Avec VocalIQ, Apple plancherait sur un assistant plus "intelligent" que Siri

Guillaume Belfiore
Rédacteur en chef adjoint
31 mai 2016 à 08h13
0
Apple serait en train de plancher sur un tout nouvel assistant, lequel serait largement plus performant que ceux de la concurrence en interprétant des requêtes complexes.

Avec son iPhone 4S, Apple a remis les assistants vocaux sur les téléphones au goût du jour et introduisait Siri. Depuis, les sociétés high-tech s'intéressent à l'intelligence artificielle et chacun défend ses travaux en la matière qu'il s'agisse de Google, Microsoft ou Amazon. La firme de Tim Cook pourrait placer la barre un peu plus haut à l'avenir.

Avec Cortana, Microsoft expliquait que son algorithme était capable de comprendre plus précisément la requête d'un utilisateur en contextualisant cette dernière, notamment si elle rebondit sur la requête précédente. Apple aurait pour sa part mis au point un dispositif capable d'interpréter des demandes complexes.

Le site Business Insider rapporte en effet, qu'Apple planche sur la technologie VocalIQ rachetée en octobre 2015. Pour mémoire l'équipe de VocalIQ estimait qu'il n'était pas possible de concevoir un assistant capable de comprendre aussi bien quelque 7 milliards de personnes. Il en résultera nécessairement des commandes vocales mal comprises ou non interprétées. Avant son rachat par Apple, la société a alors conçu un algorithme pouvant poser une série de questions à l'utilisateur afin de mieux cerner sa manière de parler.


L'assistant pourrait en outre filtrer les bruit aux alentours pour discerner la voix principale de l'utilisateur même en s'adaptant aux accents régionaux

035C000008128238-photo-siri-banner.jpg


La plateforme serait en mesure de comprendre des requêtes de type « trouve-moi un restaurant chinois avec un parking ouvert, du Wi-Fi et pouvant accueillir des enfants ». Sur ce type de question, VocalIQ aurait obtenu un taux de réussite de l'ordre de 90% contre environ 20% pour les assistants de la concurrence.

L'équipe a fait appel à la plateforme participative Mechanical Turk d'Amazon pour lui soumettre 10 000 dialogues en vue d'optimiser les algorithmes et cela aurait suffit à rendre l'assistant plus performant que Siri qui reçoit pour sa part un milliard de requêtes par semaine. L'application serait en outre capable d'interpréter les requêtes sur la durée, par exemple « trouve-moi plutôt un restaurant mexicain ». L'ensemble des critères précédemment demandés sera ainsi retenu.

Ces capacités devraient être déployées peu à peu au sein de Siri, en attendant, Apple devrait ouvrir les API aux éditeurs tiers afin qu'ils puissent y interfacer leurs services.

Guillaume Belfiore

Rédacteur en chef adjoint

Rédacteur en chef adjoint

Je suis rédacteur en chef adjoint de Clubic, et plus précisément, je suis responsable du développement éditorial sur la partie Logiciels et Services Web.

Lire d'autres articles

Je suis rédacteur en chef adjoint de Clubic, et plus précisément, je suis responsable du développement éditorial sur la partie Logiciels et Services Web.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page

Sur le même sujet