La Russie sanctionne Google d'une amende de 370 millions de dollars pour des contenus "illégaux"

Thibaut Popelier
Spécialiste Gaming
20 juillet 2022 à 13h40
26
google banner

La bataille de l'information continue autour du conflit qui oppose l'Ukraine à la Russie. Et il se trouve que le pays de Poutine vient de prendre des mesures à l'encontre de Google.

Depuis le début de la guerre en février dernier, Google a pris des décisions radicales concernant ses activités en Russie. Dans un premier temps, la firme américaine avait décidé d'y suspendre ses annonces publicitaires. Puis, la filiale russe de l'entreprise a fini par déposer le bilan à la suite de la saisie de ses comptes bancaires. Mais contrairement à Facebook ou encore à Twitter, YouTube n'a pour l'instant pas été bloqué dans le pays.

Une amende justifiée ?

Au cours des dernières heures, les relations se sont tendues entre les autorités russes et Google. La multinationale vient d'être condamnée à verser une amende de 373 millions de dollars par un tribunal de Moscou. Celui-ci accuse l'entreprise de ne pas avoir bloqué des contenus considérés comme de « fausses nouvelles », qui concernent bien évidemment la guerre en Ukraine.

C'est YouTube qui est principalement visé par cette accusation pour la non-suppression de « faux sur le déroulement de l'opération militaire spéciale en Ukraine, discréditant les forces armées de la Fédération de Russie ». Google n'a pas encore fait appel.

