Plus de 8 millions d'euros blanchis via Twitch : comment est-ce arrivé ?

05 novembre 2021 à 14h29
7
Twitch © © Ink Drop / Shutterstock.com
© Ink Drop / Shutterstock.com

Des hackers ont mis en place un réseau de blanchiment d'argent à l'aide des Bits de Twitch et avec la complicité de centaines de streamers turcs. Ces derniers aidaient les pirates en l'échange d'une commission sur les sommes blanchies.

C'est une histoire - vraie hélas - et rocambolesque qui ne va pas aider Twitch à quitter le petit monde de la polémique, dans lequel la plateforme est plongée depuis la fuite, entre autres, de son code source. Cette fois, l'affaire est d'autant plus grave qu'elle implique directement des streamers basés en Turquie, un affront suffisant pour faire réagir des politiciens sur place, appelant la Commission d'enquête sur les délits financiers (MASAK) à se saisir du dossier. Mais que s'est-il passé en détail ?

Des centaines de streamers turcs ont facilité le blanchiment d'argent d'escrocs à la carte bancaire

L'affaire de blanchiment d'argent dont nous parlons concernerait 2 400 streamers turcs. Actifs sur Twitch, ils sont accusés aujourd'hui d'avoir coopéré avec des hackers pour les aider à blanchir quelque 9,8 millions de dollars, soit environ 8,5 millions d'euros. À la question « comment », nous disposons de deux éléments de réponse.

D'abord, on peut se demander d'où provient cette somme avoisinant les 10 millions de dollars. Les escrocs, en amont, étaient parvenus à dérober les données de cartes bancaires de victimes dont on ignore aujourd'hui le nombre exact, mais on peut facilement imaginer qu'elles doivent être des centaines. Une fois les cartes de crédit en main, les pirates ont procédé à l'achat de Bits, cette monnaie virtuelle propre à Twitch que l'on peut acheter sur la plateforme, pour encourager et soutenir des streamers. Sauf qu'il ne s'agissait pas de streamers choisis au hasard.

Les complices avaient en effet reçu et accepté une proposition faite à l'avance, leur expliquant qu'ils allaient recevoir une certaine quantité de Bits, équivalent à un don, un pur acte de générosité, soi-disant… Les hackers avaient ainsi conclu un marché avec les streamers. Les joueurs devaient remettre aux pirates la somme versée, et en échange, ces derniers leur promettaient de leur laisser une gracieuse commission. Certains streamers ont rapporté des propositions leur permettant par exemple de conserver entre 20 et 30 % des « dons ». Sauf qu'évidemment, il ne s'agissait que d'une manœuvre 3.0 de blanchir de l'argent en récompensant l'intermédiaire ayant rendu possible l'opération, à savoir le streamer.

Le Leak Twitch et son effet - ici - salutaire !

Ce qui a mis la puce à l'oreille de certains utilisateurs, de certains gros streamers turcs et de politiciens, c'est le Leak Twitch . Si vous avez bonne mémoire, vous vous souviendrez qu'outre le code source de la plateforme furent révélées les sommes perçues par de nombreux streamers, leur chiffre d'affaires. Et il se trouve que certains se sont aperçus que des streamers à l'audience tout à fait confidentielle avaient gagné des milliers et des milliers de dollars, grâce à ces fameux Bits. Et alors même que Twitch ne verse que 1 % des revenus en Bits aux joueurs individuels (1 dollar gagné chaque 100 Bits), certains streamers parvenaient à gagner jusqu'à 2 000 dollars par jour, en n'ayant qu'une base de 40 ou 50 viewers. Aujourd'hui, certains streamers se dédouanent, indiquant avoir cru que ce moyen de gagner de l'argent était tout à fait légal, ignorant d'où il provenait et pensant - sans se poser plus de questions que cela, évidemment - à de simples actes de générosité.

Le Leak Twitch a donc eu ici un effet salutaire, oui ! Il a en effet mis sous les yeux les incohérences décrites, et a permis aux langues de se délier. Grimnax, un streamer turc aux 300 000 followers, a par exemple expliqué que la pratique du blanchiment ne date pas d'hier. Lui-même avait reçu des propositions de pot-de-vin. « Nous sommes beaucoup à être au courant de cela, et ce depuis longtemps », a-t-il déclaré. « Nous avons attendu que les grands noms de la plateforme parlent de ce problème, car moi-même et les influenceurs de niveau intermédiaire comme moi ne faisions pas assez de bruit ».

Le blanchiment d'argent durerait en effet depuis deux ans sur Twitch. Jahrein, éminent streamer turc aux 1,7 million d'abonnés, s'est mué en lanceur d'alerte, appelant Twitch à faire cesser cette pratique sournoise et un temps discrète, certes, mais purement illégale. Gürsel Tekin, député turc et vice-président du CHP (Parti républicain du peuple) qui a rencontré le streamer Jahrein, a déposé une mention au parlement et demandé à ce que le MASAK soit saisi. Twitch, de son côté, indique avoir pris des mesures décisives contre les comptes se livrant à des comportements frauduleux. Plus de 150 streamers ont été sanctionnés (on ne sait pas à quelle hauteur) rien qu'en septembre et en Turquie, a précisé la plateforme américaine.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
7
nicgrover
Un petit tour dans les prisons turques ne leur fera pas de mal… 2 400 streamers ? Ils arriveront bien à les caser quelque part…
komawok
Off To Goulag !<br /> Sinon un contrôle judiciaire, du sursis, et perquisition des fonds détournés couterait bien moins cher à la société Turque non ?
ccvman
Des gens gagnent des millions d’euros en restant assis devant leur pc, en se filmant et en jouant à des jeux vidéo, franchement c’est quoi ce monde, ils disent que c’est du taf, qu’ils se rendent à l’usine avec 1400€ ils verront ce que c’est le travail
komawok
On t’as reconnu Agnès Pannier-Runacher !
Belgarath
Bof ! Ils peuvent peut-être libérer quelques prisonniers politiques. Nan ! Je plaisante.
animetheque
et les sportifs les joueurs de poker les … et les … ( la liste est longue ) ce n’est pas ni le 1er ni le dernier métier qui permet cela
luck61
Après 1400€ c’est de l’exploitation quand tu sais le poignon que ce fait l’encadrement , les streamers créent leurs propres emplois , je sais c’est frustrant j’aimerais bien moi aussi palper 2000 euros à net à poser mon cul derrière un pc
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

120 millions de dollars en crypto pour un braquage sans violence de la plateforme décentralisée BadgerDAO
VPN : CyberGhost, Surfshark ou NordVPN ? La sélection à lire pour faire votre choix !
La suite de cybersécurité Avast Ultimate à prix bas : l'idéal pour une protection complète et efficace
Peut-on interdire les mots de passe par défaut ? C'est ce que veut le gouvernement britannique
L'excellent antivirus optimisé Mac en promo : pourquoi Intego est un service indispensable ?
Surfshark VPN fait encore chuter ses tarifs, un service VPN performant à ne pas manquer !
Plusieurs montres connectées pour enfants présentent d’importants risques de sécurité
CyberGhost n'arrête plus de casser ses prix, faut-il craquer pour ce VPN au top ?
Plus de 150 000 cartes bancaires françaises trouvées en vente sur le dark web
Bitdefender poursuit les promos, un antivirus complet pour une protection efficace et abordable
Haut de page