HP envisage d'utiliser WebOS sur ses imprimantes

06 octobre 2011 à 14h47
0
0082000003585806-photo-hp-logo-sq-gb.jpg
Lorsque HP annonçait au mois d'août l'arrêt de la production de ses tablettes connectées Touchpad et de ses smartphones Pre 3, certains estimaient que le système WebOS allait être abandonné. Le constructeur tient cependant à rappeler qu'il n'en est trien.

Todd Bradley, président du département Personal Systems Group chez HP, affirmait ainsi le mois dernier : « Comme vous le savez, la société continue d'approfondir les meilleures stratégies possibles pour WebOS et de croître son écosystème d'applications ». Le magazine The Register, rapporte de son côté les propos d'un porte-parole de la firme qui confirme l'utilisation du système au moins sur les imprimantes de la famille Designjet.

« HP planche sur l'adoption de WebOS au sein de ses imprimantes professionnelles Designjet », affirme-t-il ainsi, avant d'ajouter : « Tout au long du développement de WebOS nous continuerons la manière d'intégrer ce dernier sur nos prochains produits ». De toute évidence, les licenciements au sein du département de Palm n'ont pas affecté les travaux en cours et la firme a toujours soutenu qu'elle continuerait de déployer des mises à jour même auprès des nouveaux acquéreurs d'une Touchpad ou d'un smartphone Pre3.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Allongé et endormi
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top