Source : Reuters

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
26
19
fredolabecane
Heu…suis pas vraiment sûr sur ce coup là… YouTube montre la vérité de ce qui ce passe en Ukraine, et, forcément ça plait pas à Poutine qui ment 24h/24 à tout son peuple (et au monde entier d’ailleurs.)
Goodbye
N’importe quoi, tu dis juste n’importe quoi.<br /> D’ailleurs sur Youtube, il y’a aussi plein de vidéo russe / propagande « opération spéciale ».<br /> « élites n’ont pas courage de s’attaquer aux multinationales américains ou complice (Mac…). »<br /> Tu vivais dans une grotte les 20 dernières années ?<br /> Encore aujourd’hui il y’a un article la dessus.<br /> Et tu viens de t’inscrire en plus, pour venir écrire ce genre commentaire, tu nous prends vraiment pour des pives.
Tholar
Je pensais pas que le trollage Russe atteingnait aussi Clubic.<br /> Sur le fond, et même si je ne suis pas un fan des GAFAM, entre la propagande Russe et Google, mon choix est vite fait. Surtout que Google n’est pas éditeur de contenus, hein, Google ne met que des liens vers des articles de presse libre. Ce qui explique pourquoi les Russes ne voient pas cela d’un bon oeil.
bennukem
Jeta est très convainquant.<br /> J’espère qu’il vous ouvrira les yeux sur le fait que Tintin ne soit jamais allé sur la lune.
Palou
Goodbye:<br /> Et tu viens de t’inscrire en plus<br /> bennukem:<br /> Jeta est très convainquant.<br /> Il ne pourra pas vous répondre …
MaTheRyS
« YouTube montre la vérité de ce qui ce passe en Ukraine »<br /> Celle la, elle est collector, faut la faire encadrer !
Krypton_80
MaTheRyS:<br /> Celle la, elle est collector, faut la faire encadrer !<br /> Pour quelle raison ?
octokitty
Les Russes sont devenu accros aux services proposés par la Big Tech américaine, puis Poutine devient un voyou au regard de l’Occident. C’est à prendre ou à laisser. Le Roskomnadzor peut bloquer les GAFAM et forcer les citoyens sans vpn à utiliser Rutube, Yandex et Odnoklassniki.
Catstom
Ils vont payer en roubles???
Gh0st_D0g
Poutine a besoin de se renflouer les poches
Krypton_80
octokitty:<br /> Le Roskomnadzor peut bloquer les GAFAM et forcer les citoyens sans vpn à utiliser Rutube, Yandex et Odnoklassniki.<br /> Les gens sans VPN en Russie sont de moins en moins nombreux. J’ajoute que Google peut aussi de son côté bloquer YouTube en Russie, et comme effectivement les Russes - et Biélorusses - sont devenus accros à cette plateforme, et même que certains s’en servent pour y monétiser du contenu, ça pourrait en faire des mécontents, et Poutine le sait, ce qui explique le montant limité de cette « amende ». C’est pas $370M qui va déstabiliser Google, en supposant qu’il les paye.
Arthur_12
Il n’y a aucune raison de payer cette amande illégale et fictive.<br /> Qui peut les obliger, l’armée russe en décomposition, je rigole déjà…
Aegis
Tu réponds à un commentaire effacé ?<br /> Il faudrait que tu le précises car on a l’impression que tu réponds à Fredolabecane et que tu défends la Russie
_J2B
Oh noooon visiblement j’arrive après la suspension du troll du FSB ! Je voulais rigoler un peu moins aussi !<br /> Pour ce qui est de cette amende, j’espère sincèrement (une fois n’est pas coutume) que Google ne va pas payer.<br /> D’ailleurs, si la marque reste présente sur les territoires russe et biélorusse, la manne financière que les utilisateurs leur rapporte doit être assez conséquente. Et s’ils viennent à payer, ça le confirmera d’autant plus.
MattS32
_J2B:<br /> D’ailleurs, si la marque reste présente sur les territoires russe et biélorusse, la manne financière que les utilisateurs leur rapporte doit être assez conséquente.<br /> Probablement pas en fait, puisque Google a suspendu ses activités publicitaires en Russie.
bennukem
Suite à la saisie de leur compte me semble t il.
MattS32
Non, la saisie des comptes a eu lieu après.
Bourgneuf
Chacun, évidemment, donne son avis en fonction de ses opinions, qui résultent de son niveau d’information sur le sujet … En France 99.99 % des médias étant pro-Ukraine, les autres ayant été purement et simplement interdits, il est donc normal de se retrouver avec une opinon publique antirusse, c’est le résultat du conditionnement massif et H24 par tous les « médias » français, résolument atlantistes…les GAFA étant un des fers de lance de la diffusion de la parole atlantiste, il est normal que la Russie se défende, elle qui est désormais attaquée à tous les niveaux, que ce soit ses athlètes ( même handicapés) , ses chanteurs, sa littérature, son économie, sa vie quotidienne, même sur ses chats de race, désormais interdits …
MattS32
