L'UFC-Que choisir lance une action contre Free et ses frais à la restitution de mobile

Mathieu Grumiaux Contributeur
12 mars 2019 à 19h06
0
Free mobile : pari réussi ?_cropped_547x548

L'association de consommateurs reproche à Free d'avoir facturé des frais illégaux à ses abonnés après la restitution de leurs smartphones. L'opérateur dénonce un coup de communication.

L'UFC-Que-Choisir entame un nouveau bras de fer avec Free. Après avoir fait mettre en demeure l'opérateur sur les conditions tarifaires de l'abonnement Freebox Delta, l'association de consommateurs s'en prend cette fois aux conditions de retour des smartphones proposés à la location.

Des frais appliqués sans justification de la part de Free


Selon ses constatations, Free facturerait des frais jugés illégaux à la restitution des appareils. « Bien qu'étant en mesure de prouver le renvoi du terminal en bon état, un grand nombre d'abonnés se sont vu facturer, sans alerte préalable, des frais (100, 200, 250 euros), pour "non-restitution du téléphone" ou portable rendu en "mauvais état" », indique l'UFC-Que-Choisir dans un communiqué.

L'opérateur abuserait de son droit à facturer un client sur la base de conditions générales considérées par l'association comme « imprécises ». C'est pour cette raison qu'elle a assigné Free devant le tribunal de grande instance de Paris.

L'UFC-Que-Choisir a porté devant la justice le cas de neuf clients qui auraient été facturés malgré les preuves de restitution de leur smartphone. L'organisme de défense des consommateurs propose d'ailleurs un formulaire en ligne pour les clients désirant se joindre à l'action de groupe.

L'opérateur conteste et estime qu'UFC-Que-Choisir se fait de la pub à peu de frais


Free conteste l'action en justice, insistant sur le fait que « jamais avant cette assignation l'UFC n'a fait part de ces neuf cas d'abonnés à Free Mobile » et que le faible nombre de cas litigieux présentés n'est pas représentatif des pratiques globales de l'opérateur. Pour lui, les frais de non-restitution appliqués sont la conséquence du mauvais état de fonctionnement dans lesquels les appareils sont retournés après la période d'engagement.

L'opérateur estime que l'association de consommateurs cherche « avant tout l'opportunité de faire une nouvelle procédure afin de faire sa propre communication, plutôt que de s'occuper des vrais problèmes des Français ».

Le tribunal de grande instance de Paris a désormais tous les éléments en main pour rendre son verdict dans plusieurs mois.

Source : Frandroid

Modifié le 13/03/2019 à 11h42
4 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Une étude montre que les cyclistes
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Suite à un accident mortel, la marine américaine ne veut plus d'écrans tactiles
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top