Xiaomi Mi Home Security 360 : que vaut cette caméra à seulement 40 euros ?

David Nogueira Contributeur
22 juillet 2019 à 17h34
0
La note de la rédac
Le constructeur Xiaomi frappe fort une nouvelle fois avec cette caméra de vidéosurveillance qui, pour une quarantaine d'euros, permet de garder un œil sur son domicile. Gros point fort de ce modèle : elle est dotée d'une tête rotative offrant une vision à 360 degrés.

Les produits du constructeur chinois Xiaomi, des smartphones aux trottinettes électriques, font régulièrement parler d'eux pour leur très bon (parfois même « excellent ») rapport qualité/prix. Cette caméra de vidéosurveillance ne déroge pas à la règle. Vendue seulement une quarantaine d'euros, la Mi Home Security 360 est une caméra qui filme en Full HD de jour comme de nuit, mais qui présente surtout la particularité d'être équipée d'une tête rotative pour surveiller une pièce sur 360 degrés.


Spécifications techniques

La Xiaomi Mi Home Security 360 doit son originalité à sa tête rotative qui permet de garder un œil sur les pièces les plus grandes de la maison.

  • Résolution : 1080p (Full HD)
  • Angle de vision : 110 degrés
  • Alimentation : USB 5V - 1A
  • Connectivité : Wi-Fi 802.11n
  • Stockage : Carte MicroSD (non fournie) / serveur NAS
  • Offre de stockage en ligne : non
  • Accessoire(s) livré(s) : câble USB de 3 mètres, support mural non orientable
  • Dimensions : 7,8 x 7,8 x 11,8 cm
  • Poids : 239 grammes


Une installation relativement simple

La tête de la Mi Home Security 360 peut donc pivoter de gauche à droite, mais son objectif peut aussi s'incliner de haut en bas. De quoi surveiller le plus largement possible une pièce, que la caméra soit installée sur un meuble ou fixée au plafond.

Xiaomi Mi Home Security

Le constructeur livre d'ailleurs un support mural en plastique d'une conception banale, mais suffisante pour cette petite caméra.

Xiaomi Mi Home Security

Notez que le câble d'alimentation, d'environ trois mètres, de cette caméra devrait faciliter son installation. Quoique... En effet, ce dernier se termine, côté prise électrique, par un connecteur USB type A. Il faudra donc, soit lui ajouter un bloc transformateur, soit la relier à un port USB.

Xiaomi Mi Home Security

Si Xiaomi réalise une économie de volume en ne mettant pas le transformateur dans la boîte, cela pourrait aussi bien ne pas constituer un problème pour tout le monde. Peut-être pourrez-vous recycler le transformateur d'un ancien smartphone, par exemple, rangé dans le tiroir dédié au « on ne sait jamais, ça peut servir ».

Dans notre cas, nous avons connecté la caméra au port USB de notre routeur Wi-Fi, nous assurant au passage la meilleure connectivité Wi-Fi possible. Nous ne nous attarderons pas sur la configuration logicielle de cette caméra, tant la procédure est simple à réaliser. L'application mobile Xiaomi Home, qui regroupe d'ailleurs les autres produits connectés de la marque (aspirateur robot, ampoule connectée, purificateur d'air, etc.), guide l'utilisateur pas à pas dans l'installation et la configuration du produit. Un vrai jeu d'enfant.

Xiaomi Mi Home Security

Pour en finir avec la partie installation, notez qu'il faudra aussi ajouter à cette caméra une carte MicroSD pour qu'elle stocke vos enregistrements. Un achat d'une dizaine d'euros à prévoir donc, même si nous verrons plus loin qu'il existe d'autres alternatives.

Une vision panoramique pour (presque) tout voir

Une fois la caméra installée et configurée, il ne reste plus qu'à consulter le retour vidéo pour apercevoir quelques bonnes surprises. D'abord, le flux vidéo compressé de la caméra permet d'obtenir rapidement une image nette et fluide - même s'il nous faut préciser que nous disposons d'une connexion à la fibre 1 Gbps.