Bourgneuf:<br /> En France 99.99 % des médias étant pro-Ukraine, les autres ayant été purement et simplement interdits<br /> Ah bon ? Les seuls médias qui ont été bloqués en France (et pas totalement interdits… si je contourne les blocages, ce qui est extrêmement simple, pour lire RT, je ne risque strictement rien légalement… en fait on ne peut même pas vraiment parler de « contournement » des blocages, puisque certains accès ne sont tout simplement pas bloqués, par exemple on peut librement continuer à accéder à RT France sur VK, le principal réseau social russe) sont les médias de propagande contrôlés par le Kremlin. Les autres médias, y compris russes ou pro-russes, sont toujours accessibles librement en France.<br /> Faudrait pas confondre hein, le pays qui bloque massivement les médias qui ne vont pas dans le sens des autorités, c’est la Russie. Pas la France.<br /> Le pays où le simple fait de parler de « guerre » et pas de « opération militaire spéciale » peut mener devant la justice, c’est la Russie. Pas la France (où à l’inverse on peut librement dire que ce n’est pas une guerre mais une opération militaire spéciale sans prendre le moindre risque judiciaire).
Bourgneuf
en Russie, on peut tout autant contourner d’éventuels blocages… essayez-donc d’exprimer publiquement une opinion pro-russe en France actuellement, et vous aurez une idée précise de la liberté d’opinion en France, sur ce sujet
MattS32
Bourgneuf:<br /> essayez-donc d’exprimer publiquement une opinion pro-russe en France actuellement, et vous aurez une idée précise de la liberté d’opinion en France, sur ce sujet<br /> En France, on peut avoir été élu député il y a quelques semaines en étant largement reconnu comme pro-Russe, en ayant un parti politique soutenu financièrement par la Russie et en ayant mis une photo de Poutine sur sa communication de campagne…<br /> En Russie, le s’engager en politique sans soutenir les autorités en place, c’est prendre le risque de finir empoisonné ou abattu bien avant d’avoir eu le temps d’être élu.
nordic16
Évidement la sainte Russie libératrice des peuples opprimés ne serait que victime non pas l’agresseur d’un pays voisin une démocratie faisant parti de l’Europe qui ne lui a rien fait. Évidemment encore et toujours ces critiques envers l’Amérique les USA de certains Français qui semblent regrettés de ne pas avoir eux aussi été un jour russifié, d’avoir vécus de nombreuses années sous la botte russe comme d’autres exemple les Ukrainiens qui curieusement ne veulent plus jamais revivre cette expérience . Quel dommage en fait que les Américains soient venus en France avant les Russes lors de la libération de ce pays. Peut-être que certains français seraient moins complaisant envers le régime autocratique de la sainte Russie moins critiques envers l’Amérique supposément les seuls responsables de ce qui arrive en France de tout ce qui va mal dans ce pays, les Français jamais responsables et innocents!!!
Krypton_80
Bourgneuf:<br /> il est normal que la Russie se défende, elle qui est désormais attaquée à tous les niveaux, que ce soit ses athlètes ( même handicapés) , ses chanteurs, sa littérature, son économie, sa vie quotidienne, …<br /> L’Ukraine est bien placée pour savoir de quoi tu parles, ça s’appelle de la russification forcée, officiellement nommée « opération militaire spéciale ».<br /> Bourgneuf:<br /> essayez-donc d’exprimer publiquement une opinion pro-russe en France actuellement, et vous aurez une idée précise de la liberté d’opinion en France, sur ce sujet<br /> C’est pourtant ce que tu sembles avoir fait sur Clubic, non?
carinae
Il faut arrêter les con …hein. sauf erreur de ma part en France tu es libre de partager ton opinion, la preuve tu le fais.<br /> Contrairement à la Russie la France n’est pas un état policier et de surcroît n’a pas envahit un pays et rasé des villes…<br /> Donc bon …
Maspriborintorg
En occident les médias ne sont pas interdits car pour qu’un article soit publié et que son auteur soit rémunéré, il faut que le rédacteur en chef l’accepte. Et le rédacteur en chef pour garder son emploi doit être en conformité avec les vues du propriétaire du média.<br /> Donc il n’y a pas de liberté de la presse. Aux USA, un journal qui critique trop le gouvernement verra son fournisseur de papier et celui de son encre le boycotter.<br /> Et savez-vous la différence entre une dictature et une démocratie?<br /> Dans une dictature on dit « Tait-toi ».<br /> Dans une démocratie on dit « cause toujours ». Voir les gilets jaunes
MattS32
