Xiaomi MI4 : mise à jour du test

Aurélien Audy
15 octobre 2014 à 15h40
0
Suite à la publication de notre comparatif de smartphones chinois haut de gamme, un lecteur nous a fait remarquer que la version de l'OS MIUI du Xiaomi MI4 n'était pas la dernière en date. Nous avons vérifié et effectivement...

00AA000007686465-photo-miui-logo.jpg
Sur les trois téléphones testés dans ce comparatif, la première mise en route a commencé avec une mise à jour de leurs OS respectifs, poussée en Over The Air (OTA). Nous avons pour chaque téléphone revérifié la présence de mise à jour via le menu paramètres --> à propos du téléphone avant de commencer nos tests. Rien, tous les appareils étaient à jour. Sur le OnePlus One, une nouvelle version de CyanogenMod 11S a été déployée la veille de la publication de l'article, nous amenant à re-tester les points améliorés (la photo en l'occurrence avec l'adjonction du format RAW).

L'OTA ne fonctionne donc pas très bien sur le Xiaomi MI4, puisqu'il existait en fait une version supérieure à la 4.8.22 (MIUI 5) : la version 4.10.11, c'est-à-dire MIUI 6. Pour effectuer la mise à jour, il faut télécharger la ROM depuis le site de MIUI France ou depuis Xiaomi.eu, copier le fichier zip à la racine du téléphone en USB, le renommer en update.zip, éteindre le téléphone, redémarrer en mode recovery (maintenir appuyées les trois touches physiques en même temps jusqu'à l'apparition du menu) et installer la ROM. Nous avons également nettoyé le cache au préalable (« wipe cache » dans un des menus du recovery). Rien de bien compliqué, mais quand l'OTA effectue une première mise à jour (de la 4.8.1 à la 4.8.22), on s'imagine que s'il existe une version plus récente, le système la trouvera. Bref, quoi qu'il en soit, merci à notre lecteur (Nexus35) pour son retour ! Notez que les changements sont essentiellement cosmétiques.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
Coronavirus : le traçage numérique
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
Le stockage d’énergie sous forme d’hydrogène fait un bond en avant
Folding@home dépasse l'ExaFLOP pour lutter contre le Coronavirus
Des Macbook propulsés par des processeurs ARM prévus pour l'an prochain
ESET commercialise un antivirus dédié aux terminaux Linux
Covid-19 : Dyson (aussi) va produire des respirateurs durant la crise
scroll top