Fiat 500e électrique : une version limitée à moins de 30 000 euros lancée en France

29 juin 2020 à 18h43
6
Fiat 500e électrique France

Après la cabriolet et la berline « La Prima », Fiat introduit une troisième version de sa citadine 500e électrique : une variante en édition limitée exclusivement réservée au marché français, et lancée à partir de 29 900 euros.

En mars 2020, le constructeur italien Fiat se distinguait au travers d’une version électrique de son emblématique Fiat 500 : « La Prima » en déclinaison cabriolet, dont la grille tarifaire de 37 900 euros avait fait grincer des dents à plus d'une personne. Trois mois plus tard, le fabricant d’outre-Alpes revenait à la charge avec une déclinaison berline de sa Fiat 500e alors introduite au prix de 34 900 euros. Un modèle certes moins cher, mais encore trop onéreux pour son segment.

500 exemplaires uniquement

Voilà maintenant que la société dirigée par Olivier François se dote d’une troisième variante… uniquement réservée au marché français, apprend-on dans un communiqué de presse officiel. La « Nouvelle 500 France Edition », de son patronyme, s’arme en tout cas de spécifications techniques peu ou prou identiques à ses cousines.

Fiat 500e électrique France

Sa batterie de 42 kWh lui confère autonomie de 320 kilomètres, alors que son moteur d’une puissance de 87 kW lui permet de grimper à vitesse maximale de 150 km/h. La « Cinquecento » abat le 0 à 100 km/h en l’espace de 9 secondes, soit des temps d’accélération identiques à ses congénères.

22 900 euros avec le bonus écologique

Aussi, le véhicule embarque de série « un chargeur rapide de 85 kW permettant, en 5 minutes, de recharger suffisamment d’énergie pour parcourir 50 km », est-il indiqué. Sans oublier un freinage d’urgence automatique, un système d’ouverture et de démarrage sans clé, un radar de recul ou encore la reconnaissance intelligente des panneaux de signalisation et de limitation.

Ajoutez enfin un système d'infodivertissement Uconnect 5 animé par un écran de 10,25 pouces, ainsi qu’une sellerie inédite (revêtement de sièges) en fil Seaqual à base de plastique récupéré en mer, précise le document. Limitée à 500 exemplaires, la « France Edition » est disponible au prix de 29 900 euros en berline (22 900 euros avec le bonus écologique de 7000 euros), ou 32 900 euros en cabriolet.

Fiat 500e électrique France
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
7
Palou
parce que, comme tout produit subventionné, les fournisseurs le savent et ne perdent pas trop de pognon
gamez
ahahah toutes ces merveilleuses voitures qu’on nous présente les unes après les autres et qui ne sont accessibles qu’à une minorité de personnes. c’est pas comme ça qu’on va basculer à l’électrique. Dans 100 ans on y est encore…
DavYoshi
Une citadine à ce prix là franchement… Au même prix vous avez un kona de base plus spacieux, une plus petite batterie et un même nombre de km d’autonomie.
eric75fr75
A PierreKaiL, ce sont surtout les batteries qui coûtent la peau des fesses…
HL78
A DavYoshi, le Kona coûte 34900 € (hors bonus) et à une autonomie WLTP de 289 km, soit 5OOO€ plus cher et avec une trentaine de kms de moins en autonomie. Quoiqu’il en soit un véhicule électrique actuel reste très cher comparé à l’autonomie et aux contraintes induites par le chargement des batteries.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Samsung Galaxy Z Fold 3 versus Galaxy Z Fold 4 : des évolutions suffisantes pour changer de smartphone ?
Cette solution VPN vous accompagne jusqu'à l'automne 2025 à -83% !
Non, vous ne rêvez pas ! Tesla a installé une piscine sur un Superchargeur
Pour vous, le meilleur antivirus du marché est disponible à -60% pendant un an !
Après Samsung et Xiaomi, c'est au tour de Motorola d'officialiser son Razr 2022
Microsoft introduit l'effet Mica dans Word 2021
Microsoft corrige plus de 120 failles, dont 17 critiques
Offrez-vous un haut niveau de cybersécurité à bon prix avec cette suite antivirus Norton
Top 5 des applications à tester ce week-end sur votre smartphone
Waze et Google Maps pourraient bientôt devenir moins efficaces contre les bouchons
Haut de page