🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Criteo compte lever au moins 176 millions de dollars en bourse

01 juin 2018 à 15h36
0
Le spécialiste français du reciblage publicitaire prépare son entrée en bourse, au Nasdaq. Dans ce cadre, Criteo devrait vendre ses actions entre 23 et 26 dollars pour obtenir entre 176 et 187 millions de dollars.

00FA000000734614-photo-criteo.jpg
Criteo affine son entrée en bourse. Alors que le spécialiste français du reciblage publicitaire (retargeting) annonçait espérer tirer 190 millions de dollars de son introduction au Nasdaq, celui-ci se fait plus précis. Dans un document boursier fourni à Reuters, la société précise que le prix d'entrée de son action sera fixé dans une fourchette située entre 23 et 26 dollars.

L'objectif pour Criteo est désormais de lever au moins 176 millions de dollars de cette opération. En proposant, 8,28 millions de titres, et dans une prévision haute, la société compte obtenir jusqu'à plus de 187 millions de dollars.

Reste désormais à connaître la date exacte de cette entrée en bourse sous le symbole CRTO. Programmée pour la fin de l'année, elle devrait intervenir dès que les autorités délivreront l'ensemble des autorisations nécessaires à une introduction sur les marchés.

Pour rappel, voici la vidéo pour laquelle nous avions interrogé Thomas Jeanjean, directeur général France de Criteo, au sujet des dernières actualités du leader mondial du reciblage publicitaire.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Bon plan : la souris Logitech G600 pour MMO à 40 euros
Bon plan : souris Logitech G402 Hyperion Fury
Honor 8 : fiche technique, design, prix et date de sortie dévoilés ?
Le Honor 8 en France fin août ?
Le Honor 8 est lancé en France à 399 euros
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Netflix perdra Starz fin février 2012
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Haut de page