Mots de passe en clair : Optical Center écope de 50 000 euros

0
Faute de n'avoir pas suffisamment assuré la sécurité des données de ses clients, la société Optical Center vient d'être condamnée par la CNIL à verser la somme de 50 000 euros d'amende.

La CNIL fait application de son pouvoir lui permettant de surveiller l'utilisation des données personnelles. Optical Center doit s'acquitter de la somme de 50 000 euros pour avoir failli à l'obligation de protection des informations utilisateurs.

Pour Optical Center, 5ème enseigne d'optique en France, tout commence le 8 juillet 2014 alors qu'une plaignante saisit la CNIL. Son mot de passe avait été prononcé au téléphone par la société, ce qui laissait supposer que ces données clients étaient stockées en clair dans la base de données de l'entreprise.

Une première mission de contrôle est alors déclenchée auprès de la société. Des entorses à la loi sont immédiatement constatées : manquement à l'obligation de définir et mettre en œuvre une durée de conservation des données, manquement à l'obligation d'assurer la sécurité et la confidentialité des données... les constats s'accumulent.

0258000007458837-photo-nuage-de-mots-de-passe.jpg


Puis vient la question du sous-traitant spécialiste du traitement et de la protection de données, sous contrat avec Optical Center. Loin d'être inquiété, un contrôle effectué le 22 juillet 2014 met au contraire une nouvelle fois en cause la société d'optique : « Le contrat conclu entre la société et son sous-traitant ne comportait aucune clause relative à la sécurité et à la confidentialité des données », estime la CNIL dans sa délibération (.pdf).

Pour sa défense, Optical Center met en avant un article du fameux contrat, dédié à la sécurité et la confidentialité des données. Mais la CNIL rétorque que cet article a uniquement trait aux conditions de sécurité des données la concernant, et ne comporte aucune indication des obligations incombant au prestataire en matière de protection des données des clients de la société...

La CNIL dans son rôle

Créée par la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 dite « informatique et libertés », la CNIL (Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés) a pour mission principale de protéger les données personnelles. En France, elle est souvent prise pour arbitre entre particuliers et entreprises ayant recours au traitement des données personnelles. Un rôle d'autant plus important que cette pratique semble s'imposer en entreprise avec un engouement sans précédent à des fins marketing et commerciales.

Dans un tel contexte, un « garde-fou » comme la CNIL semble plus que nécessaire, même si la juridiction de ce secteur n'est pas la même sur tous les sols. Un problème d'harmonisation en Europe se pose donc, notamment pour le cas des multinationales, amenées à travailler dans plusieurs pays à la fois.

A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
Microsoft détaille les caractéristiques de sa Xbox Series X
Asus resserre les vis des dissipateurs sur les GPUs... pour mieux les refroidir
Linky : un bug à plus de 14 000 euros pour un habitant de Quimper
Huawei présente le Mate Xs : son smartphone pliant sera disponible en mars pour 2499€

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top