Amazon serait prêt à racheter Palm à HP

Par
Le 30 septembre 2011
 0
00fa000003150276-photo-palm-logo.jpg
Un article publié par le site VentureBeat vient révéler des discussions en cours sur le rachat de Palm par Amazon. L'e-commerçant mettrait la main sur une division acquise l'an dernier par HP pour 1,2 milliard de dollars. Si le rachat se faisait, nul doute qu'Amazon en obtiendrait un bien meilleur prix, après l'explosion en plein vol des appareils webOS commercialisés par HP, la tablette Touchpad et le téléphone Pre.

L'information est à prendre au conditionnel, puisqu'elle émane d'une source unique et anonyme, mais il semblerait que le géant de l'e-commerce Amazon soit intéressé par le rachat de la division Palm à HP. L'e-marchand serait même en discussions avancées, si l'on en croit cet informateur du blog VentureBeat. La source en question serait bien placée, ce qui porte à croire qu'il s'agit d'un cadre de l'une ou l'autre des entreprises qui suit le dossier. Mais, anonymat oblige, on n'en saura pas plus de ce côté-là.

Que dit l'informateur, selon VentureBeat ? Que HP cherche désespérément à se débarrasser du boulet Palm depuis le retrait de la tablette HP Touchpad et du smartphone Pre 3, et que plusieurs acquéreurs potentiels se seraient fait connaître. Mais Amazon serait le mieux placé, ce qui pourrait sembler pertinent après le lancement de la tablette maison, la Kindle Fire. La volonté évidente de proposer une expérience différente de celle d'Android chez Amazon pourrait renforcer encore l'idée que Palm et son webOS seraient à l'aise chez le marchand en ligne.

Amazon n'a pas encore répondu aux questions du site américain, et HP a refusé de commenter ce qu'il a présenté comme une rumeur. Mais si l'information était confirmée, il resterait à savoir combien Amazon est prêt à débourser pour Palm. L'ancien maître du PDA a tout de même été racheté 1,2 milliard de dollars par HP en 2010. Il y a de grandes chances que le premier fabricant mondial d'ordinateur ne retrouve pas ses billes dans l'affaire, et doive céder Palm à prix cassé. Autre point d'ombre : Amazon serait-il capable de réussir là où HP a échoué ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top