Link, l'implant de Neuralink d'Elon Musk, bientôt en test sur des cerveaux humains ?

Vincent Touveneau
Cryptomonnaies
23 janvier 2022 à 16h00
38
Elon Musk

Toujours prêt à insuffler une bonne dose de science-fiction dans nos vies quotidiennes, Elon Musk annonce que les essais de sa puce électronique vont pouvoir débuter sur les humains. Par le biais de son entreprise Neuralink, l'entrepreneur nous propose un monde où les personnes paralysées pourront interagir avec les machines par la force de la pensée. Pour mener ce projet à bien, Neuralink a besoin du feu vert de la FDA américaine.

Au total, plus de 19 animaux ont servi de cobayes avant que Neuralink ne puisse passer aux phases de tests humains.

Un implant indolore, de la taille d'une pièce de 2 euros

Elon Musk a une offre d'emploi pour qui se sent prêt à définir le futur de l’humanité. Le contenu de l’annonce indique que « le directeur des essais cliniques travaillera étroitement avec des docteurs innovants et des ingénieurs qualifiés ». Le but est de mener à bien les premiers essais cliniques sur les humains.

Neuralink a rassemblé une levée de fonds de plus de 205 millions de dollars au mois d'août dernier, mais il existe cependant un obstacle de taille avant la réalisation du projet. La Food and Drugs Administration (FDA) des États-Unis doit en effet donner son accord avant que les recherches puissent commencer. Les espoirs sont permis cependant, car la société Synchron, qui conçoit des implants similaires, avait obtenu l’autorisation d’effectuer des tests sur les humains l'année dernière.

L’implant de Neuralink est une puce électronique qui se glisse sous la peau. De la taille d’une pièce de 2 euros, elle serait indolore et facile à dissimuler sous les cheveux ou sous une casquette selon Elon Musk. Le but de ces implants est multiple, mais l’objectif principal est de faciliter la vie des personnes paralysées, qui seraient alors capables de contrôler des appareils (notamment smartphones et ordinateurs) grâce à la pensée.

Des essais déjà concluants chez les animaux

Près d’une vingtaine d’animaux ont subi des tests cliniques, apparemment indolores pour la plupart d'entre eux, toujours selon le patron de Tesla. Sur plusieurs vidéos, on a pu voir Elon Musk entouré de ses « trois petits cochons » qui faisaient des démonstrations concluantes de l’implant de la puce. 

Comme souvent, ce sont également les singes qui ont pris part à ces expériences, d’où un extrait vidéo dans lequel on a pu voir un primate jouer à une version du jeu Pong par la force de la pensée. Il s’agit d’une démonstration précoce de la connexion homme-machine qui nous attend dans les prochaines années.

