Achats in-App : Apple conforme ses App Store aux demandes de la Commission européenne

Par
Le 20 novembre 2014
 0
Apple a décidé de respecter les demandes émanant de la Commission Européenne visant à clarifier la nature des applications au sein de ses App Stores sur iOS et OS X.

7126000200-photo.jpg
Apple a récemment attribué un nouveau libellé pour les applications gratuites disponibles au sein de ses répertoires de téléchargement. Jusqu'à présent celles-ci affichaient un boute « Gratuit », désormais, nous retrouvons la mention « Obtenir ». Ce petit changement presqu'anodin découle toutefois d'une pression exercée par la Commission Européenne.

0226000007765463-photo-itunes-obtenir.jpg


Au mois de juillet, les autorités de Bruxelles affirmaient ainsi : « à la suite d'un grand nombre de plaintes concernant des achats d'applications intégrées dans des jeux en ligne, et notamment des achats par inadvertance effectués par des enfants, les autorités nationales se sont associées à la Commission européenne pour trouver des solutions à ce problème ».

Neelie Kroes, vice-présidente de la Commission Européenne, expliquait ainsi que les jeux annoncés comme gratuits ne devaient pas induire le consommateur en erreur avec des achats intégrés, ni les encourager à effectuer des micro-paiements. Les fournisseurs d'App Store doivent en outre mettre à disposition une adresse électronique afin d'être contactés en cas de plainte.

Google fut la première société à se plier à cette demande au sein de son Play Store. Sur la liste des applications, les titres commercialisés affichent un prix tandis que les autres ne disposent pas de texte. Toutefois sur la fiche d'une application gratuite, nous retrouvons le libellé « Installer » avec, dans le cas d'un jeu reposant sur un modèle freemium, la mention « Achats via application » pour en clarifier davantage sa nature

Notons que Google a effectué ces modifications au sein des pays de l'Union Européenne tandis que les changements opérés par Apple sont déployés de manière globale avec aussi une mention particulière ajoutée au terme « Obtenir » pour les achats intégrés.

Aux États-Unis, Apple a été condamné plusieurs fois pour le manque de transparence des achats « in-app ». Après avoir écopé d'une sanction de 100 millions de dollars en 2013 pour dédommager des parents dont les enfants avaient abusé des achats in-app, le groupe avait à nouveau été sommé de payer une amende de 32,5 millions de dollars.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités Technologies et politique

scroll top