Maspriborintorg:<br /> En occident les médias ne sont pas interdits car pour qu’un article soit publié et que son auteur soit rémunéré, il faut que le rédacteur en chef l’accepte.<br /> C’est faux. Les médias ne sont pas tous sous contrôle d’un rédacteur en chef. N’importe qui peut ouvrir son blog ou sa page sur les réseaux sociaux et y publier librement ses opinions. Et les rédacteurs en chef ne contrôlent pas tous strictement ce que leurs journalistes publient.<br /> Et comme je l’ai dit plus haut, on peut être connue comme étant pro-russe, avoir été financé par la Russie, avoir mis en avant sa proximité avec Poutine et être quand même candidate à la présidence, arriver au deuxième tour, puis être élu député avec plusieurs dizaines d’autres membres de son parti, et tout ça sans craindre un seul instant de se retrouver plombé ou empoisonné par les sbires du parti au pouvoir… En Russie, on n’a même pas le droit de parler de « guerre » en Ukraine sous peine de poursuites, et plus d’un opposant s’est retrouvé ces dernières années victimes de mort suspecte, de tentative d’assassinat ou de mise en prison…<br /> Maspriborintorg:<br /> Et le rédacteur en chef pour garder son emploi doit être en conformité avec les vues du propriétaire du média.<br /> Et comme n’importe qui peut être propriétaire d’un média, quelque soit son opinion, ça laisse donc la presse ouverte à toutes les opinion. Il y a aussi des médias où ce sont tout simplement les journalistes eux-même qui sont propriétaires (Canard Enchaîné par exemple, détenu entièrement par ses journalistes, qui en plus ont l’interdiction de posséder des parts dans une autre entreprise), excluant toute influence éditoriale d’un propriétaire tiers.<br /> On l’a bien vue pendant la pandémie, où les médias proposant des visions « alternatives » des choses ont bénéficié d’une très large visibilité, et je dirai même d’une visibilité bien plus large que le poids réel qu’ils représentent dans l’opinion publique… Un torchon comme France Soir (qui d’ailleurs est sensiblement pro-russe aujourd’hui) a par exemple toujours le droit d’exister, il n’est ni bloqué ni attaqué par les autorités.<br /> Et les aides directes et indirectes à la presse professionnelle bénéficient indistinctement à quasiment tous les courants de médias, y compris des médias traditionnellement très opposés au gouvernement, comme Fakir, Lutte Ouvrière ou Charlie Hebdo à l’extrême gauche ou Valeurs Actuelles à l’extrême droite… Jusqu’à peu, même Rivarol en bénéficiait. Seuls sont exclus des aides directes les médias ayant fait l’objet de condamnations judiciaires pour racisme, antisémitisme ou incitation à la haine ou à la violence (ils peuvent parfois bénéficier quand même de certaines aides indirectes, par exemple Valeurs Actuelles a été privé de ses aides directes mais a toujours les aides indirectes).<br /> Je n’ai en outre pas connaissance d’un média français qui ait décidé ces dernières années de cesser son activité ou de s’expatrier par crainte de poursuite par les autorités s’ils continuent à exprimer leurs opinions, ou qui aient été bloqués ou contraints de cesser leurs activités par les autorités. Ce qui est le cas de plusieurs médias russes ces derniers mois (The Village, Ekho Moskvy, Dojd, Meduza, Novaïa Gazeta…)… Il ne reste en Russie que les médias détenus par l’État et les oligarques proches de Poutine…<br /> Maspriborintorg:<br /> Dans une démocratie on dit « cause toujours ». Voir les gilets jaunes<br /> Les gilets jaunes ? Cette toute petite minorité de la population qui saccageait le pays… Encore heureux qu’on ne leur a pas donné gain de cause, ça aurait été l’exact opposé du principe démocratique, donner raison à celui qui tape le plus fort plutôt qu’à la majorité… Et encore, ils ont tout de même obtenu gain de cause sur plus d’un point.
Krypton_80
Maspriborintorg:<br /> Dans une dictature on dit « Tait-toi ».<br /> Tu oublies de préciser que la façon de le dire avec une dictature c’est de mettre les gens qui protestent en prison, dans le « meilleur » des cas.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Sonos a bien prévu de lancer son Sub Mini mais il va falloir patienter avant de le voir
Surfez sur le Web en toute discrétion et à petit prix avec cette licence VPN Surfshark
L'Intel Core i9-13900K Raptor Lake domine la concurrence sur Ashes of the Singularity
La publicité arrive sur Disney+ via un nouvel abonnement (et le prix fait mal)
Le LattePanda 3 Delta disponible hors Kickstarter : un
Pour gagner en stockage en ligne, cette offre signée pCloud est idéale
La mémoire Micron GDDR6X à 24 Gbps entre en production de masse
La DDR5-6000
Stadia permet à ses joueurs de streamer un jeu en petit comité
Cet ancien employé de Twitter espionnait les utilisateurs pour le compte de l'Arabie saoudite
Haut de page