Un piratage russe à l’origine de la crise au Qatar ?

07 juin 2017 à 10h44
0
Le Qatar est empêtré dans un scandale diplomatique de grande envergure : certains propos, attribués à l'émir du Qatar, ont entraîné une mise au ban du pays par ses alliés et voisins du Moyen-Orient. Le Qatar a immédiatement réagi en déclarant publiquement que ce n'était qu'un coup monté mais ses alliés ne l'ont pas cru. Le FBI, toutefois, pense que c'est bien le cas et que la Russie est en cause.

Les soupçons du FBI, dévoilés par CNN le 7 juin 2017, sont d'autant plus importants que Donald Trump a soutenu la décision de mettre au ban le Qatar qu'il accuse de financer le terrorisme islamique.

L'agence de presse qatarie piratée

Le Qatar a identifié et communiqué la possibilité d'un piratage de son agence de presse dans le courant du mois de mai 2017, lorsqu'un communiqué de presse attribuant des propos pro-Iran et pro-Israël à l'émir. Ce même communiqué mettait en doute la capacité de Donald Trump à rester au pouvoir durant l'intégralité de son mandat. Des propos qui ont mis le feu aux poudres au Moyen-Orient.

Le FBI et la CIA, qui enquêtent en parallèle sur les soupçons de piratage russe lors des élections américaines, ont donc envoyé des équipes sur place. Les premiers résultats de leur investigation auprès des autorités qataries, dévoilés par CNN, semblent confirmer la piste du piratage. Si les deux agences n'ont pas fait de commentaires, le ministre des Affaires Etrangères du Qatar a confirmé à CNN la découverte d'un piratage.

01F4000008702134-photo-logo-turbo-1280-piratage.jpg


Une fake news d'origine russe ?

Selon les premiers éléments obtenus par CNN, le piratage pourrait être d'origine russe. Il est impossible de savoir, à ce stade, s'il s'agit d'une attaque menée par des cybercriminels indépendants ou par les services secrets du pays mais, selon les spécialistes de la Russie, il est difficile que le Kremlin n'ait pas été mis au courant d'une telle attaque.

Les pirates sont donc entrés dans l'agence de presse qatarie avant d'y implanter une fake news, le communiqué de presse. Si la crise au Qatar peut durer encore longtemps, les autorités américaines s'inquiètent surtout de la capacité de la Russie d'implanter des fake news capables de remettre en cause les relations commerciales et diplomatiques dans certaines parties du monde, notamment les plus instables.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées
Porn : Macron veut

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top