Intel et Qualcomm pourraient injecter 378 millions de dollars dans Sharp

Par
Le 14 novembre 2012
 0
En proie à une perte nette qui devrait se monter à 5,7 milliards de dollars pour l'ensemble de l'année, le japonais serait susceptible de recevoir 378 millions de la part d'Intel et de Qualcomm.

00dc000005376156-photo-sharp-logo.jpg
Le japonais Sharp pourrait recevoir un investissement de la part d'Intel et de Qualcomm, apprend l'agence Reuters, en se basant sur deux sources proches du dossier. D'un montant de 378 millions de dollars, cette opération pourrait être conclue avant la fin du mois de novembre, et aider quelque peu la société, en proie à de sérieuses difficultés financières.

En effet, Sharp avait annoncé une perte d'exploitation de 922 millions de dollars pour son deuxième trimestre fiscal et s'attend à une perte totale de 5,7 milliards de dollars pour l'ensemble de son exercice 2012. D'après l'une des deux personnes interrogées par l'agence de presse, les négociations seraient à un stade plus avancé du côté de Qualcomm qu'avec Intel. Cependant, aucune décision n'a encore été arrêtée, a affirmé un porte-parole de Sharp à Reuters.

Ce prêt viendrait se joindre à l'emprunt à court terme de 2,7 milliards de dollars contracté fin septembre auprès de Mizuho Financial Group et de la banque Mitsubishi. Un prêt censé maintenir la société à flot jusqu'à mars 2014, mais accordé en échange de la vente d'usines d'assemblage de télévisions et de panneaux solaires.

En marge de ces opérations, le spécialiste Horace Dediu émettait l'hypothèse, le 7 novembre dernier, selon laquelle Apple aurait pu à son tour injecter 2 milliards de dollars dans Sharp lors du dernier trimestre. Capitale pour l'approvisionnement de ses dalles LCD à destination de ses terminaux mobiles, la société japonaise aurait pu bénéficier de cette somme afin de ne pas pénaliser la chaînes de production de l'iPhone 5. La société californienne se désengageant progressivement de Samsung sur le terrain des LCD.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top