Xpeng P7 Wing : la berline chinoise électrique de luxe qui veut détrôner la Tesla Model S

23 novembre 2020 à 19h00
26

Près d'un an après sa présentation, la Xpeng P7 monte en gamme et se décline en une série spéciale sobrement nommée Wing, en référence à ses portières à ouverture en élytre ; la berline veut désormais aller concurrencer la Tesla Model S .

La version initiale de la P7 avait déjà plusieurs atouts à faire valoir pour viser Tesla sur le segment des berlines électriques. En un an, la concurrence s'est musclée, comptant désormais sur la Lucid Air et la Porsche Taycan , qui est toutefois moins bien dotée en termes d'autonomie.

Plaisir des yeux et des oreilles

Pour mettre en avant sa P7, Xpeng Motors a décidé de mettre le paquet sur l'aspect visuel. Le constructeur offre à sa berline des options esthétiques plus ou moins surprenantes pour une voiture de ce segment. La firme chinoise tend en effet à faire une proposition différente avec un « style sportif et dynamique » et traduit cette volonté dans la « Wing Limited Edition ».

La Xpeng P7 enfile donc sa tenue de soirée et propose des portières à ouverture en élytre, popularisées essentiellement par les supercars et les concept-cars jusqu'ici. Cette solution, unique sur le marché des berlines, électriques ou non, est accompagnée par un vert de carrosserie nommé « Green Super Flash », à la teinte aussi peu subtile que son nom.

L'effet global reste toutefois plutôt percutant, d'autant que l'angle des portières peut être personnalisé ; des radars détecteront les obstacles pour arrêter leur ouverture si besoin. Outre l'aspect visuel, la start-up a décidé d'en appeler à d'autres sens en installant dans l'habitacle de la berline un système son Dynaudio à 18 haut-parleurs, pour le plaisir des oreilles.

Un rapport prix/prestation à toute épreuve

Dévoilée lors du Salon de l'Auto de Guangzhou, la Xpeng P7 Wing embarque la même batterie de 80,87 kWh que ses déclinaisons les plus sobres. Elle est disponible en version propulsion, mais aussi avec quatre roues motrices, accueillant alors deux moteurs.

Là où la P7 classique peut monter jusqu'à 706 km d'autonomie en cycle NEDC, encore en vigueur en Chine, cette « Wing Limited Edition » offre 670 km (toujours en cycle NEDC) dans sa version deux roues motrices, et 562 km pour la transmission intégrale.

La Xpeng P7 n'est pour le moment commercialisée qu'en Chine, mais le tarif là-bas y est très attractif. Il faut compter 366 900 yuans, soit 47 140 euros, pour la P7 Wing avec les deux roues motrices, tandis que la version la plus performante de cette série limitée est proposée à 409 000 yuans, soit 52 525 euros. Dans sa version de base, la Xpeng P7 démarre à 229 000 yuans, soit 29 420 euros.

Source : Businesswire

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
26
28
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Tesla : la dernière mise à jour inclut Disney+ et un mode Car wash
Le Cybertruck de Tesla ne sera finalement pas mis en production avant 2022
Un important incendie s'est déclaré dans un centre de stockage de batteries Tesla en Australie
Plus d'un milliard de dollars de bénéfices pour Tesla au dernier trimestre
Elon Musk tacle Apple sur ses batteries au cobalt et sur la politique de l'App Store
Une route capable de recharger votre véhicule à 200 kW ? C'est ce que tente l'État de l'Indiana
Routeur Wi-Fi 6, écran gaming WQHD, écouteurs... Xiaomi annonce 5 nouveaux produits
Toyota dévoile son plan « Beyond Zero » pour devenir le leader mondial de la mobilité zéro émission
Incendies de batteries : GM rappelle à nouveau les Chevy Bolt et pointe LG du doigt
Haut de page