L'Inde veut son propre système d'exploitation

11 octobre 2010 à 08h35
0
0078000003502798-photo-drapeau-indien-inde.jpg
A l'heure où le ver Stuxnet menace les plus grosses infrastructures informatiques, l'organisation indienne DRDO, spécialisée dans la recherche et de développement pour la Défense, a décidé de mettre au point son propre système d'exploitation. Le magazine IndiaTimes rapporte que le projet rassemble plusieurs éditeurs de logiciels locaux.

« Il y a beaucoup de failles dans notre stratégie logicielle, notamment le fait que nous n'ayons pas notre système d'exploitation », explique Dr Saraswat, directeur général du DRDO et secrétaire en recherche et développement pour la défense. Ce dernier estime en effet, que pour se prémunir contre les vols de données ou du cyber-espionnage, le pays doit disposer d'un système entièrement neuf, évoluant de manière indépendante, doté de sa propre architecture et dont le code source n'est pas distribué. Reste à savoir s'il s'agira d'une distribution basée sur le noyau Linux même si ce dernier est distribué en licence GPL.

Cinquante ingénieurs au centre de recherche de Bangalore et de Delhi seront chargés de cet ambitieux projet. Par la suite, les entreprises partenaires seront en mesure de commercialiser cette nouvelle plateforme auprès de la population.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
L'adoption de Firefox en chute de 85%
La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Quand Jean Castex avoue spontanément ne pas avoir téléchargé StopCovid
Annoncée lors du Battery Day, la Tesla Model S Plaid aura jusqu'à 840 km d'autonomie
RTX 3090 : NVIDIA calme les ardeurs des joueurs avant la sortie cet après-midi
scroll top