Quand bien même cette caméra promet une image Full HD, il va sans dire que le retour vidéo est très loin de celui d'une vidéo en 1080p, qu'on aurait pu filmer avec son smartphone, par exemple. Comme nous le disions d'ailleurs dans notre dossier comparatif, toutes les caméras Full HD livrent aujourd'hui une qualité acceptable ou bonne, mais jamais exceptionnelle. Quoi qu'il en soit, la Xiaomi Mi Home Security 360 fait plutôt partie des bonnes élèves, en tout cas en journée.

Xiaomi Mi Home Security

Le champ de vision de base de la caméra n'est pas extrêmement large puisque la tête est motorisée, mais suffisamment pour surveiller une pièce, tout de même. On note sur l'image ci-dessus que les détails sont plutôt lissés, mais, ici installé à trois mètres environ de la caméra, le sujet est parfaitement identifiable.

Xiaomi Mi Home Security

En revanche, l'affaire se complique dans un environnement totalement sombre. Le dispositif infrarouge est plutôt à la peine, même s'il éclaire finalement la pièce de manière assez surprenante compte tenu de la petite taille de la caméra. Avec un tel résultat, il sera plus difficile d'identifier à coup sûr un cambrioleur - surtout que le sujet sera en mouvement dans la pièce.

Une tête rotative, mais pas de suivi

L'écran d'accueil de l'application est découpé en deux parties : en haut, le retour vidéo. En bas, les raccourcis pour activer les différentes options, mais aussi et surtout les quatre curseurs pour orienter l'objectif de la caméra.

Xiaomi Mi Home Security

Là encore, compte tenu de la qualité de notre connexion internet, tout se passe vraiment bien. On clique et la caméra réagit quasi instantanément. Ce qui va rapidement s'avérer être une bonne chose. Cette fluidité globale de la caméra va permettre de suivre l'évolution des éventuels cambrioleurs dans une pièce. Pour ce faire, il faudra par contre absolument s'y connecter pour l'orienter en temps réel, car la Mi Home Security ne dispose d'aucune fonction de suivi du sujet. Dommage, car une fonction de tracking, même logicielle comme sur la Yi Home Camera, aurait encore apporté un petit plus.

Une caméra connectée...

Dans son offre de base, cette caméra ne dispose pas de fonction de stockage en ligne digne de ce nom. En fait, si vous ne lui ajoutez pas une carte mémoire, elle n'enregistrera que de courtes séquences de 10 secondes lorsqu'un mouvement sera détecté. Ensuite, vous pourrez soit vous y connecter pour voir ce qu'il se passe... soit risquer de ne voir qu'une toute petite partie de la (triste) scène.

Pour remédier à cela, une carte mémoire MicroSD (16 Go suffisent) permet d'enregistrer en continu toute la journée, ou lorsqu'une activité est détectée. Reste toutefois un souci : en cas d'intrusion, si les malfrats voient la caméra et l'emportent, vous n'aurez alors plus accès à vos vidéos... ou uniquement à celles exportées sur le Cloud et conservées pendant sept jours.

Xiaomi Mi Home Security

Il vous sera possible, sous l'interface « gestion du stockage », d'activer l'enregistrement en continu ou de choisir de ne déclencher l'enregistrement que si la caméra détecte un mouvement. Sachez que dans les deux cas, les vidéos sont enregistrées en séquence d'une minute. Une journée peut donc représenter beaucoup de fichiers pénibles à parcourir.

Xiaomi Mi Home Security

Pour éviter d'être pollué par un nombre incalculable de fichiers, il est aussi possible de restreindre la surveillance à certaines heures. De 8 à 20h, de 20h à 8h ou tout simplement suivant une programmation personnalisée. Attention toutefois, les options de programmation sont assez minces. Il est possible d'indiquer une heure de départ et une heure de fin, mais il n'est pas possible de créer plusieurs plages horaires différentes et pour chaque jour de la semaine par exemple.

