Avec VocalIQ, Apple plancherait sur un assistant plus "intelligent" que Siri

31 mai 2016 à 08h13
0
Apple serait en train de plancher sur un tout nouvel assistant, lequel serait largement plus performant que ceux de la concurrence en interprétant des requêtes complexes.

Avec son iPhone 4S, Apple a remis les assistants vocaux sur les téléphones au goût du jour et introduisait Siri. Depuis, les sociétés high-tech s'intéressent à l'intelligence artificielle et chacun défend ses travaux en la matière qu'il s'agisse de Google, Microsoft ou Amazon. La firme de Tim Cook pourrait placer la barre un peu plus haut à l'avenir.

Avec Cortana, Microsoft expliquait que son algorithme était capable de comprendre plus précisément la requête d'un utilisateur en contextualisant cette dernière, notamment si elle rebondit sur la requête précédente. Apple aurait pour sa part mis au point un dispositif capable d'interpréter des demandes complexes.

Le site Business Insider rapporte en effet, qu'Apple planche sur la technologie VocalIQ rachetée en octobre 2015. Pour mémoire l'équipe de VocalIQ estimait qu'il n'était pas possible de concevoir un assistant capable de comprendre aussi bien quelque 7 milliards de personnes. Il en résultera nécessairement des commandes vocales mal comprises ou non interprétées. Avant son rachat par Apple, la société a alors conçu un algorithme pouvant poser une série de questions à l'utilisateur afin de mieux cerner sa manière de parler.


L'assistant pourrait en outre filtrer les bruit aux alentours pour discerner la voix principale de l'utilisateur même en s'adaptant aux accents régionaux

035C000008128238-photo-siri-banner.jpg


La plateforme serait en mesure de comprendre des requêtes de type « trouve-moi un restaurant chinois avec un parking ouvert, du Wi-Fi et pouvant accueillir des enfants ». Sur ce type de question, VocalIQ aurait obtenu un taux de réussite de l'ordre de 90% contre environ 20% pour les assistants de la concurrence.

L'équipe a fait appel à la plateforme participative Mechanical Turk d'Amazon pour lui soumettre 10 000 dialogues en vue d'optimiser les algorithmes et cela aurait suffit à rendre l'assistant plus performant que Siri qui reçoit pour sa part un milliard de requêtes par semaine. L'application serait en outre capable d'interpréter les requêtes sur la durée, par exemple « trouve-moi plutôt un restaurant mexicain ». L'ensemble des critères précédemment demandés sera ainsi retenu.

Ces capacités devraient être déployées peu à peu au sein de Siri, en attendant, Apple devrait ouvrir les API aux éditeurs tiers afin qu'ils puissent y interfacer leurs services.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top