son utilité comme toute les taxes en France je fais de l’humour, mais je ne me sens personnellement pas inclus, j’ai arrêté la TV, il y a bien longtemps, je préfère lire ou visionner des programmes de mon choix et reversé une somme si c’est de qualité, là où on « impose », car il me semble que la redevance est cochée par défaut (je peux me tromper), de reverser à des organisations qui ne m’intéressent pas.
MattS32
exoje:<br /> là où on « impose », car il me semble que la redevance est cochée par défaut (je peux me tromper), de reverser à des organisations qui ne m’intéressent pas.<br /> Ça reste le principe de base des services et infrastructures publiques, c’est financé par tous, même si tous ne les utilisent pas. Je paye pour le stade de foot et les gymnases de ma ville, même si je ne les utilise pas. Mais je sais que ce sont des infrastructures utiles à certains, et qui pourraient même m’être utiles à moi en cas de grosse catastrophe (ce sont traditionnellement les premiers lieux d’accueil pour les sinistrés).<br /> Ne pas avoir de service public audiovisuel, je pense que ça ne serait vraiment pas souhaitable, on n’aurait plus que des chaînes dictées par la rentabilité, et les contenus culturels deviendraient quasiment l’exclusivité de chaînes payantes (parce que malheureusement ces contenus sont rarement assez rentables pour être financés à 100% par la pub, c’est parfois cher à produire et ça fait peu d’audiences), ce qui les rendrait de fait inaccessibles aux plus modestes.<br /> On a d’ailleurs pu voir pendant la pandémie l’intérêt d’avoir un service public, qui a immédiatement adapté ses programmes pour fournir des contenus éducatifs gratuits pendant les fermetures d’écoles, ce qui n’aurait probablement pas eu lieu avec que des chaînes privées.<br /> Par contre effectivement on pourrait réfléchir à un meilleur mode de financement que la redevance, qui pèse lourd sur le budget des plus modestes. Un système progressif ou une intégration dans le budget général pourrait être pertinent, tant qu’on ne privatise pas.
exoje
Ne mélangeons pas tout, évidemment qu’il y a des choses vitales. Et je ne parle pas de suppression du service audiovisuel public, mais il aurait été intelligent de répartir l’argent dans l’intérêt des contribuables, donc nous.<br /> Malheureusement, l’argent versé sert aussi à diffuser ce que j’estime être de la daube, certes c’est mon avis, mais ne serait-il pas intelligent et respectueux d’offrir le choix, de plus ca permettrait aux fins penseurs de nos programmes de se remettre en question sur ce que les francais aime ou non comme programmes audiovisuel, et pour nous ca nous donne du pouvoir décisionnel, certes ca serait la majorité qui ferait effet mais au moins vous n’êtes pas juste une vache à lait qui paye une énième taxe sur laquelle vous n’avez peut-être aucuns intérêt à payer.<br /> Je serais très curieux de savoir ce que les Français aiment regarder en majorité.
MattS32
exoje:<br /> Je serais très curieux de savoir ce que les Français aiment regarder en majorité.<br /> Disons que c’est un coup à se retrouver avec du Joséphine ange gardien. 25 ans que ça dure, parce que ça fait des grosses audiences. Et de manière générale, c’est TF1 qui fait le plus d’audiences en France, avec grosso modo 20% contre 15% pour France 2 et 3% pour les plus culturelles France 5 et Arte… Cf les audiences 2021.<br /> L’intérêt du financement public, c’est justement de pouvoir faire des choses d’intérêt général, sans être contraint par le besoin de faire des audiences (attention, je dis pas que tout ce que fait France TV est d’intérêt général, loin de là… ils ont quand même aussi besoin de faire des programmes rentables par moment). Cash Investigation, ça ne fait que 10% d’audience en moyenne sur son créneau horaire. Une soirée Théma sur Arte, ça dépasse rarement les 5%. Mais c’est autrement plus utile qu’un Joséphine ange gardien qui fait régulièrement des 15%…
exoje
Ouais dure dure… pour le coup, les programmes d’Arte sont vraiment intéressants mais bon, ce n’est pas au goût de tout le monde.
Popoulo
@exoje : Arte… c’était une super chaine, mais ça, c’était avant.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

She-Hulk : Disney+ vous donne rendez-vous en août pour cette avocate Marvel pas comme les autres
Sandman, Cyberpunk, Umbrella Academy... Netflix annonce sa Geeked Week à grand renfort de trailers
Chez Netflix, si vous n’aimez pas le contenu, vous pouvez démissionner
The Boys, saison 3 : en juin, ça va cogner sur Prime Video
For All Mankind : direction Mars dans le premier trailer de la saison 3
Netflix n'en a pas terminé avec Black Mirror
Prenant le contrepied de Netflix, Apple TV+ s'apprête à dégainer un nouveau film d'animation
Festival de Cannes : TikTok s'invite sur la croisette
Pour Dune Part. II, Denis Villeneuve a trouvé son empereur Padishah
Netflix dévoile un premier aperçu de sa prochaine série Resident Evil avant sa sortie estivale
Haut de page