Source : Bloomberg

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
38
26
Vanilla
Ah non !! Ah non, ça il a pas le droit !!!<br /> Non mais oh eh oh eh !!<br /> Link c’est le héros de zelda, et rien d’autre. Faut pas deconner non plus… il a qu’à se trouver un autre nom !
TofVW
Tout à fait, laissons Link où il est !<br /> Je propose : Module Adaptable Réorganisant l’Interface Organique.
gamez
si ca permet aux accidentés/handicapés de retrouver une motricité normale, je dis oui
bestermanus
Tu crois qu’Elon attend ton avis ?
norwy
Bientôt la machine à remonter le temps !
Gwynplaine
Il y a des jours où l’humanité fait frémir…
Proutie66
Le gars il arrive pas à rendre un véhicule autonome et il veut t’implanter une puce dans le cerveau.<br /> Vous êtes magique.
toast
Ben au moins ça te fait matière à critiquer et ça t’occupe <br /> Qu’est-ce qu’il est fort cet Elon
tux.le.vrai
Il y a toujours une bonne raison à développer un truc dangereux !
Wen84
«&nbsp;Une motricité normale&nbsp;» =&gt; Non surement pas. Maintenant est ce que ça peut «&nbsp;aider&nbsp;» ? J’imagine que oui. Notons qu’à mon avis ce ne sera pas les principaux utilisateurs…
gamez
oui tu as raison, ils ont trouvé une bonne raison pour développer la voiture, ce truc dangereux représente tellement de morts sur les routes.
gamez
oui en effet je me suis un peu emporté en parlant de motricité «&nbsp;normale&nbsp;».<br /> j’avais en tête l’exemple des jambes et bras artificiels qui pourront faciliter la vie de ceux qui en ont besoin. Ce serait une avancé majeure.
Wen84
gamez:<br /> j’avais en tête l’exemple des jambes et bras artificiels qui pourront faciliter la vie de ceux qui en ont besoin. Ce serait une avancé majeure.<br /> Notons que ça fait bien dix ans qu’il y a des recherches sur le sujet, bien avant neuralink. Je pense pas que ce soit la principale chose que cherche à développer Musk, sinon il en ferait pas tout un plat.
tux.le.vrai
Tu ne m’as pas compris, ou plutôt, je n’ai pas été assez clair.<br /> ça peut-être par exemple Google qui lit tout nos mails, car il vaut mieux pas que celà soit confidentiel pour pouvoir repérer les terroristes et les pédophiles.<br /> Tu parles de voitures, au nom de la sécurité, toutes les voitures possèdent à présent un système de géolocalisation. Ah oui, c’est pour appeler les secours en cas d’accidents.<br /> En aucun cas, on ne sera pistés. ah bah oui, mais si ça peut aider à traquer les terroriste un jour ?<br /> On commence à lire dans les pensées pour le bien des handicapés. Soit. Mais tu ne trouves pas que les dérives pourront être dangereuses ?<br /> Google n’aura plus besoin de lire tes mails, ça sera plus pratique d’aller à la source.<br /> Plus aucune intimité, même au plus profond de soi.<br /> "Non, vous n’aurez pas ma liberté de penser ! "
Voigt-Kampf
C’est pas grave pour «&nbsp;Monsieur Zelda&nbsp;» !!<br />
Kratof_Muller
L’intérêt d’une telle puce réside surtout en sa faible taille et discrétion.<br /> D’une, cette technologie si elle aboutit finira par être disponible à tous, les handicapés sont une porte d’entrée.<br /> De deux, il existe déjà des casques façon couronne ou casquette, non permanents qui captent les potentiels électriques du cortex.<br /> Ces derniers sont déjà utilisés… Ils demandent en revanche une bonne dose d’IA afin de retirer le bruit et comprendre aux mieux les signaux.<br /> L’autre avantage de cette puce link serait sa proximité avec une zone spécifique du cortex ayant une meilleure captation des signaux et demandant peut etre moins de traitement IA que ses congénères externes.
gamez
