🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% ! 🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% sur le high-tech

Pourquoi les téléviseurs Sony sont-ils les compagnons idéaux des consoles nouvelles générations ?

03 juin 2021 à 10h00
Sponsorisé par
Sony
10
Sponsorisé par Sony
Sony

L’an passé, les consoles de nouvelle génération sont arrivées avec des arguments encore plus solides en matière de performances, d’images et de fonctionnalités. Pour profiter et tirer parti au maximum du potentiel de ces consoles, nul doute que le choix du téléviseur associé est extrêmement important.

Il aura fallu se montrer patient pour voir les différents fabricants de téléviseurs mettre à jour leurs catalogues respectifs et proposer des produits qui répondent tout à fait aux exigences des PlayStation 5 et Xbox Series X|S. Les nouveautés de 2021 chez Sony ne laissent plus de place au doute : la majeure partie du catalogue se concentre aussi bien sur le jeu vidéo que sur les éléments habituels grâce auxquels ces téléviseurs sont largement plébiscités. Pourquoi ? On y regarde de plus près ci-dessous.

Un cognitive processor XR qui fait la différence

Avant toute chose, il est nécessaire d’évoquer la grande nouveauté développée par Sony en 2021 sur ses nouvelles gammes de téléviseurs : le processeur Sony XR et son intelligence cognitive.

Sony XR © Sony

L’intelligence cognitive, c’est quoi ? Il s’agit d’une intelligence artificielle qui cherche à reproduire la façon dont le cerveau humain pense et agit. Concrètement, par rapport aux processeurs que l’on trouve chez d’autres fabricants, celui de Sony est capable d’analyser simultanément de nombreux éléments de l’image pour faire en sorte d’agir comme nos yeux et notre cerveau le font en temps normal. Pour cela, il effectue des analyses croisées qui permettent d’ajuster les différents traitements de l’image (couleurs, contraste, netteté, mouvements, etc.) individuellement, mais surtout les uns par rapport aux autres. Il en résulte une image profonde et harmonieuse, pour des scènes toujours plus naturelles et par conséquent réalistes.

L’expérience proposée par ce processeur, couplé aux dalles LED ou OLED, n’est pas anodine car il permet à Sony de concevoir des téléviseurs qui montrent un large potentiel pour tous types d’usages ; en commençant par le cinéma bien sûr, tout autant que le sport, la télévision en général, ou encore le jeu vidéo.

Une expérience vidéoludique riche et complète

Alors pourquoi les nouvelles séries de téléviseurs Sony sont aujourd’hui idéales pour accompagner les dernières consoles de salon et autres PC équipés des dernières cartes graphiques ?

A moins d’être totalement passé à côté de l’actualité tech ces derniers mois, vous avez forcément entendu parler de l’HDMI 2.1 ! C’est en effet, et sans surprise, un argument majeur pour les joueurs, qu’il s’agisse de connecter une console ou un PC au téléviseur.

Grâce à sa bande passante bien plus généreuse, ce protocole HDMI nous permet de profiter d’une expérience gaming plus qualitative qu’auparavant, d’autant que Sony et Microsoft ont fait partie des premiers à adopter ce nouveau format HDMI avec leurs consoles respectives. Ainsi, si la majorité des téléviseurs affichent aujourd’hui une définition 4K UHD, tous ne sont pas encore équipés de ports HDMI 2.1. À vrai dire, avant le lancement des nouvelles consoles, il n’y avait quasiment aucune source capable d’envoyer 120 images par seconde à un tel téléviseur.

Avant d'entrer un peu plus dans le détail, sachez qu'entre le 1er juin et le 31 juillet 2021, Sony vous offre la possibilité de récupérer une carte cadeau PlayStation Store de 50 € pour tout achat d'un téléviseur Bravia XR.

Sony

HDMI 2.1 : l’arme ultime pour jouer sur un téléviseur

C’est là la grande évolution autorisée par l’HDMI 2.1 et les appareils qui en profitent, téléviseurs et consoles : produire et afficher de la 4K à 120 Hz, tout en profitant de fonctionnalités supplémentaires, à commencer par l’HDR, l’ALLM, le VRR, ou encore l’eARC.

