🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT ! 🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

C'est du sérieux ! Le gouvernement lance le Conseil national de la Refondation "numérique"

23 novembre 2022 à 09h40
17
Ministre délégué à la transition numérique © Jacques Witt/SIPA
Jean-Noël Barrot (© Jacques Witt/SIPA)

Le gouvernement a lancé, mardi, le Conseil national de la Refondation numérique, censé justement renforcer et faciliter l'accompagnement de la transition numérique, devenu un enjeu démocratique.

Jean-Noël Barrot avait du pain sur la planche ce mardi 22 novembre. Le nouveau ministre délégué chargé de la Transition numérique et des Télécommunications était accompagné de François Bayrou, secrétaire général du Conseil national de la Refondation et Haut-commissaire au Plan, pour lancer le CNR du numérique. Une démarche qui doit permettre de réfléchir sur la manière dont le numérique transforme le quotidien. Mais à quoi va concrètement servir cet exercice de concertation ?

Associer les Français au processus de travail, pour que le numérique ne soit plus facteur d'exclusion

Le volet numérique du Conseil national de la refondation a désormais pris vie. « Le CNR Numérique est une méthode qui permettra l’association directe de la société civile organisée et des Français », promet le ministre Jean-Noël Barrot.

Il faut dire qu'aujourd'hui, le numérique reste encore source d'insécurité et de complexité aux yeux d'un certain nombre de Français. Ils sont nombreux à le subir comme un facteur d'exclusion, dès lors qu'ils se retrouvent éloignés des usages de base, en raison de leur statut social, de leur emplacement géographique ou de leur âge.

L'objectif de ce CNR Numérique est clair : « construire ensemble des solutions concrètes pour protéger, accompagner et intégrer tous les Français dans la transition numérique en cours », explique le ministre. Plutôt passer d'une logique un peu historique du « dire » à une logique du « faire ».

La lutte contre les violences en ligne, le numérique au travail et l'inclusion au menu du CNR

Pour démarrer sur les chapeaux de roues, trois thématiques ont été abordées avec les 120 participants présents, qui sont d'ailleurs aussi bien des élus que des experts des nouvelles technologies, en passant par des représentants de la société civile, du privé et du monde associatif.

L'inclusion numérique, la transition numérique dans le quotidien au travail et la lutte contre les violences en ligne (plus globalement les enjeux d'apaisement de l'espace numérique) ont été discutées en marge de ce CNR. « La France a de nombreux atouts à faire valoir dans le secteur du numérique, notre société doit aussi veiller à ne laisser aucun Français sur le bord du chemin de cette transition », a rappelé M. Barrot.

Désormais, le CNR Numérique doit identifier des actions et des solutions, avec ses représentants ainsi qu'avec les Français qui participeront en ligne ou lors des concertations locales sur la base du volontariat, qui devront travailler à une méthode destinée à faire avancer le pays. L'objectif majeur de cette concertation et de ces discussions reste d'aboutir à une liste, concrète, de propositions basées sur les trois enjeux identifiés.