google ou autres lisent les mails, ok. mais ca n’a pas l’air de soulever des mouvements de révolte.<br /> pire, les gens continuent à utiliser leur service. ils ont peut être jugé que le rapport benefice/risque est positif?<br /> les voitures sont géolocalisés, ok. mais ca n’a pas l’air non plus de soulever des mouvements de révolte.<br /> pire, les gens continuent à utiliser les voitures bourrés de technologie. ils ont peut être jugé que le rapport benefice/risque est positif?<br /> lire dans les pensées c’est une autre paire de manche que de détecter l’activité electrique d’une partie du cerveau pour traduire la volonté de bouger la main vers la droite ou vers la gauche.<br /> une pensée c’est tellement abstrait qu’à mon avis pouvoir la décoder c’est pas pour demain.<br /> Par contre si ça arrivait on pourrait quasiment communiquer par télépathie, ca ferait peur à certains et ca plairait à d’autres.<br /> De toute façon ici il n’est pas question de greffer des puces de force à quelqu’un qui ne le veut pas.
Wen84
Pour communiquer par télépathie, il ne faudrait pas juste pouvoir décoder, il faudrait aussi pouvoir envoyer. Mais c’est sur qu’on en est pas au point de pouvoir vraiment lire dans le cerveau, ça c’est de la pure SF. Surement pas irréalisable, mais je doute que les technologies actuelles en soient capables.
Blackalf
Wen84:<br /> Notons que ça fait bien dix ans qu’il y a des recherches sur le sujet, bien avant neuralink.<br /> Exactement, Synchron travaille là-dessus depuis bien plus longtemps…mais Musk étant ce qu’il est, il n’y a aucun doute que ses admirateurs sont persuadés qu’il a une fois de plus tout inventé à lui tout seul.
Jsp75
C’est génial, quand c’est Musk on en parle. Alors qu’une société concurrente a déjà eu le feu vert de la FDA contrairement à Neuralink.<br /> « L’été dernier, la start-up Synchron montrait au grand public que les tests sur l’humain n’étaient plus très loin. En avance sur Neuralink, la jeune pousse new-yorkaise avait déjà obtenu l’approbation de la Federal and Drug Administration (FDA) pour tester ses implants sur les humains. »<br /> Conclusion : au delà de l’effet annonce, ils ont du retard sur la concurrence. (Jamais avare d’un petit « musk bashing » )
gamez
j’imagine que si un jour on arrive à ce niveau de technologie on pourra utiliser la 20G pour plein de trucs, notamment pour envoyer ce genre de messages sans avoir besoin de smartphone (qui n’auront plus de raison d’exister).
horzaborza
Merci TofVW, c’était très bon ^^
ABC
norwy : « Bientôt la machine à remonter le temps ! »<br /> Au sens strict, le temps n’existe pas, seul le présent existe.
ABC
Si cette puce pouvait permettre d’aider les handicapés à diriger leurs prothèses, à voir ou à se mouvoir par la pensée, c’est juste formidable ! Les états citoyens doivent s’emparer de ces problématiques et ne pas laisser des savants mercantiles décider seuls de ce que sera le monde de demain.<br /> Ne pas oublier que pour Rabelais « science sans conscience n’est que ruine de l’âme ». Quand on voit nos sociétés modernes en prise avec le fascisme, le populisme, le révisionnisme ou le terrorisme, et l’envie pour certains de réentendre le bruit des bottes, on réalise que ces «&nbsp;puces humanoïdes&nbsp;» pourraient aisément être détournées pour le pire.<br /> Notre époque vit des révolutions exceptionnelles sur le plan scientifique, tout c’est accéléré. Pendant qu’en même temps ils sont de plus en plus nombreux à sombrer dans l’obscurantisme. La rencontre des deux mondes antagonistes ne présage rien de bon. Loi de Murphy ou pas, le pire finissant toujours par arriver. Le XXe siècle en a été la démonstration.
Avi84
Si on avait appliqué le principe de précaution à la science depuis la nuit des temps, on en serrai encore à la préhistoire !!!<br /> Il faut savoir avancé avec précaution, en encadrant par les lois, les applications de la science.<br /> Quant au respect de la vie privée, il faut arrêter la paranoïa. Restons seulement vigilant !!!
tux.le.vrai