Les téléviseurs Sony équipés de ports HDMI 2.1 prennent ainsi en charge l’ALLM. Cette fonction a pour objectif de détecter automatiquement la source. Concrètement, le téléviseur passe en « mode jeu » et bascule sur le bon port HDMI dès l’allumage de la console. Cela a pour effet de simplifier l’expérience utilisateur puisque le mode jeu de ces téléviseurs affiche un input lag beaucoup plus bas que les modes standard ou cinéma pour une réactivité sans faille. Sony a par ailleurs la chance de travailler directement en collaboration avec PlayStation pour optimiser au mieux ce mode jeu avec les consoles de la marque, notamment la PlayStation 5.

Sony Bravia XR / PS5 © Sony

Le Variable Refresh Rate est quant à lui une fonctionnalité très attendue par les joueurs. Celle-ci permet d’adapter automatiquement le taux de rafraîchissement du téléviseur au nombre d’images par seconde transmises par la console. Déjà présente sur les Xbox Series X|S, son arrivée sur la PlayStation est imminente et sera accompagnée par une mise à jour de tous les téléviseurs Sony compatibles. Un point important pour la fluidité de l’image et éviter tout phénomène de déchirement d’image (tearing) ou autres problèmes liés à cette synchronisation entre console et téléviseur, carte graphique et affichage.

En attendant le VRR, Sony a peaufiné son traitement d’image X-Motion Clarity. Version améliorée de MotionFlow XR, il consiste à améliorer la fluidité et la netteté des objets en mouvements, sans pour autant que cela résulte sur une baisse de luminosité. L’algorithme déployé ici optimise la luminosité sur certaines zones de l’image en ajustant la durée du rétroéclairage ou en éteignant individuellement certains pixels sur les téléviseurs OLED. L’objectif atteint est de préserver la netteté là où les mouvements sont rapides, ce qui est souvent le cas dans les jeux vidéo, par exemple avec les jeux de course automobile pour ne citer qu’eux.

LED ou OLED : l’embarras du choix

L’autre atout majeur du catalogue 2021 de Sony est de proposer aussi bien des modèles Full Array LED que des téléviseurs OLED, ou encore des références LED plus abordables, tous équipés du processeur Sony XR et de ports HDMI 2.1.

Dans ces différents cas de figure, Sony a fait en sorte de proposer une offre cohérente, avec laquelle on retrouve le savoir-faire nippon, en haut comme à l’entrée de gamme. Si les téléviseurs LED disposent de solides arguments pour les joueurs, notamment grâce à leur pic lumineux qui offre une excellente expérience avec les jeux qui gère l’HDR, les téléviseurs OLED ont eux aussi un argument de taille en poche : un temps de réponse quasi instantané grâce aux pixels autoémissifs.

Sony
Sony Bravia XR A90J

Inférieur à 0,1 ms sur les dalles OLED, le temps de réponse d’un téléviseur, ou d’un moniteur, indique la capacité d’un pixel à passer d’un état à un autre. Plus il est court et moins les phénomènes de ghosting (traînées derrière une image en mouvement) seront visibles. Autant dire que les téléviseurs OLED, en 120 Hz, s’en sortent parfaitement sur ce point puisque leur temps de réponse est quasi nul.

Le LCD l’emporte donc sur le pic lumineux, mais l’écart est de moins en moins creusé avec certains modèles OLED, comme nous avons pu le constater lors du test du Sony Bravia XR-55A90J qui montre une luminosité en progrès par rapport à l’an passé grâce à un système de dissipation thermique développé par Sony et intégré au sein de la dalle.

Sony
Sony Bravia XR A80J

La taille de la dalle peut se révéler importante pour certains utilisateurs. Sur ce point, les dalles LCD offrent plus de choix que les dalles OLED, mais encore une fois l’écart est faible entre les deux. Cette année le catalogue Sony se concentre sur des diagonales de 50 à 85 pouces sur les dalles LCD et de 55 à 83 pouces pour les dalles OLED. Notons qu’on ne trouve pas, à l’heure actuelle, de téléviseurs OLED offrant une diagonale supérieure à 83 pouces.

Son et image en harmonie pour une parfaite immersion

L’expérience de jeu ne serait pas ce qu’elle est sans bénéficier d’un système audio à la hauteur. On s’attend en effet à ce que le téléviseur idéal pour le jeu vidéo délivre un son impeccable afin de favoriser l’immersion sans avoir besoin de mettre un casque sur les oreilles.
Sur ce point, Sony entend bien transformer nos salons en véritable cinéma. Il faut bien le dire, autant que l’image, le son sert particulièrement l’immersion et si cela est vrai pour un film, il l’est d’autant pour un jeu vidéo.

