En route vers la carte d'identité électronique ? [MàJ]

01 juin 2011 à 15h57
0
La commission des lois du Sénat a approuvé mercredi la proposition de loi « relative à la protection de l'identité » qui définit les modalités de ce que pourrait être la future carte d'identité électronique française, sur laquelle seraient stockées des informations biométriques ainsi que, si l'utilisateur le souhaite, des informations lui permettant de certifier son identité sur Internet.

00B4000001666962-photo-logo-de-la-r-publique-fran-aise-marg.jpg
Selon les termes de cette proposition de loi, la future carte d'identité française serait dotée, comme l'est le passeport depuis 2009, d'un composant électronique stockant les informations nominatives du titulaire, son adresse, sa photographie et ses empreintes digitales.

Le titulaire aurait en outre la possibilité de faire stocker, au sein d'un second composant dédié des données « lui permettant de s'identifier sur les réseaux de communications électroniques et de mettre en oeuvre sa signature électronique », sans que cette option ne revête un caractère obligatoire. « L'intéressé décide, à chaque utilisation, des données d'identification transmises par voie électronique », garantit par ailleurs la version actuelle du texte.

Pour gérer ces informations, la proposition prévoit la mise en place d'un dispositif informatique de « traitement de données à caractère personnel facilitant leur recueil et leur conservation », opéré par le ministère de l'Intérieur en conformité avec la loi du 6 janvier 78.

« Le fil rouge, c'est de rendre la carte beaucoup plus sécurisée qu'elle ne l'est aujourd'hui », explique François Pillet, sénateur du Cher et rapporteur du texte, dont les propos sont rapportés par Les Echos. Enrichie d'informations biométriques, la carte d'identité serait effectivement bien plus difficile à modifier ou contrefaire.

L'idée d'une carte électronique biométrique, débattue depuis plusieurs années, n'a pour l'instant jamais abouti sur une décision concrète. Ses détracteurs soulignent le risque et les utilisations indues que pourrait entraîner la constitution d'un registre national des informations biométriques.

La proposition de loi validée cette semaine en commission devrait être débattue au Sénat à partir du 27 avril.

Version initiale de l'article publiée le 15/04/2011 à 16h07

Mise à jour : Le Sénat a adopté la loi visant à mettre en place une nouvelle carte d'identité électronique. Elle devrait être composée de deux puces. La première contiendra des données personnelles comme l'adresse, la taille, les empreintes digitales ou encore la photographie du citoyen. La seconde sera facultative et agira comme une signature électronique permettant à un utilisateur de s'identifier sur un site agrée.

Par contre, la proposition de loi de Jean-René Lecerf (UMP) n'est pas définitivement adoptée puisqu'elle devra passer devant l'Assemblée nationale qui l'adoptera ou non par un vote.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top