oui, tous le monde est d’accord, car les «&nbsp;avancées&nbsp;» sont progressives.<br /> Si dans les années 70, on avait dit au personnes que les programmes TV qu’il regardent seront analysés afin de mieux les connaitre (pour leur proposer des programmes mieux ciblés) , il n’auraient pas été d’accord et criés au scandale<br /> si on leur avait dit qu’il serait pisté avec leur téléphone portable, non plus.<br /> et aujourd’hui, tu as raison, tout le monde l’accepte. ce que je veux dire par la, c’est que petit à petit, tout est possible.<br /> Donc oui, on ne lit pas encore dans les pensées ? Pour combien de temps ?<br /> (Car envoyer une information par la pensée, c’était de la science fiction il n’y a pas si longtemps)<br /> Certains sont déjà volontaires pour se faire pucer, pour avoir sur soi son certificat de vaccination covid,<br /> ça peut être super pratique de pucer tout le monde à la naissance, pour éviter les enlêvement d’enfant.<br /> et si ça lit dans les pensées, ça peut -être utile, pour les enquêtes de forces de l’ordre.<br /> Tu n’es pas d’accord ? non ? tu as quelques chose à cacher ? Tiens tiens …
ABC
Avi84 : " Si on avait appliqué le principe de précaution à la science depuis la nuit des temps, on en serrai encore à la préhistoire !!! "<br /> Ce genre de raccourci simpliste et binaire est mis à mal par toute l’histoire récente. Certains semblent insensibles ou aveugles aux faits qui donnent raison à Rabelais. C’est la science qui a permis d’éliminer des millions d’humains en un temps records tout au long du siècle précédent. L’homme fait preuve d’une inventivité sans limites, pour le meilleur mais aussi pour le pire. Souvent avec des intentions louables au départ…<br /> Les micro-technologies (et biotechnologies) à venir dans le domaine des implants doivent absolument être encadrées, pour éviter justement que des gens qui ne voient pas le risque de dérives, sciemment ou pas, s’en emparent.<br /> De telles technologies entre les mains de dictateurs, la dystopie deviendrait vite réalité.
pecore
excellente
pecore
Tant que cette puce ne reste qu’une interface entre le cerveau et la machine, comme l’est la main ou la souris, je ne vois pas le problème ni le danger. De plus le potentiel est énorme et les risques éventuels bien inférieurs à ceux de la plupart des dernières innovations. Et si vous considérez que le risque c’est de lire vos numéros de carte bleue dans votre tête, c’est que vous n’avez pas compris à quel point cette technologie est balbutiante.
storoch_dev
Qui a vue lintro de cyberpunk de la copro, c’est ce qui nous attend si on laisse une entreprise americaine avec une technologie comme cella la<br /> (il peuvent deja faire exploser les avions qu’il exporte avec un simple «&nbsp;clic&nbsp;», alors avec les pu e dans 60 ans on aura la mauvaise surprise de voir des gens mourir car il sont nuisible au interet usa, par exemple les cadre de dasault ou certain politique).
clockover
"il peuvent deja faire exploser les avions qu’il exporte avec un simple « clic »,…<br /> Mais oui bien sûr, le personnel navigant, les mécanos, les compagnies, tout le monde est dans le coup d’ailleurs !
Jsp75
Le trans humanisme est une réelle tendance qui avancera quoi qu’il arrive Musk ou pas Musk, il semble d’ailleurs avoir un métro de retard sur sa concurrence.<br /> Mais une chose est sûre, les humains augmentés seront (peut-être sont déjà) les plus riches en premier… Les franges nécessiteuses de la population seront les dernières à en bénéficier.<br /> Et une autre chose est sûre, ce sera pour le meilleur… Et pour le pire…
Gweegoo
Quand même … que se passe-t-il si qq1 trouve un moyen de hacker la puce ou le signal envoyé par celle-ci? Comme un zero-day?<br /> On connaîtrait la première prise d’horaire numérique du type: j’envoie une personne handicapée dans le mur si on ne me donne pas de l’argent…<br /> Après le nb de personnes qui en profiteraient seront sans doute supérieures à celles qui en souffriront. Une approche du type « la fin justifie les moyens » est encore tout ce qu’on peut faire de mieux aujourd’hui.
Peggy10Huitres
De toute façon ici il n’est pas question de greffer des puces de force à quelqu’un qui ne le veut pas.<br /> Tant qu’on peut encore prendre le Train, l’Avion, Travailler, se faire un Ciné ou allez au Resto sans …
Avi84