Sony XR Sound © Sony

Deux technologies se distinguent dans le catalogue de Sony, avec l’Acoustic Multi-Audio pour les dalles LED, et l’Acoustic Surface Audio + pour les modèles OLED. Dans le premier cas, Sony a positionné des enceintes à large bande X-Balanced Speaker dans la partie inférieure du téléviseur, ainsi que des tweeters dans la partie supérieure. Couplé au traitement audio réalisé par le processeur XR, ce système crée un son enveloppant en parfaite synchronisation avec l’image.

Le système audio des téléviseurs OLED est quant à lui constitué de deux actionneurs placés derrière le téléviseur. Ceux-ci font délicatement vibrer la dalle en verre avec pour résultat de donner la sensation que le son provient directement de l’écran. L’atout majeur de ce système est d’offrir un suivi très précis d’une action, mais aussi de nous faire percevoir dialogues et autres effets spéciaux à l’endroit où ils se produisent à l’écran.

Une télécommande à tout faire

Pour profiter du mieux possible du son immersif de ces téléviseurs, rien ne vaut de réaliser un calibrage audio afin d’optimiser le rendu sonore en fonction de votre environnement Pour cela rien de plus puisqu’il est possible de calibrer le système audio en utilisant très simplement le microphone intégré à la télécommande. Celui permet de prendre en compte la position du téléspectateur par rapport à son téléviseur, puis de détecter (grâce aux sons) la présence d’objet ou la structure de la pièce qui accueille le téléviseur.

Enfin, notez que la télécommande des téléviseurs Sony peut très bien contrôler vos consoles Playstation 4 et 5. Pratique, cela vous permettra par exemple de gérer la lecture d’un Blu-Ray, ou encore d’une application de streaming comme Spotify.

Les meilleurs téléviseurs Sony pour le jeu vidéo

Nous avons sélectionné trois téléviseurs Sony, testés et validés par la rédaction Clubic, qui répondent à l’ensemble des critères détaillés au sein de cet article. Notons que si nos tests ont été réalisés avec des modèles de 55 pouces, ces références sont déclinées sous de nombreuses diagonales.

Les téléviseurs Bravia XR éligibles à l’offre spéciale Gamers englobent cependant d’autres modèles. On y retrouve les références X90J et X95J en ce qui concerne les dalles 4K Full Array LED, les A80J et A90J pour les modèles 4K OLED, et enfin la série Z9J qui regroupe deux références 8K OLED.

Notre sélection débute avec le Sony Bravia XR-A90J qui est sans doute le meilleur téléviseur OLED que Sony a produit ces dernières années. Offrant un pic lumineux supérieur à la moyenne pour ce type de dalle, il délivre une image sublime et idéale en toutes circonstances pour le cinéma comme le gaming. Décliné en version 55, 65 et 83, il dispose de deux ports HDMI 2.1, de l’ALLM et d’un mode jeu qui est quasiment aussi bien calibré que son mode expert. Forcément, les qualités de l’OLED font toute la différence ici avec un contraste et des niveaux de noirs incroyables et une excellente expérience HDR, même si le pic lumineux reste en deçà des modèles LCD.

Sony BRAVIA XR-55A90J
  • Une image sublime
  • Pic lumineux en progrès
  • Qualité de l'upscaling et du MotionFlow

Mis à part l’absence de VRR au moment de ce test, ainsi que l’impossibilité d’exploiter correctement le pic lumineux record que nous avons pu constater avec le mode Intense, il est fort difficile de reprocher quoi que ce soit à ce téléviseur.

L’image sublime délivrée par la dalle OLED de l’A90J subjugue notre regard, il faut dire qu’elle est ici améliorée par un pic lumineux en hausse et des technologies à qui profitent le nouveau processeur XR. À côté des contrastes de folie de l’OLED, des niveaux de noirs et des angles de vues ouverts, l’A90J se montre aussi relativement bien calibré pour profiter d’une expérience cinéma de haute volée. On apprécie de constater que Sony n’a pas fait l’impasse sur le gaming, avec une image à la hauteur pour rendre honneur à la beauté graphique et aux directions artistiques de nos jeux favoris.

Les autres points que nous avons abordés durant ce test sont tout autant qualitatifs, qu’il s’agisse de l’Acoustic Surface Audio +, de la télécommande et de l’interface de Google TV, ou encore de l’ergonomie largement améliorée cette année grâce aux pieds à deux positions. La plateforme Bravia Core est quant à elle une belle plus-value sur laquelle nous nous pencherons prochainement. Reste le filtre anti-reflet et la consommation électrique, deux points qui, avec le pic lumineux, restent parmi les faiblesses de l’OLED si l’on compare cette technologie au LCD.

