41 Go d’identifiants et mots de passe découverts dans une base de données

Alexandre PAULSON
17 décembre 2017 à 10h28
0
C'est peut-être l'un des plus colossaux trésors de pirate du net jamais découvert : une entreprise de cybersécurité a mis la main sur une base de données lourde de 41 Go, rassemblant 1,4 milliard d'identifiants associés à leurs mots de passe en clair dérobés à leurs propriétaires.

Après enquête, cette méga-base de données agrège en fait le butin de plusieurs fuites connues.

1,4 milliard d'identifiants et mots de passe

C'est la plus grosse prise réalisée à ce jour par une entreprise de cybersécurité. En ratissant les forums interlopes du deep et du dark web à la recherche de données dérobées, fuitées ou perdues, la société américaine 4iQ a mis la main sur un unique fichier de 41 Go, contenant pas moins d'1,4 milliard de credentials, des identifiants de connexion associés à leurs mots de passe en clair.

Cette méga-base de données est deux fois plus grosse que la plus importante connue à ce jour. Elle a été découverte le 5 décembre après une récente mise à jour. Il semble que ce répertoire était régulièrement rempli de nouvelles entrées, d'où son volume hors norme. Un travail de collecte facilité par le fait que de nombreux internautes réutilisent leurs mots de passe et identifiants sur de nombreux sites différents.

01F4000008779478-photo-hacker.jpg


A la portée du premier hacker venu

Les deux tiers de son contenu proviennent de deux précédents fichiers identifiés : Exploit.in et Anti Public. La base de données est extrêmement bien organisée : elle permet d'accéder très rapidement aux données recherchées. Son analyse confirme la persistance des mauvaises habitudes en termes de sécurité et de protection de ses données personnelles : ainsi, les 5 mots de passe les plus fréquents demeurent invariablement « 123456 », « 123456789 », « qwerty », « password » et « 111111 ».

De quoi donner à réfléchir à tous ceux qui réutilisent les mêmes mots de passe faibles, ou en ne les faisant évoluer que légèrement. Dernier détail mis en avant par 4iQ, la société n'a eu à forcer aucun système ou à décrypter quoi que ce soit pour trouver cette base de données. Elle se trouvait à portée de clic de n'importe quel hacker un peu curieux...

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Bon plan Noël : le prix de l'excellent Xiaomi Poco F2 Pro chute sur Amazon
Stockage interne : notre sélection des meilleurs promo SSD et HDD sur Amazon et Cdiscount
Attestation de déplacement : application, site et conditions, tout ce qu'il faut savoir
Test Samsung 980 PRO : des performances de premier plan
Bon plan Noël : une souris Logitech pas chère et silencieuse sur Boulanger
Black Friday Week : l'aspirateur Dyson V10 Animal à prix choc chez Cdiscount
Offrez-vous une carte microSD SanDisk Ultra 512 Go à -68% sur Amazon
Ce SSD crucial est au meilleur prix sur Cdiscount pour préparer Noël
Apple : une amende de 10 millions d'euros pour des iPhone pas vraiment étanches
Faites des économies sur vos achats de Noël avec les E-cartes cadeaux Fnac/Darty
Haut de page