La 1ère grosse levée de fonds française de 2015 va à une SSII

Thomas Pontiroli
09 janvier 2015 à 17h42
0
L'année 2015 débute sur une grosse levée de fonds dans le numérique français, et elle est tournée vers une SSII : Talan. En forte croissance, elle est spécialisée dans la numérisation des entreprises.

Alors que les grandes sociétés de service informatique - enfin, les "entreprises de service du numérique" - se consolident sous la pression de leurs concurrentes indiennes, moins onéreuses, de plus jeunes structures ont le vent en poupe et naviguent sans entrave. C'est le cas de la jeune SSII Talan, créée en 2004 et qui vient de récolter 35 millions d'euros d'investissement. Son crédo : la transformation numérique des entreprises.


0230000007848063-photo-talan.jpg


Après une levée de fonds de 6 millions d'euros en 2014 grâce à Bpifrance, Talan est soutenu par le CIC, en qualité d'arrangeur, le Crédit du Nord et la Société Générale, partenaires historiques du groupe, auxquels se joint BNB Paribas. « Cette levée de fonds va permettre au groupe d'accélérer sa croissance externe et de conforter sa croissance organique annuelle à deux chiffres sur 2015 et 2016 », explique la société.

Plusieurs raisons expliquent cet investissement. Le gestionnaire du fonds Novo 2, participant de ce tour de table, nous explique avoir été « séduit par la stratégie qui consiste à monter en compétences sur les quatre métiers déjà couverts », soit l'énergie, les télécoms, le service public et la banque-assurance. Talan compte à son actif de gros clients dans chacun de ces secteurs comme la SNCF, EDF, la Société Générale ou Orange.

Des consultants « intrapreneurs »



Ces contrats importants ont contribué à soutenir la forte croissance de Talan ces dernières années, qui surfe sur un taux à deux chiffres. Idem pour la rentabilité. Des arguments qui ont convaincu les investisseurs. La SSII avait passé le cap des 100 millions d'euros de chiffre d'affaires l'an dernier. Son objectif, désormais, est de dépasser les 150 millions en 2015 et les 200 millions en 2016. L'autre levier de croissance est ailleurs.

D'après Talan, « les consultants recrutés sont considérés comme des intrapreneurs capables de dénicher les opportunités d'affaires chez les clients ». En ce sens, « ils contribuent fortement à développer leur chiffre d'affaires, et donc celui de Talan ». Spécialisé dans le conseil, la société compte en parallèle sur ses équipes de développeurs « near-shore » basées en Tunisie, afin de limiter les coûts de main d'œuvre au maximum.

La société de services évolue par ailleurs dans une tendance favorable, qui est celle de la numérisation des systèmes d'information des entreprises. « Leurs SI ne sont pas monolithiques, car plusieurs logiciels sont utilisés. Or, ils ont besoin de gagner en cohérence, ce que nous contribuons à faire », commente Talan.




Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top