Mis à part l’absence de VRR au moment de ce test, ainsi que l’impossibilité d’exploiter correctement le pic lumineux record que nous avons pu constater avec le mode Intense, il est fort difficile de reprocher quoi que ce soit à ce téléviseur.

L’image sublime délivrée par la dalle OLED de l’A90J subjugue notre regard, il faut dire qu’elle est ici améliorée par un pic lumineux en hausse et des technologies à qui profitent le nouveau processeur XR. À côté des contrastes de folie de l’OLED, des niveaux de noirs et des angles de vues ouverts, l’A90J se montre aussi relativement bien calibré pour profiter d’une expérience cinéma de haute volée. On apprécie de constater que Sony n’a pas fait l’impasse sur le gaming, avec une image à la hauteur pour rendre honneur à la beauté graphique et aux directions artistiques de nos jeux favoris.

Les autres points que nous avons abordés durant ce test sont tout autant qualitatifs, qu’il s’agisse de l’Acoustic Surface Audio +, de la télécommande et de l’interface de Google TV, ou encore de l’ergonomie largement améliorée cette année grâce aux pieds à deux positions. La plateforme Bravia Core est quant à elle une belle plus-value sur laquelle nous nous pencherons prochainement. Reste le filtre anti-reflet et la consommation électrique, deux points qui, avec le pic lumineux, restent parmi les faiblesses de l’OLED si l’on compare cette technologie au LCD.

Le Sony Bravia XR-A80J est le téléviseur OLED le plus abordable du fabricant nippon, ce qui ne signifie pas que son potentiel ne soit trop à la baisse. La principale différence avec le A90J réside dans le fait qu’il ne dispose pas de la dalle OLED plus lumineuse, à côté de cela on y retrouve l’ensemble des fonctionnalités liées au processeur XR, la 4K à 120 Hz, Google TV et ainsi de suite.

Sony BRAVIA XR-55A80J
  • Calibration image parfaite dès le 1er allumage
  • Entrée HDMI 2.1...
  • Contraste infini - OLED oblige

Une nouvelle fois, Sony nous prouve son savoir faire dans le domaine des meilleurs téléviseurs OLED.

Le nouveau processeur Sony Cognitive XR Processor, ainsi que l'image délivrée (piqué, colorimétrie et contraste infini de l'OLED) font de ce BRAVIA XR-55A80J un téléviseur de choix pour tous les fans de cinéma. Et ce d'autant plus que grâce à Google TV, vous pouvez retrouver l'intégralité de vos services de streaming préférés.

Son input lag contenu, ainsi que l'intégration de l'ALLM et du 4K120HZ jouent aussi en sa faveur auprès des gamers. Les plus exigeants pourront certes râler à propos du VRR non intégré de manière native, mais cela reste une question de mois avant que la mise à jour en assure la compatibilité.

On peut regretter que la dalle ne soit pas plus lumineuse que celle de l'an passé avec un pic autour de 600 nits et un filtre anti-reflet pas encore au niveau de celui de Samsung… Soulignons toutefois que ce sont des défauts inhérents à presque tous les téléviseurs OLED.

Une nouvelle fois, Sony nous prouve son savoir faire dans le domaine des meilleurs téléviseurs OLED.

Le nouveau processeur Sony Cognitive XR Processor, ainsi que l'image délivrée (piqué, colorimétrie et contraste infini de l'OLED) font de ce BRAVIA XR-55A80J un téléviseur de choix pour tous les fans de cinéma. Et ce d'autant plus que grâce à Google TV, vous pouvez retrouver l'intégralité de vos services de streaming préférés.

Son input lag contenu, ainsi que l'intégration de l'ALLM et du 4K120HZ jouent aussi en sa faveur auprès des gamers. Les plus exigeants pourront certes râler à propos du VRR non intégré de manière native, mais cela reste une question de mois avant que la mise à jour en assure la compatibilité.

On peut regretter que la dalle ne soit pas plus lumineuse que celle de l'an passé avec un pic autour de 600 nits et un filtre anti-reflet pas encore au niveau de celui de Samsung… Soulignons toutefois que ce sont des défauts inhérents à presque tous les téléviseurs OLED.


