La fortune de Bill Gates bat un nouveau record

23 août 2016 à 13h12
0
Bien qu'il ne soit plus le premier actionnaire de Microsoft depuis mai 2014, Bill Gates profite largement de la bonne santé de la société en Bourse, qui porte sa fortune à un nouveau sommet.

Lorsque l'action Microsoft se porte bien, la fortune de son cofondateur grimpe. En croissance de 33,9 % sur les douze derniers mois, le titre de la société informatique a porté la richesse de Bill Gates au cap des 90 milliards de dollars. Pourtant, ce n'est pas uniquement grâce à l'éditeur de Windows que l'homme le plus riche du monde est devenu plus fortuné encore. Il le doit également à ses parts dans Ecolab, dont le titre a bondi 11,2 % en un an.

Ce géant américain est numéro un mondial des technologies et services de l'eau, et Bill Gates en est même devenu le premier actionnaire en mai 2012, en portant sa participation de 10,8 %, à quelque 25 % du capital. D'après le Bloomberg Billionaires Index, qui établit le classement mondial des milliardaires chaque jour, le cofondateur de Microsoft a accru sa fortune de 7,4 % en un an, et de 6,2 milliards de dollars depuis janvier.

Bill Gates accroît ainsi son avance sur le numéro deux, Amancio Ortega, l'homme d'affaires connu notamment pour être à l'origine de la marque de prêt-à-porter Zara, et riche de 76 milliards de dollars. Mais dans la sphère high-tech, le dauphin de Gates est le fondateur d'Amazon, Jeff Bezos. Également porté par une action en grande forme ces douze derniers mois (+53,6 %), l'homme a vu sa richesse grimper de 11 %, à 66,2 milliards de dollars.


03E8000008530462-photo-millionnaires-bloomberg-ao-t-2016-bill-gates.jpg
Classement des milliardaires au 22 août 2016 - Crédit : Bloomberg.

Âge d'or des valeurs tech

Il pourrait néanmoins se faire dépasser d'ici la fin de 2016 par Mark Zuckerberg, dont la fortune a progressé de 19,6 % en un an, à 54,7 milliards de dollars. Il profite lui aussi de la très bonne santé de sa société, Facebook, dont le titre s'est apprécié de 44,2 % en une année. Parmi les quinze premières fortunes mondiales, Bloomberg recense ainsi six personnalités de la tech, dont Larry Ellison (Oracle), Larry Page et Sergey Brin (Alphabet).

Si l'on dézoome un peu plus sur le marché boursier américain, et que l'on observe les cinq dernières années, on observe que les valeurs technologiques ont explosé, surtout chez les GAFA : +224 % pour Alphabet, +113 % pour Apple, +225 % pour Facebook et même +324 % pour Amazon. Si bien que le secteur high-tech pèse désormais 21 % de l'indice S&P 500 - qui se base sur les 500 plus grandes entreprises cotées sur les bourses américaines.

Le poids des sociétés high-tech est cependant encore loin des 34 % atteints au plus haut de la bulle de 2000.


À lire aussi :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Porn : Macron veut
Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
La loi d'orientation des mobilités (LOM) a été adoptée par le Parlement
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top