L'autre solution de stockage, consiste à relier la caméra à un NAS. En l'occurrence, la configuration avec notre serveur Synology s'est parfaitement bien passée. En quelques minutes la caméra crée un répertoire sur le disque réseau où les fichiers seront archivés jusqu'à ce que vous les supprimiez manuellement. Attention toutefois, cette option n'est disponible que si vous installez une carte microSD dans la caméra. Celle-ci joue le rôle de mémoire tampon entre l'enregistrement direct de la caméra et le transfert vers le NAS. Pas mal pour éviter les problèmes liés à des lenteurs de réseau !

... y compris à Google Assistant et Alexa

Depuis nos premiers tests, cette caméra a bien évolué au fil de ses mises à jour. Désormais elle communique vraiment avec les assistants vocaux que sont Amazon Alexa et Google Assistant. Au début il était seulement possible d'allumer ou d'éteindre la caméra en demandant à l'assistant Google de le faire.

Xiaomi Mi Home Security

Désormais, et une fois que vous aurez pris le temps d'ajouter l'application Xiaomi Home à Google Home - ou la « Skill » du même nom à votre compte Alexa - les fonctions sont plus intéressantes. Lorsqu'on demande à Google Assistant de « regarder la caméra du salon » (ou un autre nom que vous lui auriez donné), l'image s'affiche, par exemple, sur la télé.

Xiaomi Mi Home Security

Si vous disposez d'un appareil compatible Alexa avec un écran, un Echo Spot dans notre cas, vous pourrez là aussi consulter le flux vidéo de la caméra sur le petit écran de l'enceinte connectée.
Enfin, les commandes pour activer ou suspendre la surveillance fonctionnent toujours... mais visiblement uniquement sous Google Assistant.

Des interactions possibles

Pour conclure sur une fonction sympathique, abordons les options disponibles sous le menu « Automatisation ». Là, si vous disposez, par exemple, d'une ou plusieurs ampoules connectées Xiaomi, vous pourrez créer des routines dans lesquelles les ampoules s'allument lorsque la caméra détecte un mouvement.

Xiaomi Mi Home Security

Non seulement vous pourrez vous servir d'une telle fonction comme d'une alarme visuelle, mais si l'ampoule est installée dans la même pièce que la caméra, celle-ci pourra être d'une aide précieuse pour éclairer une pièce dans la pénombre (ou le noir total) et ainsi espérer identifier l'intrus.

Xiaomi Mi Home Security 360 : l'avis de clubic

Il est évident que cette caméra vendue 40 euros ne pouvait cocher toutes les cases d'une caméra de vidéosurveillance parfaite. Pour autant, malgré l'absence d'une offre de Cloud de base et celle d'un bloc transformateur pour son alimentation, cette caméra Xiaomi a su nous séduire. Selon nous, pour la rendre pleinement opérationnelle, il faut plutôt compter une soixantaine d'euros (10 euros pour la carte mémoire et quelques euros de plus pour le transformateur), à moins d'avoir déjà ce qu'il faut dans un tiroir. Quoi qu'il en soit, même à ce prix, cette caméra reste un produit intéressant sur un marché où des caméras vendues deux fois plus cher ne font pas mieux.

Xiaomi Mi Home Security 360

Les plus
+ Le rapport qualité/prix
+ La qualité d'image satisfaisante en journée
+ La tête motorisée
+ La compatibilité avec les assistants vocaux
Les moins
- Le découpage pénible des vidéos
- Les séquences trop courtes stockées dans le cloud
Qualité d'image en journée
Qualité d'image de nuit
Qualité audio
Ergonomie matérielle
Ergonomie logicielle
4.5

Modifié le 11/09/2019 à 10h59
16 réponses
9 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Netflix menace les partages de compte entre amis
L'Agence internationale de l'énergie met en garde contre la popularité des SUV
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Vers des batteries lithium-CO2 rechargeables ?
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
19 heures et 16 minutes : Qantas s'offre le record du plus long vol du transport aérien
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top