Parmi les références plus accessibles, le X90J mérite le coup d’œil. Adoptant lui aussi le nouveau processeur XR, il fait partie des téléviseurs à rétroéclairage FALD parmi les plus intéressants du moment et est sans doute l’un des meilleurs compagnons pour la PlayStation 5 à ce tarif. En bref, une bonne alternative face aux dalles OLED, à qui profite les évolutions apportées par les ingénieurs de Sony à l’ensemble de cette gamme pour 2021.

Sony BRAVIA XR-55X90J
  • Excellent contraste ...
  • Bonne qualité d'image
  • Performances du processeur XR

Dans l’ensemble, le X90J délivre une solide prestation et affiche une image qui ne manque pas de précision et de réalisme avec de bonnes sources. Sony tire son épingle du jeu sur certains points par rapport à au XH90 de l’an passé, notamment grâce à une luminosité et un contraste plus élevé, mais aussi car tous les modèles sont logés à la même enseigne avec le processeur XR.

D’un côté il sonne comme un renouvellement de gamme annuel logique et pertinent, mais d’un autre il affiche des performances parfois moins bonnes que son prédécesseur, avec des effets de blooming contenus mais peut-être davantage perceptibles, une couverture colorimétrique un peu moins large, ou encore un input lag plus élevé.

Le X90J saura combler les attentes de ceux qui se l’offriront et qui attendent une certaine polyvalence de leur téléviseur, sans forcément avoir à se diriger vers un modèle de plus haut de gamme. Ceux qui sont allergiques à l’idée même d’acquérir un téléviseur OLED trouveront dans le X90J une bonne alternative. Malgré tout, et pour répondre à la question posée en titre, dans cette tranche de prix beaucoup d’acheteurs risquent justement de se tourner vers les modèles OLED concurrents de l’an passé, notamment le LG 55CX qui proposait déjà l’HDMI 2.1 et le VRR et qui se négocie actuellement au même prix que ce X90J.

Dans l’ensemble, le X90J délivre une solide prestation et affiche une image qui ne manque pas de précision et de réalisme avec de bonnes sources. Sony tire son épingle du jeu sur certains points par rapport à au XH90 de l’an passé, notamment grâce à une luminosité et un contraste plus élevé, mais aussi car tous les modèles sont logés à la même enseigne avec le processeur XR.

D’un côté il sonne comme un renouvellement de gamme annuel logique et pertinent, mais d’un autre il affiche des performances parfois moins bonnes que son prédécesseur, avec des effets de blooming contenus mais peut-être davantage perceptibles, une couverture colorimétrique un peu moins large, ou encore un input lag plus élevé.

Le X90J saura combler les attentes de ceux qui se l’offriront et qui attendent une certaine polyvalence de leur téléviseur, sans forcément avoir à se diriger vers un modèle de plus haut de gamme. Ceux qui sont allergiques à l’idée même d’acquérir un téléviseur OLED trouveront dans le X90J une bonne alternative. Malgré tout, et pour répondre à la question posée en titre, dans cette tranche de prix beaucoup d’acheteurs risquent justement de se tourner vers les modèles OLED concurrents de l’an passé, notamment le LG 55CX qui proposait déjà l’HDMI 2.1 et le VRR et qui se négocie actuellement au même prix que ce X90J.