Il faut apprendre à lire un post en entier !!!<br /> Avi84:<br /> Il faut savoir avancé avec précaution, en encadrant par les lois, les applications de la science.<br /> Quant au respect de la vie privée, il faut arrêter la paranoïa. Restons seulement vigilant !!!<br /> Mais si :<br /> ABC:<br /> C’est la science qui a permis d’éliminer des millions d’humains en un temps records tout au long du siècle précédent. L’homme fait preuve d’une inventivité sans limites, pour le meilleur mais aussi pour le pire.<br /> De par les 2 bombes atomique Américaine, les centrales nucléaire nous fournissent (en France) l’électricité la moins chère d’Europe.<br /> Et les Américain, ce n’est pas Hitler. Depuis, plusieurs pays possèdent la bombe nucléaire (même des dictatures) et personne ne les ont employées.<br /> Beaucoup d’appareil de la vie quotidienne sont issus des recherches militaires (micro-onde=&gt;RADAR, sécurité aérienne=&gt;RADAR, Internet=&gt;Transpac, …).<br /> Il faut croire en l’humanité et ne pas être paranoïaque !!!
Guillaume1972
Ah bon, alors comment font ceux qui déplacent un curseur et donc peuvent communiquer simplement avec leur pensée ? Et ça, ce n’est pas de la science fiction mais se fait depuis plusieurs années.
Wen84
En gros, tu m’as pas compris. Lire un signal dans le cerveau et en faire une interprétation, ça consiste juste à poser des éléctrodes. Rien d’exceptionnel. On en sait que tel signal veut normalement dire ça et ensuite il est facile d’executer ce qui correspond. Ce qui consiste grosso modo à ce que tu dis. Alors oui, techniquement ça me permet déjà plein de truc. Sauf qu’entre ça et vraiment décoder le signal cérébral, y a un gouffre. C’est juste de l’empirisme pure, sans la moindre compréhension de la chose. Et encore, je ne parle que de lire le cerveau. Parce que pour de la télépathie, je repete, il faudrait aussi ENVOYER dans le cerveau.
Guillaume1972
Même si ce n’est pas assez (notamment vis à vis des personnes en situation de handicap), le fait de pouvoir contrôler un curseur ou autre chose par la pensée est à l’heure actuelle exceptionnel, que ce soit par les prothèses myoelecectriques et je suis d’avis que les implants vont permettre aux personnes en situation de handicap de faire de plus en plus de choses. J’aimerais être encore là dans 20 ou 30 ans afin de pouvoir voir les progrès effectués dans ce domaine.J’irai même plus loin, il se pourrait que dans un avenir proche les proches ayant une section de la moelle épinière ne soient plus handicapées.
Wen84
Sauf que je repete en l’état à moins de nouvelles découvertes : c’est à dire comprendre exactement les messages du cerveau ou pouvoir écrire dans le cerveau (Ce qui me semble cela dit surtout hyper dangereux), je n’imagine pas PLUS de progrès. Et je parle bien de point bloquant, car pour les mettre en oeuvre, il va falloir fonctionnement sur d’autres technos et savoir qui… actuellement n’existe pas. Maintenant oui, pouvoir faire communiquer des protheses, c’est déjà d’actualité. Ce qu’il faut améliorer c’est la prothèse. Mais bref, perso, ça ne m’excite pas plus que ça ce sujet. Donc je vais m’arrêter là et enterrer cet article de plus de deux mois
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Impression 3D : MakerBot et Ultimaker s’unissent
Epic Games fait équipe avec la NASA pour créer des expériences VR sur Mars
Le robot-chien Spot fait plus que danser dans cette nouvelle pub de Boston Dynamics
Reconnaissance faciale : un t-shirt moche pour s'effacer, voilà la solution !
Une vidéo nous montre comment opère Daisy, le robot recycleur d'Apple
Confinement : à Shanghai, les robots autonomes prennent le relais sur les livraisons
Pour la prochaine génération de télescopes spatiaux, pourquoi pas des miroirs... liquides ?
DALL.E 2 : entre Dalí et WALL.E, une IA capable de créer des images à partir d'un texte aléatoire
Tesla souhaite démarrer la production de son robot humanoïde Optimus dès 2023
Anker, spécialiste du chargeur, lance une imprimante 3D très prometteuse sur Kickstarter
Haut de page