Nexus 5X : le best-seller de Google voit son prix s'envoler

29 septembre 2015 à 20h30
0
Une chose est sûre, Apple n'a plus le monopôle du leak. L'attente du successeur du Nexus 5 fut longue, donc propice à la spéculation, puis aux fuites. On savait déjà beaucoup de choses du Nexus 5X, maintenant on sait tout et c'est officiel. Google réitère sa confiance en LG pour son modèle phare de smartphone, avec un appareil largement modifié sur le plan technique mais une allure toujours familière.

Habemus Nexus ! aurait-on envie de dire aujourd'hui. Google incite moins que les autres au renouvellement de ses produits, c'est sage. Mais deux ans pour le successeur du Nexus 5, c'est long. On retrouve donc LG aux manettes du 5X, avec un design assez proche du prédécesseur. Les formes se sont arrondies, il y a cette protubérance liée à l'appareil photo et le capteur biométrique au dos, tandis que les plastiques et le style restent familiers. Certes, le coloris vert d'eau nous laisse un peu circonspects, mais c'est affaire de goût.

Le capteur biométrique reposera sur Nexus Imprint, le système de gestion des empreintes digitales d'Android 6.0. Google nous dit que Nexus Imprint, en plus d'être rapide et fiable, présente l'avantage de s'améliorer au fil du temps. Et Imprint fonctionnera avec Android Pay et pour authentifier des achats sur le Google Store.

0000012C08186820-photo-google-nexus-5x.jpg
0000012C08186812-photo-google-nexus-5x.jpg
0000012C08186818-photo-google-nexus-5x.jpg


Le nouveau smartphone a grandi : il mesure désormais 147 x 72,6 x 7,9 mm pour 136 g, versus 137,8 x 69,2 x 8,6 mm pour 130 g. Ça nous fait en gros 1 cm de plus en longueur, 3 mm en largeur mais presque 1 mm de moins en épaisseur. Ce n'est finalement pas tant que ça quand on considère que son écran est passé de 4,95 pouces à 5,2 pouces, et que le Nexus 5X intègre deux haut-parleurs en façade. On arrive peu ou prou au même gabarit qu'un Honor 7, en plus fin et léger. Google a su raison garder dans le choix de la définition, Full HD. Il demeure une résolution de 424 ppp amplement suffisante ! L'écran est protégé par du Gorilla Glass 3 mais aussi par un traitement oléophobique résistant aux tâches et traces de doigts.

01A4000008186816-photo-google-nexus-5x.jpg
01A4000008186810-photo-google-nexus-5x.jpg

A l'intérieur, les évolutions sont nombreuses. Et en même temps, deux ans plus plus tard, c'est logique. Google, ou plutôt LG, a évité le Snapdragon 810 qui chauffe au profit d'une variante plus équilibrée du SoC Qualcomm, le 808 sextuple-coeurs cadencé à 1,8 GHz au maximum (celui qu'on trouve dans le LG G4). Le SoC abrite un GPU Adreno 418 et se voit épaulé par 2 Go de RAM. Ce choix peut surprendre ou décevoir, en même temps avec un Android stock, ça suffit. Côté stockage, le Nexus 5X table sur les mêmes acquis que son aîné : 16 ou 32 Go, non extensible.

035C000008186814-photo-google-nexus-5x.jpg

La couche photo est l'autre domaine où LG a largement - et heureusement - revu sa copie : le Nexus 5X adopte un nouveau capteur Sony de 12,3 mégapixels doté de photodiodes de 1,55 µ ! Google annonce que ce capteur est 92 % plus efficace pour capturer la lumière que le Nexus 5. Google n'a pas précisé à quel type de capteur cela correspondait, mais d'après nos calculs, il s'agirait d'un 1/2,3 pouce, beaucoup plus grand que la moyenne, celui du OnePlus 2 (1/2,6 pouce) compris. L'optique ouvre à F:2,0 et la mise au point est assurée par une cellule à laser infra-rouge (comme sur le LG G4 ou le OnePlus 2). Le double flash est de la partie, tout comme le mode de capture vidéo en 4K. En façade, on passe sur un capteur de 5 mégapixels avec des photodiodes de 1,4 µ et une ouverture de F:2,2.

035C000008186754-photo-google-nexus-2015.jpg

Quoi d'autre ? Les rumeurs disaient vrai sur la batterie, de 2 700 mAh « seulement » avec dans le discours de Google cette phrase autosuffisante « Nexus 5X offers an all-day battery in a compact, lightweight device ». Autrement dit, il faut s'attendre à une autonomie d'un jour garanti, on espère que ça sera en usage très très intensif... Android Marshmallow est annoncé significativement plus économe en énergie (30 % d'autonomie en plus). Bon point en revanche : le fast charging est de la partie.

035C000008186756-photo-google-nexus-2015.jpg

Et ce Nexus 5X adopte à son tour, après le pionnier OnePlus 2, un connecteur USB de type-C. Rien ne manque côté « radios » : Wi-Fi ac dual band, Bluetooth 4.2, 4G Cat 6, NFC, etc. Google a par ailleurs évoqué l'intégration du Sensor Hub, un capteur qui centralise et interprète les mouvements de l'utilisateur. C'est notamment utile pour ajuster la consommation en sachant si le téléphone a été posé ou au contraire pris en main.

Le Nexus 5X est disponible dès à présent en précommande sur le Google Store à 379 dollars les 16 Go (479 euros chez nous !) et 429 dollars en version 32 Go (542 euros si on fait un produit en croix ?), aux USA, en Angleterre, en Irlande et au Japon. Pour la France, il faudra attendre plus tard. Les pré-commandes ouvriront droit à 90 jours gratuits de Google Music en accès complet. Outre atlantique, les early adopters bénéficieront de 50 dollars de bons d'achat sur le Play Store, chez nous l'offre n'a pas l'air d'être prévue.

035C000008187484-photo-googleplay-store.jpg

Google termine en introduisant Nexus Protect, un programme d'extension de garantie portant à deux ans la couverture des problèmes mécaniques et ajoutant une prise en charge des dommages accidentels. Ce, pour 69 dollars.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Nexus 6P : le grand smartphone Google selon Huawei
Pixel C : la tablette Android imaginée par Google
Infos US de la nuit : Twitter cherche à repousser la limite des 140 caractères
Apple met à jour sa politique de confidentialité et tacle Google au passage
Big data : des promesses de recrutement plus efficace
Google Photos et Google Play Music : du nouveau pour le partage
Android Marshmallow disponible la semaine prochaine
Chromecast : Google dévoile la nouvelle génération et Chromecast Audio
4G : Bouygues Telecom, Free Mobile, Orange et SFR veulent des fréquences
Un robot-cafard plus vrai que nature développé en Russie
Haut de page