Polestar conclut un partenariat pour la recharge de ses véhicules électriques en Europe

03 juin 2020 à 17h00
3
Polestar 2

La filiale de Volvo, Polestar a annoncé conclure un partenariat avec Plugsurfing. Le contrat donnera aux nouveaux véhicules du constructeur suédois un accès à 195 000 points de recharge pour véhicules électrique s en Europe.

L'initiative concernera d'abord la Polestar 2, qui a démarré sa production récemment et doit livrer ses premiers exemplaires cet été. Le constructeur espère ainsi faciliter la recharge de ses véhicules sur le Vieux Continent.

Accès RFID

L'objectif annoncé est effectivement de permettre la recharge d'un véhicule électrique à partir de différents fournisseurs d'électricité, sans tenir compte des frontières nationales. C'est ce qu'avance le P.D.-G. de Polestar, Thomas Ingenlath, en affirmant que « ce partenariat européen international avec Plugsurfing est l'une des premières solutions et il ouvre la voie à davantage de partenariats qui comprendront également des solutions nationales et locales ».

La Polestar 2 sera donc conçue de série avec un dispositif RFID, une technologie que l'on rencontre plutôt dans des secteurs comme la vente ou la sécurité. Dans le cas présent, elle permettra d'accéder à l'ensemble du réseau de Plugsurfing, qui compte 195 000 points de recharge pour voitures électriques en Europe.

Simplifier la recharge de sa voiture

Dans un communiqué conjoint, les deux sociétés affirment que ce réseau doit réduire les besoins en comptes bancaires et autres méthodes d'authentification normalement requises pour les conducteurs de véhicules électriques.

Le texte déclare ainsi que « les conducteurs pourront rechercher, accéder et payer de manière flexible auprès d'une multitude de fournisseurs de points de recharge, que ce soit près de chez eux ou lors de voyages à l'étranger. Plugsurfing a supprimé les obstacles qui entravent souvent la conduite de véhicules électriques à l'étranger, car il élimine les exigences de base pour facturer auprès des fournisseurs locaux, comme les comptes bancaires étrangers ou les numéros de téléphone locaux ».

En outre, un service supplémentaire est prévu pour la Belgique, l'Allemagne et les Pays-Bas. Dans ces pays, Polestar fera la promotion d'un abonnement baptisé Plugsurfing Plus. Selon le site Internet de Plugsurfing, le service coûtera par exemple 19,99 euros par mois en Allemagne, puis 0,34 euros par kilowattheure, mais permettra ensuite de disposer de prix fixes quels que soient le fournisseur ou la borne de recharge utilisés.

Pour Polestar, le partenariat est une nouvelle tentative de simplification visant à faire la promotion des véhicules électriques. Le constructeur suédois s'est déjà associé il y a quelques semaines à son compatriote CAKE , unissant voitures et motos électriques.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
dvaid
Pfff un abonnement de plus.<br /> Ils ont pas fini de faire des usines a gaz pour les stations de recharge.<br /> C est si compliqué de copier Tesla ?<br /> Si ils n ont pas les moyens ils ont qu a se rassembler a plusieurs constructeurs.<br /> ou louer le service a Tesla qui pourra continuer de se développer en fonction du nombre de véhicules en circulation.
Proutie66
Ils 'ont fait avec WV. Mais c’est pas terrible^^
Manuko
Ah ouais bonne idée, et ils appelleraient ça Ionitoo…
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Les écouteurs Bluetooth Aukey, une alternative aux AirPods pour 25€
Sosh lance un forfait mobile 100 Go à 16,99€ à vie !
Hublot lance la Big Bang E, sa nouvelle montre connectée haut de gamme
Forfait mobile : l'offre Big RED 100Go à 12€ se termine bientôt !
Le mythique packaging dodécaédrique du Core i9-9900K d'Intel va disparaître
Bon plan Dyson : l'aspirateur Cyclone V10 Motorhead à prix cassé avec ce code promo
Evénements Linux : les éditions 2020 de l'OpenSUSE et de la conférence LibreOffice se tiendront en ligne
Le solide thriller de surveillance The Capture reviendra pour une saison 2
5G : au Canada aussi, les opérateurs se détournent de Huawei, au profit d'Ericsson et Nokia
Facebook : une nouvelle fonction pour supprimer (rapidement) ses anciennes publications
Haut de page