Source : communiqué de presse

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
17
15
Antipub
Un titre publireportage…
Popoulo
F. Bayrou, c’est pas le gars mis en examen pour détournement de fonds publics et emplois fictifs au sein du parlement européen ?<br /> Ca promet.
ultrabill
Vive la refondation nationale grâce au matériel chinois et aux logiciels américains.
AlexLex14
Et non !<br /> Si ton esprit était moins malveillant et premier degré, tu aurais compris que le « c’est du sérieux » était teinté d’ironie… et de second degré
zomurn
Allez encore nos impôts qui permet de placer des petits copains coquints et autres emplois fictifs…
Popoulo
« de nombreux atouts à faire valoir dans le secteur du numérique » : Salto en fait-il parti ?
toast
J’ai cru que c’était Jérôme Commandeur sur la photo
dredd
C’est une des rares fois ou j’aurais préféré voir « digital » au lieu de « numérique » vu comme de toute façon c’est pour foutre un doigt au français.
Popoulo
dredd:<br /> C’est une des rares fois ou j’aurais préféré voir « digital » au lieu de « numérique » vu comme de toute façon c’est pour foutre un doigt au français.<br />
ivico
Allez, encore un fourre tout d’apparatchiks!<br /> On a déjà en France des organismes généraux DINUM : Division Interministérielle du Numérique.<br /> Des spécialistes (ANS, ANSSI)<br /> Des régulateurs (Arcom, Cnil)<br /> Et tant d’autres (comme France service) qui accompagnent déjà « les français » sans compter ceux je ne connais pas. Qu’est-ce qui justifie de créer encore un truc pareil? Je ne critique pas le besoin mais quand on dépense l’argent public faut pouvoir justifier.<br /> Et accessoirement, multiplier les interlocuteurs, c’est le pire moyen de répondre à une problématique. Au final ca sera comme d’habitude. Des grands projets délégués à des cabinets de conseils.<br /> J’espère me tromper.
Outcaster
C’est bien. Le gouvernement va encore dépenser des FORTUNES dans un nouveau truc du genre pour n’aboutir à rien.<br /> Rappelez-vous :<br /> Grenelle de la santé : Ca n’a débouché sur rien (si ce n’est aggraver les choses).<br /> Grenelles des violences faites aux femmes : Pareil.<br /> Conseil citoyen pour la lute contre le réchauffement climatique : Idem<br /> Tout ça, c’est pour faire croire qu’ils bossent alors qu’au final, non ! Juste de la com et de l’effet d’annonce. En plus, c’est pas comme s’ils avaient la moindre compétence sur le numérique (ce serait plutôt l’inverse)…
Unicorn220
Un machin de plus, qui va coûter un pognon de dingue pour caser des copains et autres connaissances afin de faire tourner des powerpoints et des tableurs excel à l’occasion de réunions (inutiles?). Encore des séances de « brainstorming » sans cerveau et pas assez de vent pour faire tourner une éolienne (même miniature).<br /> Dormez braves gens !<br /> P.S. on a la facture du cabinet qui a pondu ce machin ?
gothax
Merci pour l ironie du titre et l article mais en ce moment les commentaires sont brut et antitout
kyosho62
@Nikoum Les rédacteurs n’ont pas accès aux outils de modération.
Nikoum
Donc c’est vous qui avez supprimé ma question qui était adressé à l’auteur et pour quelle raison?
paulposition
Non, c’est pas lui; C’est moi, et la raison est que le débat ici n’est pas politique; La distinction entre régime et gouvernement est suffisamment insidieuse dans ce cas pour lancer un Troll.
KlingonBrain
Oh encore un comité théodule qui va nous coûter un pognon de dingue pour une utilité discutable.
Nikoum
Pourquoi parler de débat?<br /> C’est bien de reconnaître que le problème concerne la politique et que le choix des mots n’est pas anodin ,vous actez que votre site fait de la politique.<br /> Avoir choisi de parler de « gouvernement » quand il s’agit de la France et de « régime » quand il s’agit de la Chine prouve que l’auteur fait de la politique en dénigrant le gouvernement chinois de façon insidieuse comme vous le faites remarquer.<br /> Que je pose la question du pourquoi et que vous l’a censuriez prouve également que la réponse ne peut être avoué par l’auteur,du moins publiquement.
Palou
Nikoum:<br /> C’est bien de reconnaître que le problème concerne la politique et que le choix des mots n’est pas anodin ,vous actez que votre site fait de la politique.<br /> paulposition:<br /> et la raison est que le débat ici n’est pas politique<br /> @Nikoum : ce serait bien d’apprendre à lire correctement !
paulposition
@Nikoum : Comme te le conseille Palou, je te suggère de lire correctement ma réponse; De plus , je t’invite a ne pas essayer de lancer ce genre de débat et a ne plus diffamer les contributeurs, ni interpréter les réponses de la modération en fonction de tes avis/idées. Tout manquements a ceci sera immédiatement sanctionné.<br /> Ce post n’appelle pas de réponse.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Quand l'app de billetterie de la Coupe du monde crashe... et laisse les spectateurs hors du stade
Black Friday Amazon : TOP 10 des offres choc ce samedi !
La balance connectée Withings Body+ est 30% moins cher pour le Black Friday
Black Friday Fnac : l'excellent Bose Quiet Comfort SE chute de prix !
Fnac brade la Box TV Nvidia Shield 4K à moins 50€ !
Profitez d'un PC gaming et de sa RTX 3080 à prix incroyable pour le Black Friday
Bon plan Apple : l'iPad Air 10,9
Une tablette à ce prix là, c'est forcément une offre Black Friday
Chez Cdiscount, le Samsung Galaxy S20FE 5G est à moins de 400€ pour le Black Friday
Amazon brade les dernières offres pour le week-end du Black Friday
Haut de page