Critique Soulmates : Amazon Prime Video a trouvé son âme sûre

09 février 2021 à 18h28
6
Soulmates © AMC

Mise à jour du 09/02 : Lorsque nous avons publié cette chronique en décembre dernier, Soulmates n'était disponible qu'aux Etats-Unis sur AMC. Depuis hier, Amazon Prime Video la propose chez nous. L'occasion idéale pour s'y lancer, ou au moins lire notre avis sur cette série, dont la saison 2 ne devrait pas trop tarder.

Déjà renouvelée pour une saison 2, la série d'anthologie Soulmates d'AMC devrait satisfaire les amateurs de Black Mirror et d'histoires d'amour pas comme les autres.

Soulmates
  • Vous aimez Black Mirror ou au moins le mélange amour/technologie
  • Vous recherchez une série courte qui raconte plein de choses
  • Vous êtes à l'aise avec l'amour, aussi bien quand ça se passe bien que mal
  • Le format anthologie ne vous convient pas
  • Vous n'aimez pas les histoires sans réelle morale au bout
  • Vous n'êtes pas prêt pour quelques ruptures et passages difficiles

Le veilleur d'écran[s] S05E01 📺 : Soulmates

Dans un contexte où l'offre en matière de séries n'a jamais été aussi pléthorique, le Veilleur d'écran[s] se propose d'être votre guide à travers les saisons. Qu'il s'agisse d'une ancienne série aujourd'hui culte, d'un carton récent ou d'un show plus anonyme, cette chronique vous aidera à ne perdre votre temps qu'en bonne compagnie.

Accompagnez la lecture de cet article avec la musique de la série :

Fiche technique Soulmates

Informations

Genre
Science-Fiction, Drame, Romance
Réalisation
William Bridges, Brett Goldstein
Editeur
AMC Studios, Fearless Minds
Plateforme
Prime Video
Nombre de saisons
1
Nombre d'épisodes (Total)
6
Classification
Déconseillé / interdit aux moins de 16 ans

Soulmates : le binôme dans la Machine

L'été dernier, pour conclure la saison 3 du veilleur d'écran[s], je vous proposais une sélection des meilleures séries d'anthologie . Plusieurs mois se sont écoulés depuis, et je pourrais désormais y ajouter sans hésitation la série du jour, diffusée il y a quelques semaines sur AMC : la bien nommée Soulmates.

J'irai droit au but, les différentes intrigues de chacun des six épisodes de cette courte série soulèvent une même question : comment, dans 15 ans, l'invention d'un test scientifique permettant de trouver sa véritable âme sœur va influencer, et souvent changer en profondeur, la vie d'hommes et de femmes lambda.

Soulmates © AMC

Ce synopsis vous rappelle quelque chose ? C'est normal. Début 2019, Netflix proposait Osmosis, un show français au pitch absolument identique et inspiré d'une web-série du même nom, diffusée par Arte en 2015. Mais là où Osmosis n'a pas convaincu grand monde - elle a d'ailleurs été annulée après sa première saison -, Soulmates a au moins réussi à me séduire - et à être renouvelée pour une deuxième saison.

Match Point

Pourtant, après le premier épisode et au début du second, j'ai eu peur que le show tourne rapidement en rond, en n'évoquant qu'une seule situation : celle où un couple pourtant bien établi risque d'exploser après que ses deux membres ont passé le test… Heureusement, il n'en est rien et chaque épisode est véritablement différent des autres.

Soulmates © AMC

Sans trop rentrer dans les détails pour ne pas vous gâcher la découverte, sachez qu'au-delà des histoires d'amour assez logiquement centrales, il est question de sujets sociétaux. La série aborde par exemple la question des arnaques liées à ce nouveau système, celle des personnes qui essaient de continuer à trouver l'amour « à l'ancienne », ou au contraire d'exploiter à fond cette nouvelle possibilité. Plus globalement, il y est question de gens influencés de près ou de loin, positivement ou négativement, par cette technologie, faisant forcément penser aux intrigues de Black Mirror.

Je disais précédemment que les histoires des différents épisodes n'avaient qu'un point commun. Ce n'est pas totalement vrai. En effet au-delà du test technologique et de la thématique des relations amoureuses, il est un point structurel semblable à presque chaque histoire : l'absence de morale.

Sauf rares exceptions, la plupart des épisodes se terminent dans une zone plutôt grise, et les amateurs de fins tranchées ou de happy ending à tout prix risquent d'en être déçus.

Soulmates © AMC

Vagues à Lââm

Soulmates est avant tout là pour que le spectateur se pose des questions, et pour mettre en scène des situations hypothétiques assez plausibles (la technologie ne prend pas toujours le pas sur l'humain notamment), sans forcément juger ses protagonistes en passant. Il y a bien quelques fils blancs par-ci par-là, que les amateurs de séries devraient identifier rapidement, mais l'ensemble se tient suffisamment pour pardonner ces maladresses.