Sony BRAVIA XR-55A90J
Sony BRAVIA XR-55A90J
Téléviseur
date de sortie : deuxième trimestre 2021
Voir la fiche produit
Article proposé et conçu par La Rédaction Clubic en partenariat avec Sony
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
10
9
rsebas3620
vous conseillez des tele sony a 2700 euro la ou le g1 dans la meme taille est a 1990 euro… et ou le cx est a 1300 Euro alors que pour beaucoup beaucoup de reviewer c’est les reference ultime et que sony est un accoutumé du fait d’etre un put… de faineant dans les mise a jour de firmware et qu’il est deja arrivé que sony ne tienne jamais ses promesses… ok partie pris ???
Mx34
Contenu sponsorisé !
g-m1n1
Chez Sony ils auraient mieux fait de balancer les mises à jour HDMI 2.1/VRR sur leur TV et console avant de claquer de la thune dans du contenu sponsorisé…<br /> (Et pourtant j’aime leurs TV)
Fatima
Les téléviseurs LG OLED , font bien l’affaire et moins chèr.<br /> Impossible de voir à l’oeil nu la différence avec d’autres marques OLED .<br /> Sauf les marketeux €
beubeu
Sponsorisé ! c’est écrit au dessus du titre, et ce qui est dommage c’est que cela biaise les résultats…<br /> 2.7k€ c’est énorme, et il y a pléthore de TV qui feront plaisir à ceux qui ont l’argent.<br /> En tout cas pour mon expérience perso, Sony est loin derrière en terme de fiabilité sur les TV (même au taff on a changé de marque haha), et ne sont pas mieux en HIFI (matos bas de gamme type ampli AVR etc…).<br /> Pour finir, le temps de réaction à 0.1ms, je veux bien le voir en test et après analyse de la qualité de l’image, car pour avoir un temps pareil, il faut pas être regardant sur la qualité… En général, quand on pousse aussi bas les temps de réaction, les dalles font une belle bouilli de pixels (overdrive bonjour !).
marco3522
D’ailleurs, quand les consoles next gen sont sorties, Sony ne proposait AUCUN téléviseur supportant le HDMI 2.1, le VRR, l’ALLM. Quand on voit le prix de leurs télés…
rsebas3620
je n’avais pas vu le fait que ce soit sponsorisé… ce qui pose encore plus une problematique… un contenu sponsorisé dont tu fais le test ??? ca n’a aucun sens… surtout que la c’est une ode a sony… malgré le fait que la toile entiere commence a gueuler sur le fait que les mise a jour tardent sur ps5 sur les tele etc etc… donnez une note en prenant compte des futurs mise a jour n’est totalement pas pertinent et le tele ne vaux pas 10/10 et surtout a quoi sert un «&nbsp;pseudo&nbsp;» test ou il n’y a pas de point negatif enoncé ?? si tout les test doivent etre comme ca alors autant arreter de regarder les test sur clubic car il n’y aura plus d’objectivité sur ces tests la
halfonf
Attention bien que les TV LG aient des maj regulieres pendant un an ou deux.<br /> Le fait que LG ne mette pas à jour leur OS pour les TVs de l’an passé est tres decevant.<br /> De plus certaines applications comme my canal ne sont pas disponibles pour les anciens OS.
Matthieu_Legouge
Relisez votre formule «&nbsp;un contenu sponsorisé dont tu fais le test ???&nbsp;», voilà une phrase qui n’a pas beaucoup de sens.<br /> Les tests ne seront jamais «&nbsp;sponsorisés&nbsp;», des points négatifs y sont avancés et suffisamment argumentés pour que le lecteur se fasse sa propre opinion (faut-il encore prendre le temps de lire l’article et pas seulement de regarder la note et les points forts / faibles). Vous pensez que ce produit ne vaut pas un 10/10 : j’imagine que vous avez vous-même pu le tester comme il se doit !
rsebas3620
alors je vais faire clair 10/10= télé parfaite est ce qu’elle l’est ?? absolument pas apres le contenu sponsorisé sur un produit qui est sorti depuis 2 mois et dont on attends toujours le VRR et sur ce modele pas de dolby vision IQ consommation électrique 140 kwh/an le prix a 700 Euro de plus que ces concurrent direct tout les ports ne sont pas 2.1 et le 120 HZ et Dolby Vision en jeux sont Impossible au 4 juin 2021… FreeSync et Gsync aux abonné absenT C 'est bon j’arrete la ou vous continuez a dire que je n’ai pas fait de recherche sur ce tele avant d’en parler et pour dire qu’il ne mérite clairement pas 10/10 surtout vu le prix??? quand aux mise a jour Sony certaines promesses sur des télé Sony de 2020 sur des mises a jour de fonctionnalités se sont toujours pas la quand au reste il faut aller dans le test pour voir les moins… tout ce que je vois c’est que le budget marketing restera toujours trop grand chez Sony au détriment des autres…
Voir tous les messages sur le forum

Derniers articles

Safer Internet Day, c'est aujourd'hui, mais qu'est-ce que c'est ?
Google VPN : prix, fonctionnalités, intégration à Google One, tout savoir sur le VPN de Google
Les mille et une vies d'ARCA Space : des fusées ou des arnaques ?
Des écrans PC toujours plus performants et spectaculaires en 2023
Pioneer 4 et Luna 2 : c'est si dur de viser la Lune
C'est la course aux lanceurs au méthane… Mais qui sera le premier à atteindre l'orbite ?
Une année 2023 timide pour les téléviseurs et technologies d'affichage ?
XCOR et le Lynx, l'avion-fusée qui n'a jamais pu tutoyer l'espace
Exploration, astronautique, tourisme spatial : à quoi vous attendre dans l’espace en 2023 ?
Le bilan spatial astro 2022, ça s'est passé au-dessus de nos têtes
Haut de page