BBX : le prochain système des smartphones BlackBerry

05 octobre 2011 à 16h17
0
0078000003420710-photo-blackberry-rim-sq-logo-gb.jpg
Research in Motion devrait dévoiler un nouvel OS basé sur QNX, lequel se placerait en véritable successeur au système Blackberry OS actuel.

A l'heure actuelle, le fabricant canadien Research in Motion distingue clairement ses deux systèmes d'exploitation mobiles Blackberry OS en version 7 et le BlackBerry Tablet OS basé sur QNX et réservé au Playbook. Interrogé par nos soins en décembre 2010, Christopher Smith, directeur du développement de la plateforme BlackBerry, révélait que le système QNX s'inviterait au sein des smartphones BlackBerry multi-coeurs.

Lors du sommet BlackBerry DevCon qui se tiendra ce mois-ci, RIM présentera les nouveautés de la version 2.0 du BlackBerry Tablet OS mais pourrait également réserver une surprise aux développeurs. En effet, le blog spécialisé RIMarkable rapporte que Mike Lazaridis et Jim Balsillie, tous deux co-CEO de RIM, lèveront le voile sur BBX. Il ne s'agirait pas de Blackberry OS en version 10 mais plutôt la contraction de BlackBerry OS et QNX soit la prochaine plateforme qui sera embarquée sur les futurs smartphones de la société.

Davantage d'informations devraient donc être prochainement disponibles, notamment si la société publie un premier kit de développement.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Microsoft SharePoint est disponible sur BlackBerry
L'Intel X58 en pré-retraite à l'approche du lancement du X79 ?
Kindle Fire : 250.000 précommandes en 5 jours
Intel : opération séduction au Japon, l'ultrabook en fer de lance
(Une fois de plus) le Zune HD n'est pas encore mort
Strike : nouveau clavier mécanique pour joueurs chez Ozone
En Inde, des chercheurs dévoilent une tablette à 35 dollars
Insolite : Canon lance de nouvelles calculatrices 2-en-1
Pluzz débarque sur le portail de TV à la demande de la neufbox Evolution
Un député souhaite entailler l'anonymat dans les cybercafés
Haut de page