YouTube : l'affiliation dans le viseur de Google, au détriment des producteurs de contenu ?

© Clubic.com

La plateforme YouTube démarre une expérimentation, aux États-Unis dans un premier temps, visant à détecter de façon automatique les produits apparaissant dans des vidéos, avec des liens associés.

Google semble avoir décidé de davantage développer l'aspect marketing de sa plateforme sociale vidéo, YouTube. La firme de Mountain View a mis à jour, lundi, sa page YouTube Help liée aux fonctionnalités actuellement en test sur YouTube. Après le lancement en Amérique du Nord, au Japon et en Arabie saoudite, du visionnage de vidéos directement dans son flux Twitter, YouTube expérimente en parallèle une fonctionnalité liée aux produits de marque détectés dans des vidéos. Voilà qui pourrait inquiéter certains créateurs de contenus, adeptes de l'affiliation.

Des produits directement détectés dans les vidéos

« Nous expérimentons une nouvelle fonctionnalité qui affiche une liste des produits détectés dans certaines vidéos, ainsi que des produits associés », indique Google. Qu'est-ce que cela signifie ?

La fonctionnalité expérimentée outre-Atlantique a été codée pour détecter automatiquement des éléments bien distincts dans une vidéo. Ces éléments peuvent être des produits de marque qui généreraient des liens de redirection vers des vidéos connexes, directement soumises aux internautes et mobinautes.

Admettons qu'un YouTubeur spécialisé dans les tests de produits high-tech fait la démonstration de la dernière souris Logitech, la plateforme pourrait faire apparaître, sous le lecteur principal, une liste de produits pouvant être reliés à celui de la vidéo : par exemple la souris elle-même, mais aussi d'éventuels patins de souris comme accessoires provenant de la marque.

À quelle sauce pourraient être mangés les créateurs de contenus ?

La fonctionnalité avait déjà été testée dans une première version au milieu de l'année dernière, mais celle-ci n'avait qu'à peine été repérée. Il semble que Google veuille intensifier les tests à présent, pour vérifier le potentiel marketing de la fonction, aux États-Unis pour démarrer.

Les créateurs de contenus qui ont l'habitude d'insérer dans leurs vidéos ou dans la description de leurs vidéos des liens d'affiliation pourraient être défavorisés par une telle fonctionnalité, et leurs revenus pourraient s'en trouver impactés.

Il semblerait cependant que YouTube, avec ces liens, maintienne ses utilisateurs sur la plateforme, en les redirigeant vers d'autres vidéos. Mais ce qu'on ignore, c'est si ces redirections peuvent pointer vers des chaînes issues de créateurs de contenus qui eux aussi ont vu le même produit être détecté dans une de leurs vidéos, ou des chaînes appartenant aux marques directement. Dans la forme, il pourrait peut-être aussi s'agir d'une recommandation dite « secondaire », qui cohabiterait avec les recommandations classiques de YouTube, que l'on retrouve à droite du lecteur vidéo.

Source : The Verge

Modifié le 23/03/2021 à 10h00
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

AMD : les spécifications des Radeon 6600 et 6000 XT ont fuité !
Revolut partenaire d’Elliptic pour proposer le retrait et le transfert de Bitcoin (BTC)
Call of Duty: Warzone : plus de 500 000 joueurs ont été bannis depuis le lancement du jeu
Google I/O 2021 : qu'attendre de la conférence de ce mardi 18 mai ?
Poco X3 Pro : chute de prix impressionnante sur l'excellent smartphone Xiaomi
Twitch annonce une baisse mondiale des prix sur les abonnements aux chaînes
Amazon attaque en justice les SMS d'arnaques transmis en son nom
Essai DS9 E-Tense 225 : la plus luxueuse des françaises, future star des ministères
Le gouvernement dévoile sa stratégie nationale pour le cloud avec un label de confiance
Si vous cherchez un VPN rapide, NordVPN affiche une réduction de 65%
Haut de page