Un ingénieur de Microsoft découvre un réseau de smartphones zombies sous Android

04 juillet 2012 à 15h47
0
00FA000004962624-photo-android-malware-ver-worm-sq-gb-logo.jpg
Un ingénieur de Microsoft spécialisé dans la traque des courriers indésirable a mis le doigt sur un réseau de spams envoyés depuis des smartphones Android. Une situation qui met en avant l'existence d'un réseau de smartphones zombies ciblant l'OS mobile de Google.

On connaissait les réseaux de PC zombies, composés d'ordinateurs qui, infectés par un malware, un botnet, font transiter des spams sur la Toile à l'insu de leurs utilisateurs. A en croire les découvertes de l'ingénieur Terry Zink, un phénomène similaire se retrouve aujourd'hui sur des smartphones Android.

En explorant des échantillons de courriers indésirables, ce dernier est tombé sur de nombreux messages émanant de comptes Yahoo ! Mail, envoyés depuis des terminaux Android. « Nous avions tous entendu des rumeurs, mais c'est la première fois que je vois ça : un spammeur a le contrôle d'un botnet évoluant sur des appareils Android. Ce dispositif se connecte au compte Yahoo Mail de l'utilisateur, et envoie du spam. »

Terry Zink met néanmoins le doigt sur une autre information importante, à savoir les pays d'où proviennent ces spams : le Chili, l'Indonésie, le Liban, l'Oman, les Philippines, la Russie, l'Arabie Saoudite, la Thaïlande, l'Ukraine et le Venezuela. Pour lui, le problème vient donc de la source du téléchargement de l'application vérolée. « Je parie que les utilisateurs de ces téléphones ont téléchargé une version malveillante d'un logiciel Android afin d'éviter d'acheter la version légitime. Soit ça, soit ils ont téléchargé une application Yahoo Mail vérolée. »

Bien que pour l'heure isolé à quelques pays, ce botnet met néanmoins en évidence la présence de nouvelles menaces pour les utilisateurs de smartphones Android. Une fois encore, la meilleure manière d'éviter les malwares sous Android reste de télécharger ses applications exclusivement sur Google Play. Néanmoins, parfois, il arrive qu'une application vérolée passe à travers les filets.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
Le vaisseau Starship de SpaceX est homologué par la FAA
Faut-il taxer les satellites pour réduire les débris spatiaux ?
scroll top