Bull dévoile Hoox m2, son smartphone doté d’une surcouche sécurisée

03 octobre 2013 à 11h38
0
Bull annonce la disponibilité d'un nouveau smartphone dédié à un usage professionnel. Le Hoox m2 met l'accent sur la sécurité en promettant le chiffrement des données et une conception via des solutions principalement développées en Europe.

00FA000006681102-photo-bull-hoox.jpg
Après le TC55 de Motorola Solutions ou encore le Teorem de Thales, un nouveau terminal fait son entrée sur le marché des téléphones pour professionnels. Bull dévoile ainsi le Hoox m2, un smartphone destiné à une catégorie particulière de collaborateurs souhaitant bénéficier d'une sécurité accrue de leurs données.

Le système d'exploitation du Hoox m2 est basé sur Android. Bull y apporte une surcouche développée par ses équipes dédiées à la cybersécurité censée permettre la confidentialité des informations contenues dans le smartphone. Il intègre ainsi une puce de chiffrement certifiée EAL4+, un capteur biométrique et un coffre-fort électronique. Le terminal procède également au chiffrement de la voix, des SMS, des e-mails et autres données stockées.

Pour la fiche technique (.pdf), le Hoox m2 dispose d'une puce Cortex A5, de deux caméras, d'un écran de 4,68 pouces et de 8 Go de mémoire Flash. Il n'est toutefois pas compatible en 4G LTE.

« Grâce à un contrôle strict des accès aux données de l'utilisateur, qui sont stockées et chiffrées localement, Hoox évite l'exploitation de données personnelles sur des serveurs tiers », précise Bull dans un communiqué. La société tient à souligner le fait que la majorité des éléments constituants le smartphone sont de conception européenne.

Le Hoox m2 est proposé au tarif de 2 000 euros. Quant à l'ancienne version, le mobile Hoox m1, il est en vente au prix de 1 000 euros.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Insolite : FlameStower, un chargeur USB qui fonctionne avec le feu
Les start-up françaises à l'honneur pendant l'InnovationWeek
Yahoo! ouvre sa chasse aux bugs avec jusqu'à 15 000 dollars de récompense
PRISM : les dessous de l'affaire Lavabit dévoilés
Débits Internet : vers un texte obligeant les FAI à éviter la surenchère publicitaire
Bing vs Google : un professeur de Yale met en doute les études de Microsoft
Des hauts-parleurs de 1 mm d'épaisseur grâce aux films
Amazon préparerait deux smartphones, eye tracking et interface 3D à l'honneur
Facebook : échange du Wi-Fi contre un check-in
Huawei propose une SD Card 3G avec logement pour nano-SIM
Haut de page