Outre la diversité des intrigues et un choix scénaristique anti-manichéen qui pourra diviser, j'ai également beaucoup apprécié le casting de Soulmates. La série a pris la décision intelligente d'aller chercher de nombreux seconds rôles d'autres shows pour incarner ses héros (Charlie Heaton de Stranger Thing, Sarah Snook de Succession , Betsy Brandt de Breaking Bad…), ce qui lui permet d'obtenir un certain cachet, sans pour autant occulter complètement le reste.

« Soulmates vient sans hésitation se placer dans la colonne des réussites de 2020 et je serai là pour les prochains épisodes »

J'ai également aimé les quelques touches de « technologie du futur » que Soulmates glisse avec parcimonie dans ses histoires, même si j'ai là un véritable reproche à lui faire. Pourquoi, ô grand pourquoi, dans le futur, tous les écrans (smartphones, écrans de PC…) seraient-ils transparents ? Quel est l'intérêt en dehors de perdre en lisibilité et en intimité ? Non, vraiment, arrêtez les écrans transparents dans les séries futuristes, merci.

Soulmates © AMC

Le cirque Tinder

Cette parenthèse étant faite, je tiens également à saluer le fait qu'aucun épisode ne m'a déplu (ce qui est assez rare dans une série d'anthologie), et que leur rythme est tout à fait satisfaisant. Cette maîtrise donne tout son sens au format anthologique, où 40 minutes suffisent à raconter une histoire suffisamment riche sans pour autant se précipiter ou broder autour du scénario.

Que cela soit dit : Soulmates n'est jamais au niveau des meilleurs épisodes « romantiques » de Black Mirror (cette phrase a été écrite en écoutant l'OST de l'épisode San Junipero. Coïncidence ? Absolument pas). Toutefois, pour continuer la comparaison, la série d'AMC se révèle de meilleure qualité que certains des moins bons moments de la série Netflix, - en sérieuse perte de vitesse depuis quelques saisons. Elle est même plus intéressante et originale que d'autres séries centrées sur les relations amoureuses, comme la série d'anthologie Modern Love de Prime Video.

Soulmates © AMC

Soulmates ne sera pas ma série préférée de l'année. Elle vient toutefois sans hésitation se placer dans la colonne des réussites de 2020 et je serai là pour les prochains épisodes, curieux des nouvelles idées qu'auront les scénaristes et de qui sera devant la caméra pour les incarner.

Si vous aimez les histoires d'amour avec un twist, positif comme négatif, ou encore l'impact potentiel de la technologie sur nos vies, alors je ne peux que vous recommander d'investir quelques heures de votre temps dans la série d'AMC… Quand elle arrivera chez nous.

7

Les plus

  • Vous aimez Black Mirror ou au moins le mélange amour/technologie
  • Vous recherchez une série courte qui raconte plein de choses
  • Vous êtes à l'aise avec l'amour, aussi bien quand ça se passe bien que mal

Les moins

  • Le format anthologie ne vous convient pas
  • Vous n'aimez pas les histoires sans réelle morale au bout
  • Vous n'êtes pas prêt pour quelques ruptures et passages difficiles

La première saison de Soulmates est disponible sur Prime Video.

Besoin d'une nouvelle série à regarder ? Retrouvez toutes nos critiques et chroniques séries .

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
6
wackyseb
J’ai adoré Black mirror mais vraiment detesté Soulmates. Idem pour l’espèce de série française totalement nulle (n’engage que moi).<br /> Par contre j’ai bien aimé Messiah sur Netflix.<br /> L’histoire du messie arrivé sur terre, le scepticisme règne, certains y croient.<br /> Avec l’acteur français Tomer Sisley.<br /> Et en plus on a droit à son propre doublage en version française. Heureusement d’ailleurs.
Zakalwe
San Junipero, épisode exceptionnel.<br /> @wackyseb Tomer Sisley c’est pas un acteur israélien ?
pecore
Hum, j’ai beau chercher je ne vois rien dans le pitch qui pourrait me tenter ne serait-ce que de regarder le pilote. Next please.
cloomcloom
Même sujet abordé dans le 1er épisode de l’excellente série Weird City:<br /> En plus avec «&nbsp;Al Bundy&nbsp;» dans ce premier épisode
wackyseb
D’origine certainement. Mais il a fait pleins de films français. Il parle plusieurs langues couramment ce qui aide aussi
zeebix
Il est bien français
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Samsung Galaxy Z Fold 2 : personnalisez gratuitement votre smartphone pliant
Wizama signe un partenariat avec un géant du jeu de société pour développer de nouveaux jeux
Profitez de -30% sur une Smart TV Sony Bravia 65
Black Friday Fnac : le Chromebook Acer Spin profite d'une belle promotion encore ce week-end
Idée cadeau pas cher : le bracelet Huawei Band 4 bradé pour le Black Friday
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Mini critique Truth Seekers (S01)
Mini critique The Mandalorian (S02E01)
Mini critique Moonbase 8 (S01E01)
Les meilleures séries d'anthologie
Haut de page